Un homme grièvement blessé par balles à Villeurbanne. Màj : L’homme est décédé

Addendum 8 juin : Règlement de comptes à Villeurbanne: L’homme est décédé.

(…) France 3 Rhône Alpes

————————

Un individu à scooter a tiré avec une arme à feu à trois reprises sur un homme et l’a grièvement blessé. Les faits se sont produits vers 14h45 place Wilson à Villeurbanne.

La victime a été prise en charge par les secours tandis que le tireur a pris la fuite. La police judiciaire est chargée de l’enquête.

Le Progrès

Lyon. Une adolescente de 13 ans se prostituait

L’adolescente originaire de Haute-Loire était sous la coupe d’un Stéphanois âgé de 29 ans. C’est son apparence jeune et son attitude sans équivoque qui ont attiré l’attention des policiers lyonnais. On imagine la stupeur des fonctionnaires de police découvrant que la jeune prostituée n’avait que 13 ans ! En raison de problèmes familiaux, elle avait été placée dans un foyer d’où elle avait fugué.

Il a fallu du temps aux policiers pour remonter jusqu’à son proxénète que l’adolescente à la dérive a tenté de couvrir en les lançant sur une fausse piste. Du temps également pour démêler le vrai du faux dans tout ce qu’elle a pu leur raconter. Finalement, en début de semaine, les enquêteurs sont allés chercher dans la Loire un Stéphanois de 29 ans déjà bien connu pour de multiples faits de violence.

Lors de sa garde à vue l’homme a tout juste admis « avoir accompagné » la gamine « mais pour la protéger et sans demander de compensation financière ». La réalité pourrait être bien différente. Car les investigations semblent démontrer, au contraire, qu’il passait bien récupérer l’argent entre deux passes.

Mais que dire aussi des « clients » qui n’ont certainement pas été dupés par l’âge de cette gamine à qui, selon une source proche de l’enquête « on ne donne pas plus de 15 ans ».

(…) Le Progrès

Lyon. Dix-huit mois avec sursis pour un manifestant anti-mariage homosexuel

Le 23 avril, un jeune homme de 23 ans, militant de la mouvance identitaire, était interpellé en marge des manifestations des anti-mariage pour tous alors qu’il venait d’agresser une journaliste. (Il a tenté de lui arracher son appareil photo). Jugé le 30 mai, il a écopé d’une peine avec sursis. Le parquet a fait appel.

Alors que les pro mariage pour tous se rassemblaient en soirée pour fêter dans le calme cette victoire de « l’égalité », les opposants tentaient le coup de force, en essayant de bloquer la circulation sur l’A7 au niveau de l’échangeur de Perrache. Puis, ils se déplaçaient devant l’université de Lyon 2, quai Claude-Bernard où ont eu lieu des débordements.

Et c’est précisément dans le septième arrondissement qu’un manifestant, appartenant à la mouvance identitaire était interpellé par les policiers de la brigade anticriminalité. A l’angle du quai Claude-Bernard et de la rue de l’Université, il venait d’agresser et de molester une journaliste, tentant de lui arracher son appareil photo.

Placé en garde à vue, il avait été présenté au parquet. C’est devant le tribunal correctionnel de Lyon qu’il a répondu de ses actes le 30 mai. Il écope ainsi d’une peine de dix-huit mois avec sursis, et mise à l’épreuve de trois ans. Il est également soumis à une obligation de travail et devra indemniser sa victime. Il a également interdiction de paraître dans une quelconque manifestation sur la voie publique. Le parquet a fait appel de la décision.

(…) Le progrès

Saint-Priest (69). coup de feu et braquage dans le centre commercial

[...] Le braquage s’est produit aux environs de 11h ce lundi matin. Deux hommes encagoulés et armés ont fait irruption dans le commerce « L’atelier du diamant ».

Ils ont ensuite cassé des vitres avant de s’emparer de plusieurs dizaines de bijoux. Le montant exact du butin n’est pour l’instant pas connu.

Un coup de feu a été tiré au moment des faits. Aucun blessé n’est à déplorer mais les pompiers sont tout de même intervenus sur place pour rassurer les personnes choquées. [...]

