Le Puy-en-Velay (43). un Mahorais détruit 4 ordinateurs à Pôle Emploi et blesse 3 policiers

Mercredi, après avoir insultés les agents de l’agence Pôle Emploi du Puy-en-Velay, un homme a détruit quatre ordinateurs. Son interpellation a été mouvementée: trois fonctionnaires ont été blessés

Dans son excitation, l’homme a détruit pas moins de quatre ordinateurs installés sur les postes de travail. Prévenus, les services de Police sont arrivés rapidement sur place mais à la vue des fonctionnaires, le violent s’est rebellé de plus belle.

L’individu excité a finalement été interpellé, non sans difficulté. Lors de l’intervention, trois fonctionnaires ont été blessés, et l’un d’eux s’est même vu prescrire un arrêt de travail de 21 jours.

Conduit au commissariat de police il a été placé en garde à vue par l’officier de police judiciaire et entendu lors de cette procédure pour détériorations graves et rébellion.

Il aurait expliqué « avoir voulu des explications sur un dossier et avoir mal réagi à la vue des policiers ».

Agé de 25 ans et ressortissant de Mayotte, ce sans domicile fixe est convoqué à une prochaine audience du tribunal correctionnel.

Le Progrès
(Merci à Antibarbare)

Loire: une femme se fait trancher la gorge en plein supermarché. (màj) l’auteur interpellé qualifié de déséquilibré

Addendum 18.04.2013:
Les policiers stéphanois ont interpellé mardi après-midi le meurtrier présumé de Jeanne Guerdener, 68 ans, poignardée dans les rayons de l’hyper-marché Géant Casino, à la Ricamarie, il y aura deux mois demain

Apparemment inconnu des services de police, l’auteur présumé du crime a été confondu au bout de près de trois mois d’enquête à partir de sa voiture, qu’il avait garée sur le parking du centre commercial où s’est produit le drame.

Il présenterait des troubles psychologiques et ne pourrait être capable d’expliquer son geste.

Il ne connaissait apparemment pas la victime, âgée de 68 ans, qui était en train de choisir un article textile de la grande surface lorsqu’il lui a enfoncé dans le cou un couteau de cuisine dérobé quelques instants auparavant au rayon des articles ménagers, avant de repartir aussi tranquillement qu’il était venu [...]

Le Progrès / France 3
(Merci à Cerisecerise69)

——————————————-

Addendum 22 février : Jeudi, la police judiciaire a lancé à St-Etienne un appel en direction d’un témoin clef dans l’affaire du meurtre d’une sexagénaire le 29 janvier dans un hypermarché de la Ricamarie. Le suspect, qui a poignardé cette retraitée à la gorge, est toujours en fuite et n’a toujours pas été identifié.

(…) France 3 Rhône Alpes

—————————————

Addendum vidéo France3 Rhône-Alpes:

Ce mardi dans la Loire, une femme a eu la gorge tranchée en plein supermarché. Elle est décédée peu de temps après. L’agresseur est toujours en fuite.

La cliente, membre de la communauté des gens du voyage, faisait ses courses à l’hypermarché Casino de La Ricamarie, près de Saint-Etienne. « Elle a été tuée d’un coup de couteau porté au niveau du cou par un homme. Elle est décédée sur place durant l’intervention des secours » [...]

RMC
(Merci à Antioche/Zomboobs/Shaka/Picard libre)

Brioude (43). Un islamiste algérien en résidence surveillée, le maire écrit à Manuel Valls. Màj vidéo

Addendum 12/04 vidéo

(…) France 3 Auvergne

———————————————-

Addendum 1/10 : Après avoir appris « avec stupéfaction et un grand mécontentement » l’assignation à résidence du militant islamiste Saïd Arif à Brioude, lundi, le maire a écrit à Manuel Valls.

Il rappelle notamment au ministre de l’Intérieur que « la nouvelle de sa présence à Langeac avait suscité un vif émoi et un fort sentiment d’insécurité ». « Dans ces conditions, poursuit-il, je m’étonne que [M. Arif] ait été déplacé de quelques kilomètres et toujours dans un centre-ville ».

En conclusion, M. Faucher demande à Manuel Valls « que Saïd Arif soit assigné à résidence hors du département de la Haute-Loire dans les meilleurs délais ».

La MontagneMerci à Joyeux Luron

Màj: Réactions des habitants de Langeac:

Le militant islamiste algérien Saïd Arif est en résidence surveillée depuis le 10 octobre à Langeac. Condamné en 2007 pour ses activités terroristes, il est logé dans un hôtel et doit pointer plusieurs fois par jour à la gendarmerie.

