Afrique : « Congobot », le robot routier qui sécurise le passage des piétons (Vidéo)

L’information peut paraitre insolite et pourtant, la République démocratique du Congo pourrait prochainement être le point d’origine d’un nouveau marché high tech : les robots spécialisés dans la régulation de la circulation automobile.

Exporter son robot routier, c’est le rêve de la femme d’affaires ingénieur à l’origine de la création d’un robot de 2,50 mètres de haut qui vient de s’installer à Limete, un quartier populaire de la Capitale du pays, Kinshasa.

Un robot créé en aluminium pour supporter le climat tropical et qui gère parfaitement la circulation des véhicules en sécurisant la traversée des axes par les piétons. Sur le fond, il se présente comme un véritable agent de circulation, avec une signalétique lumineuse et colorée, ainsi que des bras mobiles pour indiquer aux automobilistes de stopper leurs véhicules.

Vidéo et commentaires sur Fortune

Médias : la modération de commentaires sous-traitée en Afrique

Sur un live, comme celui consacré à la révolution en Ukraine, LeMonde.fr dépasse régulièrement le million de visiteurs. Conséquence, des commentaires par milliers et autant de messages à valider afin d’éviter les dérapages racistes ou diffamatoires. Une modération « impossible à gérer en interne, d’autant qu’il faut pouvoir faire face à de fortes variations liées à l’actualité », explique Isabelle André, PDG du Monde Interactif. Le groupe totalise aujourd’hui près de 100.000 commentaires chaque mois.

Hebergeur d'imagePour faire face à cet afflux de commentaires, les médias font appels à des prestataires de services spécialisés dans la « gestion de communauté ». Sur ce secteur, trois entreprises se tirent la bourre : Netino, Concileo et Atchik Services. Chacun tente de trouver la martingale pour proposer une modération de qualité à des tarifs les plus bas possibles, crise de la presse oblige. Une solution tend à s’imposer : faire appel à des modérateurs à Madagascar ou au Maroc, au prix de conditions de travail qu’on n’accepterait jamais dans l’hexagone. Enquête dans les poubelles de la grande presse. [...]

Dans le petit monde ultra-concurrentiel de la modération, 3 entreprises se partagent le marché : Netino, Concileo et Achtik Service. Mais Netino fait figure d’ogre : « On n’a jamais perdu le moindre appel d’offres, la moindre consultation et aucun de nos clients ne nous a jamais quitté pour un concurrent », se félicite son président, Jérémie Mani. La liste de ses contrats a de quoi faire pâlir d’envie un kiosque à journaux :

Le Monde, Le Nouvel Observateur, le JDD, Le Point, L’Express, les Echos, la Tribune… Des groupes comme Prisma ou Lagardère, quelques télévisions et pas des moindres : Canal+, BFM en tête. [...]

Quel est le secret de la boîte pour modérer à bas prix ? Une équipe dédiée à chaque média, des modérateurs formés par l’entreprise et un logiciel de pointe pour trier les posts… mais surtout des salariés à bas coûts situés dans des pays pauvres. Seul 20% des employés sont basés en France, les autres sont à l’étranger, principalement à Madagascar. Bien souvent les encadrants sont hexagonaux. Pas les cadres intermédiaires et les petites mains. Le boss de Netino aborde la question « sans tabou » :

« Il ne faut pas penser qu’on remplace un Français par un Malgache. Nous, on remplace un Français par trois Malgaches. Ils ont donc trois fois plus de temps pour traiter le même volume de messages. » [...]

Son principal concurrent, Concileo, fait également profiter certains de ses clients – comme l’Equipe.fr, des joies du offshore. Depuis six mois, il dispose d’une filiale, Be-Colors, installée à Rabat (Maroc). [...]

Street Press

Les généticiens le confirment : l’Afrique est la mère de tous les hommes

C’est l’Afrique qui a créé la race humaine, mais aussi la culture, l’art et la technologie. Avant Cro-Magnon.

