Les généreuses primes de cabinet du gouvernement Ayrault en 2013

449 membres des équipes ministérielles se sont réparti 12 millions d’euros de façon très inégale. Douze écuries dont celles de Filippetti ou Lebranchu étaient mieux traitées que la garde rapprochée du premier ministre.

Parmi les 565 membres des cabinets du gouvernement Ayrault déclarés au 1er août 2013, 449 très précisément se sont répartis l’an dernier plus de 12 millions d’euros de «primes de cabinet», des rémunérations aujourd’hui officialisées, mais sur lesquelles continue de régner une certaine opacité. Les ministres les plus généreux ont distribué par collaborateur plus de 3500 euros mensuels (soit 42.000 euros par an) de revenus bruts complémentaires. Plus de deux smics par mois, en somme. En plus du salaire donc. Et il ne s’agit là que d’une moyenne.

Le premier ministre, pour sa part, consentait un peu plus de 2700 euros par mois et par personne en moyenne (soit 33.000 euros par an). C’est ce que révèlent les 100 pages de tableaux du dernier «jaune budgétaire» annexé au projet de loi de finances 2014 sur les «personnels affectés dans les cabinets ministériels». Un document aride et visiblement négligé, que Le Figaro a décortiqué pour tenter de comprendre qui a touché combien en gratifications l’an dernier.

«Indemnité pour sujétions particulières» (ISP). C’est sous ce vocable pudique que l’administration qualifie les enveloppes qui se distribuaient autrefois de la main à la main et que Lionel Jospin, dès 2002, a souhaité intégrer dans les fiches de paie des collaborateurs de ministres. Ces bonus sont accordés en principe pour compenser les servitudes de la fonction. Avec 42.000 euros de complément de revenu annuel par personne, c’est donc à la Décentralisation, chez Anne-Marie ­Escoffier, pourtant simple ministre déléguée, que les membres de cabinet étaient les mieux lotis en 2013. Une situation enviable qu’ils partageaient avec l’écurie Filippetti, qui arrive en deuxième place, à équivalence de primes. Un «fromage» la Culture? Le ministère qui défend bec et ongles les intermittents du spectacle ne s’est pas oublié.

Le Figaro

Hausse record de +26% des cambriolages à Paris en 2013 (vidéo)(màj)


source : C dans l’air - France 5 – 04 02 2014
(merci à florence1533)

Le bilan 2013 sur la sécurité dévoilé hier lundi par la préfecture de police montre que le nombre des violences à la personne est stable. Le nombre des vols à main armée a baissé de -3%. Le gros point noir, ce sont les cambriolages. La hausse au niveau national est de +6 ,4% mais Paris se distingue avec une hausse spectaculaire des cambriolages de +26%, 3.000 de plus qu’en 2012.

En 2013, il y a eu 42 cambriolages par jour dans la capitale, en tout cela représente15.000 vols de ce type l’année dernière. Aujourd’hui, le cambriolage n’est plus une criminalité de proximité avec des amateurs. Ce sont de véritables réseaux organisés qui sévissent en France et à Paris. Ces cambrioleurs viennent souvent des Balkans, ils font des razzias avant de repartir dans leur pays d’origine, ce qui complique la tâche des enquêteurs.

Article complet : francebleu.fr

Bilan du chômage en décembre 2013 : Environ + 50% de radiations administratives et quasiment 6 millions de chômeurs (vidéo)

Nombre de radiations administratives en milliers de personnes

Nombre brut de demandeurs d’emploi toutes catégories confondues (1ére colonne décembre 2012, seconde novembre 2013, troisième décembre 2013)

source : pole-emploi


source : La Matinale – LCP – 28 janvier 2014

Il y a en réalité plus de 5,8 millions de chômeurs (maj vidéo)

Mise à jour 22H50

Sur un an, la hausse de la seule catégorie A est de 5,6%, soit environ + 180 000 chômeurs, qui est interprétée ainsi lors des vœux du Président de la République pour l’année 2014 :

 


Le nombre de demandeurs d’emploi réel approche les 6 millions, ce qui représente un cinquième de la population active.

