Nièvre : Une Congolaise déséquilibrée abandonne son bébé et prend le train

Une femme de 41 ans d’origine congolaise a laissé son enfant de quatre mois et demi sans surveillance, mercredi, vers 13 h, sur la parking de la gare de Clamecy. Puis elle est montée dans un train. Elle est revenue trois quarts d’heure plus tard.

Des riverains avaient entendu les pleurs du nourrisson et prévenu les gendarmes. La mère souffre de problèmes psychologiques. Elle a finalement fait l’objet d’une mesure d’hospitalisation d’office.

Le bébé est en bonne santé. Il a été confié aux services sociaux de l’Yonne, où réside sa maman.

Le JDC
(Merci à Chantecler)

PS et ouvriers : «On est passé de l’abandon au mépris»

La plume est cinglante comme après un amour déçu. «De l’abandon au mépris : comment le PS a tourné le dos à la classe ouvrière», ainsi s’intitule le livre publié jeudi par Bertrand Rothé, professeur d’économie à l’université de Cergy-Pontoise.

Dans cet ouvrage historico-économique, l’auteur revient sur les «trahisons» du parti à la rose vis-à-vis de ceux auxquels il avait tant promis en 1981, lors de sa première accession au pouvoir sous la Ve République. (…) Interview.

(…) quel est ce «mépris» dont vous parlez ?

Il est le fait autant du PS que des élites françaises en général. Il consiste à représenter les ouvriers en imbéciles violents, voire racistes. (…)

A partir des années 1980, (…) les socialistes ont abandonné cette catégorie sociale pour se consacrer à la défense des minorités ethniques. Et pas de tous les immigrés, pas des vieux par exemples : des jeunes immigrés, sous la devise un brin condescendante «Touche pas à mon pote». C’est médiatique, ça passe bien, ça fait festif. (…)

Suite et commentaires sur Fortune

Retraitée expulsée : « le directeur de la maison de retraite suspendu » (màj)

Addendum 11/01/13

Le directeur de la maison de retraite de Chaville (Hauts-de-Seine) qui avait renvoyé une nonagénaire pour 40.000 euros de loyer impayés a été suspendu de ses fonctions le temps de l’enquête, a annoncé la direction du groupe aujourd’hui.

« Le directeur de l’établissement a été suspendu de ses fonctions, le temps de terminer l’enquête interne et d’établir les responsabilités suite au retour de la résidente de 94 ans au domicile d’un de ses fils à Châteaudun en fin de semaine dernière », ont affirmé Richard Claverie et Laurent Boughaba, cofondateurs et coprésidents des Villa Beausoleil. [...]

Le Figaro

________________________________

Dans Bourdin & Co, le directeur de la maison de retraite s’excuse d’avoir renvoyé la retraitée de 94 ans. Il dénonce l’abandon de la vieille dame par ses enfants.

« En deux ans, ils sont venus voir leur mère seulement deux fois. »

________________________________

Une nonagénaire a été recueillie par l’hôpital de Châteaudun, vendredi, après avoir été expulsée de sa maison de retraite des Hauts-de-Seine pour cause de loyers impayés. Elle a été accueillie aux urgences de l’hôpital de Châteaudun en attendant que sa famille puisse venir la chercher.

Il est probable que l’expulsion d’une dame âgée de 94 ans renvoyée sans savoir où elle échouera, ne restera pas un dossier sans suite pour la maison de retraite de Chaville.

La direction de l’établissement a en effet appelé une ambulance et mis la nonagénaire dedans, avec toutes ses affaires personnelles. La maison de retraite a payé le prix du transport jusqu’à Brou, commune d’Eure-et-Loir où le fils de sa pensionnaire était domicilié avant de déménager, avec pour consigne au chauffeur de taxi, si la porte était close, d’aller aux urgences de l’hôpital de Châteaudun.

«C’est la première fois que nous sommes confrontés à une telle situation», confirmait, hier, un membre du personnel de l’hôpital dunois. Nous avons contacté la maison de retraite en question, mais elle a refusé de reprendre sa pensionnaire. » […]

La Montagne (Merci à Padamalgam & Fopastigmatizé )

Villefontaine (38) : drame de la misère sociale (France 3)

France 3 Régions – 12 novembre 2011

Dans un appartement de Villefontaine, dans le nord de l’isère, deux enfants de 5 et 8 ans sont restés livrés à eux-mêmes pendant quinze jours, délaissés par leurs parents : un drame de la misère sociale révélé ce 12 nov par le Dauphiné Libéré. c’est une voisine qui a donné l’alerte.

