Festival d’Avignon : Olivier Py « soulagé » (màj)

Addendum 31/03/14

Le directeur du festival d’Avignon , Olivier Py, s’est dit dimanche soir « soulagé » par la victoire de la gauche dans la ville et a promis une édition 2014 « tournée vers la conscience politique ».

« Demain, Avignon va se réveiller et nous saurons que le Front national a fait un score extrêmement important, donc qu’est ce qu’il faut continuer à faire?  Parler, rencontrer, écouter, croire », a réagi Olivier PY, « soulagé » par la victoire de la gauche à Avignon.

C’est pourquoi la programmation, qui n’est pas définitive, prendra en compte les 35,02% obtenus par le candidat Rassemblement Bleu Marine à Avignon, Philippe Lottiaux. « Ce sera à mon avis un festival tourné vers la conscience politique », car, a-t-il jugé, « la culture est un réel obstacle au Front national en termes philosophiques mais aussi de manière pragmatique ».

« Face au Front national, le silence n’est jamais une bonne stratégie, jamais. Donc, si les politiques ne veulent pas crier haut et fort qu’ils sont contre le Front national, il faut que la société civile se réveille et le fasse », a précisé le dramaturge. [...]

Morandini

27/03/14

Le directeur du festival d’Avignon est sous le feu des critiques après avoir évoqué une délocalisation de l’événement en cas de victoire de l’extrême-droite aux municipales. Il répond aux attaques dans une interview au Nouvel Observateur.

«Un déni de réalité». Ainsi Olivier Py qualifie-t-il les critiques qui lui ont été adressées par des personnalités du monde du théâtre. Son évocation d’une délocalisation du Festival d’Avignon en cas de victoire du FN aux municipales a déclenché la colère de bon nombre d’acteurs de la vie artistique locale. «Une fuite», selon la maire d’Avignon, un «manque de respect aux Avignonnais», a renchéri un collectif d’artistes permanents d’Avignon. Une volonté de «réveiller» les abstentionnistes, justifie quant à lui Olivier Py dans une interview au Nouvel Observateur . [...]

L’homme de théâtre ne s’en cache pas : il a «du mépris pour les idées du FN». «Front national, ce nom veut bien dire quelque chose, non?, interroge-t-il. François Mitterrand ne disait-il pas que dans le mot “national” il y a nationalisme, et le nationalisme, c’est la guerre? Le Front national entretient un climat de haine.» [...]

«Je ne prendrai pas la responsabilité historique d’asseoir Marine Le Pen et Jean Vilar à une même table», résume-t-il. «Je suis élu par un conseil d’administration, et je le convoquerai en réunion d’urgence, si besoin, au lendemain des élections municipales», lance-t-il en réponse à la présidente du FN qui l’a réduit au statut de «salarié» du festival. [...]

Olivier Py se dit néanmoins «perplexe» en constatant que sa posture ne fait pas «l’unanimité à gauche». «Ma position a fait tomber les masques», juge le directeur, rappelant que maintenir coûte que coûte la manifestation à Avignon avec une municipalité FN reviendrait, selon lui, à «une imposture».

«Cela signifierait travailler avec le Front national, collaborer avec lui. Encore une fois, je ne veux pas mettre, je ne mettrai pas, le Festival d’Avignon au service d’une idée nationale», martèle le nouveau patron du festival d’Avignon.

Le Figaro

26/03/14

« Monsieur Py est nommé, c’est un salarié. Par conséquent il n’est pas propriétaire du Festival d’Avignon. Ce festival appartient à tous les Français. S’il n’est pas content, qu’il démissionne et un autre le remplacera », a déclaré Marine Le Pen sur France Info à propos du directeur du Festival d’Avignon qui menace de retirer le festival de la ville si le FN remporte la mairie.

TF1 News

24/03/14

 ________________________________

14h15. Si le Front National l’emporte au deuxième tour des municipales à Avignon, le festival n’aura «aucune autre solution» que de «partir», affirme sur France Info son directeur Olivier Py. «Je ne me vois pas travaillant avec une mairie Front national. Cela me semble tout à fait inimaginable. Donc je pense qu’il faudrait partir. Il n’y aurait aucune autre solution», ajoute-t-il.

Addendum :

Avignon est sur la liste des villes que le Front national peut espérer gagner dimanche prochain. Une victoire aurait des conséquences sur le Festival d’Avignon qui est à la fois l’évènement le plus prestigieux de la ville et son poumon économique.