Il y a seulement 60 000 ans, tous les hommes étaient noirs. À peine trois mille générations… Car c’est au coeur de l’Afrique, faut-il le rappeler, que la race humaine s’est forgée voilà plus de 200 000 ans, avant de conquérir le monde. Certains d’entre nous auraient tendance à oublier ces précieuses racines. Grâce aux généticiens, désormais capables de lire dans nos chromosomes à livre ouvert, nous commençons à nous faire une idée précise de la conquête du monde par cet animal à deux pattes et à grosse tête. [...]

Hebergeur d'image

Le Point

Jacques Attali : «les Africains ont inventé l’ordinateur numérique bien avant qu’on le découvre »

Salut les Terriens du 8 mars 2014 – Canal + – Voir vidéo plus bas – Texte saisi et proposé par notre lecteur Jesse James

- Ardisson: Il y a de nombreuses allusions dans votre livre aux travaux de Mandelbrot sur les fractales.
- Jacques Attali: Les fractales, c’est, par exemple, une feuille de fougère ou un flocon de neige. Les fractales, c’est aussi une façon de prévoir l’avenir dans les civilisations anciennes africaines, en Afrique, et que les formes des villages en Afrique…
- Thierry Ardisson: … c’est très étonnant.
- Jacques Attali: …un très grand nombre de villages africains sont structurés comme les fractales. Les Africains ont inventé l’ordinateur numérique bien avant qu’on le découvre.
- Thierry Ardisson: Le code Bamana qui date du 10e siècle, en Mauritanie, préfigure l’ordinateur.
- Jacques Attali: Ils ont inventé une façon de prévoir l’avenir qui est exactement ce qu’on appelle le code binaire ou le code booléen en mathématiques modernes qui a donné l’ordinateur numérique d’aujourd’hui. Et on sait très bien comment c’est passé, puisque c’est passé de l’Afrique de l’ouest au 10e siècle par les marchands arabes jusqu’à Cordoue puis de Cordoue jusqu’en Hollande et c’est là que Leibniz puis d’autres ont inventé le calcul numérique.
- Thierry Ardisson: C’est passionnant.

Vidéo : à partir de 13′…

Merci Jesse James

Lancement d’un fonds de soutien pour encourager l’émigration des Africains homosexuels

Le durcissement des lois antigay en Afrique risque de pousser des milliers de personnes LGBT à s’exiler. Face à cette situation, une initiative a vu le jour en Californie. Travaillant auprès de demandeurs d’asile, une jeune avocate  a mis en place un fonds de soutien aux Africains LGBT persécutés désireux d’émigrer.

«Très jeune, j’ai pris conscience de l’Holocauste et du phénomène des boucs-émissaires, ainsi que de l’importance pour les Juifs de la diaspora d’aider autrui à échapper à la persécution», explique Melanie Nathan, à l’origine du projet.

Elle dispose d’une «liste de Schindler» (selon sa propre expression) de 30 cas «vérifiés» de personnes LGBTI persécutées en Ouganda, au Cameroun, au Nigeria et en Gambie, notamment.

Pour motiver les donateurs, elle annonce une liste de récompenses pour les plus généreux: un drapeau sud-africain signé par la militante Edie Windsor ou des pièces commémoratives à l’effigie d’Elie Wiesel ou de Nelson Mandela.

360.ch

L’UE va accorder 620 millions € à la RD Congo et 460 au Rwanda entre 2014 et 2020

Le commissaire européen au développement, a annoncé, en marge de la visite de trois jours qu’il effectue dans la région des Grands Lacs du mardi 4 au jeudi 6 mars, que l’Union européenne va accorder de nouvelles aides en faveur de la République démocratique du Congo et du Rwanda, d’un montant respectif de 620 et 460 millions d’euros entre 2014 et 2020.Ces aides seront attribuées aux deux pays au titre du 11eme Fonds européen de développement (FED).

Les fonds alloués par l’UE à la RD Congo (photo Lubumbashi) sur la période 2014-2020 seront utilisés pour lutter contre la pauvreté en favorisant une croissance durable et inclusive, pour renforcer la démocratie et les droits de l’homme et pour contribuer à la paix et à la stabilité dans la région. «L’aide sera principalement axée sur la santé, l’environnement et l’agriculture durable, le renforcement de la gouvernance et l’État de droit, la remise en état d’un tronçon de 150 km de la Route nationale 1, l’axe principal reliant les ports maritimes à Kinshasa et à Mbuji-Mayi dans le centre du pays», précise un communiqué de la commission européenne.