Sucy-en-Brie (94) : La mère du bébé jeté dans une poubelle est une jeune Ivoirienne de 26 ans

Le 29 mars, un nouveau-né avait été découvert par un passant derrière une poubelle à Sucy-en-Brie. Sa maman, une jeune Ivoirienne de 26 ans, a été mise en examen hier.L’histoire avait fait frissonner. Au matin du 29 mars, un nouveau- né était découvert par un passant derrière une poubelle. Sauvé in extremis, il avait été confié à l’aide sociale à l’enfance, tandis que les recherches pour retrouver sa mère étaient lancées. Hier, cette jeune femme de 26 ans a été mise en examen pour délaissement d’enfant et placée sous contrôle judiciaire.[...]

J’ai entendu un couinement, j’ai cru que c’était un chaton ou un chiot », se souvient le jeune homme de 28 ans. Mais quand il ouvre le sac, il y découvre… un nouveau-né ! A cette heure-ci, la seule boutique ouverte de la rue est celle de la fleuriste, chez qui il se précipite. « A ce moment-là, il faisait à peine 3°C, raconte alors la commerçante. J’ai trouvé une couverture et j’ai emmailloté l’enfant dedans en attendant les secours. Il portait encore les traces de l’accouchement : je suis persuadée qu’il avait été mis au monde dans la nuit.[...]

Le Parisien

Les trois France : France des privilégiés, France d’origine immigrée, France ostracisée

Par Michel Geoffroy

La crise sociale rampante que connaît notre pays révèle une fracture profonde qui divise de plus en plus la France en trois groupes concurrents, en trois France rivales.

La France des autochtones comprend désormais qu’elle est abandonnée de la France des privilégiés, de la France officielle, et concurrencée par la France immigrée pour l’accès aux emplois et aux prestations sociales. Cette situation est politiquement et socialement explosive.

Les conflits sociaux, parfois violents, accompagnant la réforme des retraites constituent un avertissement adressé à la France privilégiée par la France ostracisée.

Un avertissement qui s’inscrit dans le grand mouvement de protestation populaire qui se dessine partout en Europe pour des raisons comparables et que les médias appellent « populisme » pour tenter de le dévaluer. Mais le mouvement est en marche.

Suite et commentaires sur Fortune

Quartier Saint-Jean à Avignon : «sale Français de merde»

Menaces, insultes, violences, c’est un véritable «climat de haine» qui règne dans le quartier quartier St-Jean à Avignon. Nicolas Hurlin, qui a été agressé dénonce l’abandon des pouvoirs publics.

« Batard, connard, sale blanc, sale Français de merde. On va brûler votre maison et celles de vos voisins  »

Le 12 août dernier après la dégradation d’une voiture dans le quartier Saint-Jean, Nicolas Hurlin passe le mot aux voisins. «Rentrez vos voitures, faites attention». Le message ne plaît pas à un groupe de jeunes qui squatte devant le parvis de l’Église.

Nicolas, qui vient de rattraper son chien sorti du jardin, est interpellé. «Batard, connard, sale blanc, sale Français de merde. On va brûler votre maison et celles de vos voisins»… les mots font mal. «Vous appelez les flics vous ne savez pas vous défendre seul »…

Sa soeur et son amie sont prises à partie. Nicolas les rejoint. Les coups pleuvent. Il est grièvement blessé à l’oeil droit. Il a le visage en sang. Un voisin l’extirpe du groupe et le met à l’abri chez lui. «Quand il s’est réfugié, je suis parti. Voilà » lâche Omar Yachou. Partie civile, Me Tartenson dénonce cette violence gratuite qui s’inscrit dans un «contexte très lourd d’insécurité chronique» teinté «d’agressivité et de haine de l’autre». L’avocat insiste sur le «caractère gratuit» de «l’agression d’une violence inouïe».

Lors de son réquisitoire le vice-procureur Giffault, tout en demandant au tribunal de «prendre garde aux amalgames» souligne qu’il est «du devoir du mécanisme judiciaire d’analyser le contexte. On doit prendre en considération le comportement des agresseurs qui sont des jeunes désoeuvrés qui tiennent des propos haineux.» Le tribunal suit les réquisitions et condamne le prévenu à 6 mois de prison avec sursis et mise à l’épreuve avec interdiction de rencontrer les victimes.

Suite sur la Provence (Merci à Le Hutin)

François Fillon abandonne la taxe carbone

François Fillon a annoncé aux députés UMP l’abandon de cette taxe, qui faisait grincer des dents dans la majorité… Stop à la « course à l’échalote écologiste »?

François Fillon a annoncé ce mardi lors de la réunion des députés UMP l’abandon de la taxe carbone.

Le Premier ministre a souligné qu’elle devait se faire au niveau européen pour « ne pas plomber la compétitivité » des entreprises françaises
, selon plusieurs participants.

Suite et commentaires sur Fortune