Le directeur du festival, Oliver Py est formel, si le Front national gagne Avignon le Festival partirait, il l’a dit en exclusivité à Thierry Fiorile.

France info

                                                  

La ministre de la Culture Aurélie Filippetti a lancé un « appel à la vigilance contre la censure » dans les bibliothèques des villes où le Front national prendrait le pouvoir à l’issue des municipales.

« Du point de vue de la culture, c’est extrêmement inquiétant car nous avons pu voir dans un passé récent, dans les villes gérées par le FN, des atteintes à la liberté vis-à-vis des institutions culturelles, dont les bibliothèques », a dit Mme Filippetti devant quelques journalistes, en marge d’une intervention au Salon du livre de Paris. « Nous serons extrêmement vigilants et intraitables », a encore affirmé la ministre.

« Le livre est un pilier du combat républicain ».

Un rapport de l’Inspection générale des Bibliothèques publié en 1996 avait révélé que le maire FN d’Orange Jacques Bompard avait fait retirer de la bibliothèque municipale des ouvrages taxés de « mondialisme » ou d’ »atteintes aux bonnes moeurs ».

Le Fig éco

 

 

Le Pontet (84) : Trois gardiens blessés par un détenu de 14 ans

Un détenu de 14 ans a blessé trois surveillants qui tentaient de le maîtriser aujourd’hui dans le quartier des mineurs du centre pénitentiaire du Pontet (Vaucluse) alors que cet établissement a connu plusieurs épisodes de violences ces derniers jours, a-t-on appris de sources concordantes.

Cet adolescent, originaire de Marseille a violenté les agents, leur occasionnant des blessures légères, alors qu’ils tentaient de le contenir après qu’il a « sauté » sur l’un d’entre eux, a expliqué le procureur de la République à Avignon, Bernard Marchal.

« Les agents ont reçu des coups, donc ce sont des blessures, des contusions, des traumatismes », a précisé le directeur adjoint de la direction interrégionale de l’administration pénitentiaire Paca-Corse, Pierre Raffin. L’un des fonctionnaire présente « un problème osseux au bras », a-t-il ajouté.

Le mineur devait être examiné par un médecin en vue d’une éventuelle hospitalisation d’office, selon le procureur.

Le Figaro

Kevin : tué par Samir car il sortait avec sa soeur Imen ?

Kevin Roudesly-Cauet, 21 ans, est mort au pied de son immeuble du quartier Champfleury à Avignon samedi soir. Des témoins affirment avoir vu quatre agresseurs. Le frère de la petite amie de la victime compte se rendre aujourd’hui à la justice. Il parle d’un « geste commis dans la panique ».

Alors que le parquet d’Avignon a ouvert hier une information judiciaire pour “meurtre”, un homme compte se rendre aujourd’hui à la justice, dans l’affaire du meurtre du jeune Kevin, samedi soir quartier Champfleury à Avignon.

Samir, 23 ans, est le frère d’Imen, la petite amie de Kevin. Celui dont les proches de la victime ont parlé spontanément, tout de suite après le drame. Expliquant qu’il n’acceptait pas la relation de sa sœur.

Cet Avignonnais habitant la Rocade parle d’un « accident ». « Il explique que les choses ont dérapé, que jamais il n’a voulu tuer qui que ce soit » nous a révélé notre source, hier soir. Précisant que « Samir ne dort plus, il ne peut plus attendre ». C’est accompagné de son avocate, Me El Bouroumi, qu’il devrait donc expliquer sa version aux policiers.

Le Dauphiné, merci à Plomb

Avignon sans bus après l’agression de 3 contrôleurs

L’agression a eu lieu ce dimanche 22 décembre au matin sur la rocade de la Cité des papes dans des circonstances encore mal définies. Deux des trois contrôleurs agressés ont été hospitalisés. Conséquence, tous les contrôleurs ont fait valoir son droit de retrait. L’agresseur a été arrêté.

Le réseau TCRA est désormais totalement paralysé jusqu’à nouvel ordre. Un Avignonnais âgé d’une vingtaine d’années a été interpellé en fin de matinée à son domicile par les policiers de la Bac grâce à la caméra de vidéosurveillance du bus il est en garde à vue au commissariat d’Avignon. L’ homme est connu de la justice.