Hebergeur d'image

Saïd Arif à la sortie de la gendarmerie de Langeac où il va pointer plusieurs fois par jour/ photo Maxppp/La Montagne Jean-Baptiste Ledys

Selon nos confrères de La Montagne, le militant islamiste algérien Saïd Arif loge dans une chambre d’hôtel réservée par la préfecture de Haute-Loire.

[...] À l’issue de sa période de détention, en décembre 2011, il avait été une première fois placé en résidence surveillée dans un hôtel de Millau dans l’Aveyron. Il devait, trois fois par jours, se signaler au commissariat. Mais il avait rapidement profité de cette opportunité pour prendre la poudre d’escampette, au mois de février.

Il avait été retrouvé peu de temps après, en Suède, où il s’était réfugié pour retrouver ses deux enfants. Pour non-respect de son assignation à résidence, le tribunal de Rodez l’a à nouveau condamné en juin 2012 à six mois de prison, ordonnant par ailleurs son maintien en détention.

C’est donc à l’issue de cette nouvelle période d’emprisonnement qu’il a été à nouveau placé discrètement en résidence surveillée à Langeac.

Le Progrès

Relire : La police a perdu la trace d’un islamiste assigné à résidence

Un militant FN exclu de la fédération nationale des chauffeurs routiers. Màj

Addendum 7 Janvier : le Front National s’estime victime d’injustice et de discrimination de la part de la plupart des organisations syndicales.

Pour le secrétaire général du FN Steeve Briois, « cette exclusion est scandaleuse et injuste. Alors qu’on n’a jamais vu des militants d’extrême-gauche être exclus d’un syndicat pour double appartenance, dès que quiconque affiche son affiliation au Front national, la sanction est immédiate. »

Erik Faurot, le secrétaire départemental FN du Puy-de-Dôme réagit également avec virulence : « Ces méthodes sont-elles celles d’une grande démocratie européenne en 2013 ou celles d’une république satellitaire de l’URSS du siècle dernier ? »

(…) France 3 – Auvergne

—————————-

La fédération nationale des chauffeurs routiers a décidé d’exclure un de ses délégués syndicaux, Dominique Morel. Le syndicat lui reproche de mêler trop étroitement son militantisme au Front National et son appartenance syndicale.

Peut-on être syndicaliste et militant au Front National ? Il semble que non. Dominique Morel, candidat aux dernières législatives sur une liste FN et n°2 auvergnat du parti vient en tout cas d’être exclu de la Fédération Nationale des Chauffeurs Routiers dans laquelle il était délégué syndical.

Dans la lettre qui lui signifie son exclusion, le syndicat invoque une « confusion entre (son) engagement politique personnel » et son action syndicale. Lui sont également reprochées ses interventions dans la presse dans lesquelles il affiche à la fois son appartenance au parti de Marine le Pen et son engagement auprès de la FNCR.

(…) France 3 Auvergne

Haute-Loire : un automobiliste refuse un contrôle et se tue

Dans la nuit de samedi à dimanche, à 3h45 du matin, un automobiliste âgé d’une trentaine d’années s’est tué en voiture sur la route en Haute-Loire.

Quelques minutes plus tôt il aurait refusé d’obtempérer à un contrôle anti-alcoolémie, prés de la discothèque Hypnos. Le véhicule de la victime roulait à vive allure quand elle a percuté un lampadaire avant de retourner. Le conducteur seul à bord a été tué sur le coup.

(…) Le progrès

Le Puy en Velay (43). Rixe à l’arme blanche et un chauffeur de bus agressé

Mercredi après-midi vers 16h30, une altercation s’est soudainement déclenchée sur la montée du Breuil, au Puy, dans des circonstances que les enquêteurs se chargeront d’établir.

Sur les deux individus qui se sont affrontés sur le trottoir, l’un d’entre eux aurait sorti une arme blanche (de type couteau) et porté au moins un coup de couteau à son adversaire. En face, la victime, âgée d’une vingtaine d’années, (il s’agirait d’un Ponot) a été touchée à la main. On déplorait une plaie de 2 centimètres au niveau d’un doigt.

L’auteur présumé du coup de couteau a aussitôt pris la fuite, se fondant dans la foule pour échapper à la Police prévenue.En peu de temps, les services de Police et les hommes de la BAC ralliaient les lieux, où ils n’ont pas pu retrouver et interpeller l’agresseur au moment des faits. Quand au second protagoniste des faits, la victime, elle s’était réfugiée juste à côté du lieu de l’agression dans un cabinet d’analyses médicales où on lui a prodigué les premiers soins.

Le Progrès

Une agression sur un chauffeur de la ligne Michelet-Brives s’est déroulée vers les départs/arrêts de bus de la place Michelet. Alors que le bus était au départ, un individu assez « remonté » aurait notamment insulté le chauffeur qui lui demandait ses titres de transport, avant d’aller s’asseoir au fond comme si de rien n’était. 