Lyon Mag
(Merci à Alpine)

19 cambriolages par jour en moyenne, un Géorgien confondu par l’empreinte de son oreille

Il prenait toujours la précaution de coller son oreille aux portes des appartements de ses futures victimes afin de vérifier qu’elles étaient absentes avant de passer à l’action.

Mais cette petite vérification a finalement entraîné sa perte. Un homme, soupçonné d’avoir commis près de 80 cambriolages à Lyon (Rhône), vient d’être confondu par l’empreinte de son oreille…

[...] Cette technique a été fatale à un cambrioleur en série géorgien de 26 ans, interpellé en flagrant délit en février dernier, alors qu’il commettait un vol par effraction dans une chambre d’une résidence universitaire du centre de Lyon.

Le Parisien / DNA.fr / Le Progrès
(Merci à Alpine)

Saint-Priest (69) : expulsion d’une trentaine de Roms sur décision de justice, le curé de Gerland propose de les accueillir

L’évacuation survenue au petit matin s’est déroulée « dans le calme », seuls 27 Roms se trouvant alors sur le campement occupé depuis le 28 août dernier. Dans un jugement du 26 novembre 2012, le tribunal de grande instance de Lyon leur avait donné un délai de trois mois pour quitter cet ancien terrain de rugby cédé à la société de construction d’ouvrages de génie civil Neximmo42. Le curé de Gerland a proposé de les accueillir.

(…) France 3 Rhône Alpes

Lyon : Les anti-mariage pour tous, venus saluer Valls et Taubira, violemment réprimés (vidéo) (+maj)

___________

Les opposants au mariage pour tous ne désarment pas et l’ont fait savoir, ce lundi, à Manuel Valls, le ministre de l’Intérieur, et Christiane Taubira, la ministre de la Justice, venus à Lyon pour dresser un premier bilan des zones de sécurité prioritaires, mises en place pour lutter contre la délinquance ancrée dans les quartiers difficiles.

Les forces de l’ordre n’ont pas fait dans la dentelle et ont refoulé les manifestants manu militari. « Nous avons été bousculés, voire molestés pour certains », raconte Hugues. «On voyait bien que les policiers avaient ordre de nous cacher à la vue des ministres ».


Lyon : manifestation d’opposants au mariage… par leprogres

(…) Le Progrès

Lyon: trois morts dans l’incendie d’une ancienne usine squatée par des Roms. Màj : Témoignages des riverains

Addendum : Les riverains témoignent : « On a fait des courriers pour dire que c’était dangereux. »

Les riverains que nous avons rencontrés après l’incendie racontent leur «enfer» depuis huit mois. Les bruits, les odeurs pestilentielles, la fumée, la montagne d’ordures et détritus en tous genres sous leurs fenêtres après l’installation de quelques 200 personnes dans cette usine désaffectée. (…) « Ils brûlaient n’importe quoi et avaient installé des cheminées de fortune avec des tuyaux de récupération ! » Depuis l’arrivée des familles de Roms dans l’usine désaffectée du 8e arrondissement de Lyon, les voisins se plaignaient de nuisances. Ils pressentaient que quelque chose de dramatique allait se passer.

(…) Le Progrès

——————————

Trois personnes, deux femmes et un enfant, sont décédées dans l’incendie d’une usine désaffectée qui était squattée par environ 200 Roms à Lyon.

Il pourrait y avoir six ou sept victimes selon les pompiers. L’incendie, qui a démarré un peu avant 00H30 lundi, a totalement embrasé ce bâtiment.

(…) Le Progrès

Condrieu: Un adolescent de 14 ans exécuté et jeté dans le Rhône

Selon les premières investigations, le jeune aurait été exécuté par vengeance et parce qu’il gênait des personnes qu’ils fréquentaient. Deux hommes de Condrieu et Saint-Clair et la sœur de l’un d’eux ont été arrêtés vendredi dans l’Isère. Ils ont été mis en examen pour assassinat, la femme pour complicité d’assassinat et écroués.

Le Progrès

(Merci à Defjux69)