(…) France 3 Provence

Montfavet (84). Il s’introduit chez elle par le balcon et la viole

Dans la nuit de vendredi à samedi, à Montfavet, un homme a escaladé un balcon voisin pour pénétrer dans un appartement dont la fenêtre était ouverte.

Là, il a contraint sa victime de 24 ans, qui dormait, à avoir une relation sexuelle. Il l’a ensuite forcé à se laver plusieurs fois et a nettoyé à l’eau de javel tout l’environnement.

Ce n’est que vers 7h30 que la victime a pu prévenir les secours. Les policiers d’Avignon sont chargés de cette enquête.

La Provence

Montfavet (84). Ils saccagent une station-service et tabassent l’employé

Hier, la station-service Total à Montfavet a été le théâtre d’une scène violente. Il était 16 heures quand deux hommes ont pénétré dans le commerce, semble-t-il pour acheter des cigarettes. Mais une altercation avec l’employé a rapidement éclaté. Lorsque le ton a fini de monter, les coups ont commencé à pleuvoir.

Devant plusieurs témoins, les deux hommes ont mis à sac la station-service et frappé l’employé, sérieusement amoché à l’arrivée des secours.

Les agresseurs ont ensuite tenté de fuir. Mais des témoins de la scène sont parvenus à relever la plaque d’immatriculation de leur voiture. La Bac a ainsi interpellé l’un des deux individus alors qu’il rentrait chez lui. Cet homme de 30 ans était hier soir en garde à vue au commissariat. L’autre suspect est recherché.

Le Dauphiné Libéré

L’Isle-sur-la-Sorgue (84). deux corps calcinés retrouvés dans une voiture (màj : une interpellation+vidéo France3)

Addendum 23.08.2013 / 23h30 + vidéo :
Un homme a été interpellé dans le cadre de l’enquête sur les deux corps découverts calcinés jeudi matin dans le coffre d’une voiture incendiée, à L’Isle-sur-la-Sorgue, dans le Vaucluse, a-t-on appris de source proche de l’enquête.

Le suspect a été placé en garde à vue par les gendarmes de la section de recherches de Marseille.

Cette affaire pourrait avoir comme origine un différend privé d’ordre financier.

Le suspect a été placé en garde à vue par les gendarmes de la section de recherches de Marseille

L’Express

France 3

————–

Les gendarmes sur place procèdent actuellement aux premières investigations techniques et scientifiques

Ce matin vers 6h15 les sapeurs pompiers de l’Isle-sur-la-Sorgue (Vaucluse) venus circonscrire un incendie de véhicule chemin des Ballardes en limite entre l’Isle et Lagnes ont retrouvé deux corps calcinés à l’intérieur.

Les gendarmes sur place procèdent actuellement aux premières investigations techniques et scientifiques.

La Provence
(Merci à Stigmatiseur/Natacha3/Julius Tomatojus)

Coups de poing à un surveillant de prison au Pontet (84). c’est la frustration qui a conduit Lakhdar Bettayeb à déraper

C’est la frustration qui a conduit Lakhdar Bettayeb à déraper. Il le dit lui-même. « Si les surveillants avaient été là aujourd’hui au procès, je me serais excusé auprès d’eux.

Ce détenu de la prison du Pontet était jugé hier pour avoir asséné des coups de poing à un surveillant, et cassé sa paire de lunettes, pour passer sa colère de n’avoir pas pu faire de sport. [...]

Son avocat a insisté sur tout le contexte qui a amené le détenu dans cet état. Et s’est insurgé de la demande de réparation du préjudice des lunettes cassées…

« 1000€ pour une paire, c’est beaucoup. Les miennes ne m’ont pas coûté ce prix-là ! » C’est pourtant le montant de dommages et intérêts qui a été accordé, en plus de 500€ alloués aux deux surveillants molestés.

Le Dauphiné Libéré
(Merci à Papy Mougeot)

Orange (84). un homme poignardé pour son sac à dos

Un homme a pris un coup de couteau dans le ventre, ce matin à Orange, alors qu’il s’était fait voler son sac à dos par son agresseur.

Selon les premiers éléments, c’est en tentant de courir derrière son agresseur qu’il a fini par se faire poignarder. La victime, âgée d’une quarantaine d’années, a dû être opérée dans la matinée, avec succès, à Avignon, et est désormais hors de danger.

Le Dauphiné Libéré