Il n’y a pas eu de coups. L’homme a dû s’expliquer devant les forces de l’ordre qui ont constaté les faits, avant que tout n’entre dans l’ordre.

Le Progrès

Puy-en-Velay (43) : 9 Roms jugés pour 28 cambriolages et association de malfaiteurs

Tribunal correctionnel du Puy-en-Velay. Le jugement est tombé jeudi soir, à 23h30, dans l’affaire des neufs membres d’une communauté Rom poursuivis pour avoir participé à une association malfaiteurs, et commis une série de cambriolages.

Après plus de trois heures de délibéré, les magistrats du siège sont revenus avec une décision plus nuancée que les réquisitions du ministère public. Un peu plus tôt dans la journée, le procureur de la République, Jacques Louvier, avait requis des peines allant de deux à dix ans de prison ferme avec, pour certains des mis en cause, une interdiction du territoire français.

Durant deux jours de débats au palais de justice du Puy-en-Velay (lire nos éditions de jeudi et vendredi), les protagonistes de ce volumineux dossier devaient expliquer leur rôle dans les vingt-huit cambriolages de résidences perpétrés en Rhône-Alpes [...]

Le Progrès

Auvergne/Rhône-Alpes. Le viol d’une contrôleuse perturbe le trafic SNCF

Le trafic SNCF en Auvergne a été perturbé vendredi en raison d’un mouvement de solidarité à l’égard d’une contrôleuse qui a été violée jeudi soir sur la ligne TER reliant le Puy-en-Velay à Saint-Etienne. L’agression a été commise à hauteur de Firminy (Loire).

Très choquée, la victime a été immédiatement prise en charge. L’agresseur, âgé de 54 ans, s’en est pris «sans raison apparente» à la jeune femme jeudi vers 18H00. Selon la SNCF la jeune femme avait contrôlé cet homme qui lui avait donné sa carte d’abonné.

Après cette agression, les contrôleurs de la région ont immédiatement cessé le travail en signe de solidarité avec leur collègue.

Le Dauphiné

L’Auvergnat de Brassens en version orientale [vidéo]

Chanteur et musicien algérien, Amazigh Kateb, figure du groupe Gnawa Diffusion, et fils du célèbre écrivain Kateb Yacine, a interprété dernièrement la célèbre chanson de George Brassens à l’occasion d’une émission diffusée sur le site d’information Mediapart. Une version originale et sans frontières qui mélange un standard de la chanson française aux sonorités de l’Orient.

La Montagne

Le-Puy-en-Velay (43). Le braqueur maîtrisé par les clients du bar-tabac

Cible d’un vol à main armé, le patron d’un bar-tabac du Puy-en-Velay a été secouru par des clients courageux alors qu’il s’apprêtait à remettre le contenu de sa caisse à son agresseur. L’individu, mineur, doit être présenté à la justice ce vendredi.

Il était environ 22 heures, , quand le jeune patron du bar-tabac a vu surgir un braqueur brandissant une arme. Il ignorait alors qu’il s’agissait en fait d’un pistolet à bille. Au moment où le gérant allait lui remettre le montant de la caisse, des clients courageux sont intervenus et sont parvenus à maitriser l’agresseur. Une bille a été tirée, retrouvée plus tard. « On a réussi à le coincer dans un coin le temps que la Police arrive » confie médusé le commerçant.

Interpellé l’agresseur, un mineur, a été placé en garde à vue ainsi que deux complices présumés qui ont été hospitalisés pour raison de santé.

Le Progrès

En bref

• Royan (17) : Encore des centaines de pneus crevés. De nombreux véhicules ont été vandalisés dans la nuit de la Saint-Sylvestre. Le même scénario s’était déjà produit à Noël. [...] (source)

• Besançon : Un homme d’une quarantaine d’années a été interpellé, hier matin, à la faveur d’un contrôle routier. Il conduisait une voiture volée aux plaques maquillées dans laquelle les policiers ont découvert 500 g de résine de cannabis. (source)

• Lyon : Car-jacking sur une Mercedes. (source)

• Belfort : Trois individus cagoulés braquent une station essence. (source)

Roche-en-Régnier (43) : Une femme de 77 ans tuée lors d’un cambriolage dans la nuit de la Saint-Sylvestre

la victime a été retrouvée par sa fille venue lui rendre visite dans la nuit. Elle gisait au sol de sa maison, le crâne enfoncé à coups de barre de fer. L’habitation de la septuagénaire, qui se trouvait seule en raison de l’hospitalisation de son mari, avait été fouillée lorsque les gendarmes sont arrivés. (…)

Le Figaro