Au Rwanda, l’objectif général est de réduire la pauvreté, de soutenir les progrès, déjà importants, accomplis dans la réalisation des objectifs du millénaire pour le développement, et de renforcer la gouvernance démocratique en mettant en place des garanties pour la protection des droits de l’Homme. Les secteurs de concentration de l’aide de l’UE convenus avec les donateurs et les autorités du pays seront l’énergie durable, l’agriculture durable et la sécurité alimentaire, ainsi que la gouvernance…

Ecofin

Les miss africaines «représentent chacune leur ethnie »

Paris – Treize jeunes filles de la diaspora congolaise se sont présentées le 22 février 2014 afin de concourir au titre de Miss Congo-France 2014

Les treize jeunes filles étaient originaires des régions de Kouilou, du Plateau Batéké, de Pointe Noire, de Brazzaville, du Bas-Congo, de Niari…

Parmi le public, d’autres miss de la diaspora africaine pour 2014 : Miss Centrafrique, Miss Mauritanie, miss Sénégal, miss Côte-d’Ivoire, venues apporter leur soutien aux candidates mais également là pour «rassembler la jeunesse africaine et pour représenter chacune leur ethnie» a déclaré miss Manjak 2014

Journal de Brazza.com

Le sud de la Centrafrique vidé de ses musulmans

Le PK5 est une enclave. Ce quartier de Bangui vit dans la peur, avec des habitants aux traits tendus et aux aguets.

Alors que dans le reste de la capitale centrafricaine la vie reprend ses droits, avec ses taxis, ses boutiques et même parfois ses embouteillages, au PK 5, elle empire. Le PK 5 est une zone musulmane. L’une des dernières à échapper encore à l’épuration confessionnelle qui ravage la Centrafrique.

«Je ne veux pas parler d’un nettoyage eth­nique car cela a des implications juri­diques précises. Mais le résultat est le même», confirme un haut responsable humanitaire.

(…) Le Figaro

Assaut sur l’Europe : un millier d’immigrés d’Afrique noire tentent de forcer la frontière de Melilla (video)(màj n°5)

[mise à jour du 27 decembre 2013]
Les images montrent un millier d’immigrants qui se dirigent en deux files indiennes parallèles vers la frontière qui sépare le Maroc de l’enclave espagnole de Melilla. Mi-décembre, ils ont lancé un assaut massif sur la frontière. « »La tentative démontre une fois de plus l’extrême pression migratoire.»

France-TV info (merci Ranelagh)

[mise à jour du 23 juillet]
Selon un communiqué de la préfecture espagnole de Melilla, environ 500 personnes ont participé à un assaut, lancé avant le lever du jour en deux points différents de la frontière. romandie.com

[mise à jour du 27 juin]

Au moins 300 migrants s’en ont pris aux forces de sécurité chargées de surveiller la frontière de l’enclave espagnole Melilla, séparant l’Espagne et le Maroc. Leur assaut brutal a permis à une centaine d’entre eux de passer la frontière leur permettant d’aller en Espagne.

Les attaques de migrants subsahariens contre la frontière de Melilla sont fréquentes. Ces derniers rêvent tous de la traverser pour se rendre en Europe. afrik.com

——— [mise à jour du 26 juin]
Environ 300 immigrants subsahariens ont lancé un assaut massif contre la frontière grillagée qui sépare le Maroc de l’enclave espagnole de Melilla, à la pointe nord de l’Afrique, selon les autorités locales, une centaine étant finalement parvenus à entrer. RTBF-  lavanguardia.com

———-  article du 27 avril 2013
Entre 150 et 200 migrants ont organisé un assaut massif à la frontière et 70 ont passé la barrière séparant le Maroc de l’enclave espagnole de Melilla. La vidéo contient des extraits de deux reportages en espagnol : (1) - (2)

+ article en français (> Libération)