[...] De son côté, la DARES dresse en fait un portrait beaucoup plus précis de l’univers des demandeurs d’emploi, qu’elle classe en 5 catégories, indexées de A à E. Les trois premières catégories sont tenues de rechercher un emploi, pas les deux dernières :

Si l’on prend en compte toutes ces catégories (et pas seulement la catégorie A), non seulement le nombre de chômeurs est bien plus élevé, mais la dynamique n’est plus du tout la même que celle décrite lors de la publication des derniers chiffres. En effet, d’une baisse de 20.500 on passe à une hausse de 55.900. De quoi tempérer sérieusement l’optimisme présidentiel. On arrive ainsi à un total de 5.528.900 chômeurs en France métropolitaine, ce qui correspond à une hausse de 343.000 sur un an, soit +6,6%.

À ceux-là il faut bien évidemment rajouter les demandeurs d’emploi d’outre-mer, ce qui fait monter le total à 5.854.2002. Rapporté à la population active française de 28,467 millions, le taux de demandeurs d’emploi atteint ainsi 20,6%. Bien entendu, cet agrégat regroupe des situations hétérogènes. La situation des demandeurs d’emploi qui ne travaillent pas du tout et celle de ceux qui travaillent plus de 78 heures par mois est effectivement peu comparable.

Autre élément qui permet de limiter la portée de la ‘baisse’ du chômage : cette dernière tient davantage au dépliement des contrats aidés (notamment pour les jeunes) que du secteur marchand. En effet, le nombre de salariés du secteur marchand s’est pour sa part contracté de 15.600 sur le 3ème trimestre 2013 et de 132.500 sur un an.

La baisse du chômage annoncée est donc largement artificielle, due notamment aux contrats aidés. De plus, le nombre absolu est également sous-estimé en ne comptabilisant pas certaines catégories de chômeurs ni l’outre-mer. Le nombre de demandeurs d’emploi réel approche en fait les 6 millions, ce qui représente un cinquième de la population active.

article complet : 24hgold.com par Yann Henry

Le Top du cinéma 2013 selon Canal+… et le flop de La Marche (vidéo)

Les deux meilleurs films de 2013 selon Canal+

lien direct de la vidéo sur VK : http://vk.com/video231636035_167160607

complément du Parisien du 28 décembre 2013 :
Ils sont 48 % des français à y être plutôt favorables et 50 % plutôt opposés, soit les mêmes proportions, à peu de chose près, que celles enregistrées au printemps dernier, au moment de la promulgation du texte. Le clivage politique suscité par ce sujet de société demeure toujours très marqué. Plus de huit sympathisants de gauche sur dix (81 %) approuvent la mesure quand presque autant chez ceux de droite (78 %) la désapprouvent.

source : Le Parisien

 

Bilan du film La Marche :

Le budget du film s’élève, avant tournage, à 10 600 000 €, dont une coproduction de France 3 Cinéma et de la société Belge Entre Chien et Loup, un préachat de Canal+ et 297000 euros de subventions de la région Ile-de-France.

François Hollande (PS) organise une projection du film à l’Élysée,
Bertrand Delanoë (PS) à l’Hôtel de Ville,
François Lamy (PS) au Ministère de la ville,
Claude Bartolone (PS) à l’Assemblée Nationale,
Jean-Pierre Bel (PS) au Sénat

Avec 120 139 entrées en 7 jours sur 404 salles à travers la France, et à peine 31 714 spectateurs la semaine suivante (sur 376 salles) – soit un total officiel de 151 853 entrées au box office – pour un objectif initial de 2 millions d’entrées, le film s’est avéré être un échec public, le condamnant à disparaître très rapidement de l’affiche.

Farida Belghoul, porte parole historique des marcheurs, a considéré que ce film sur la Marche des beurs était une histoire entièrement reconstruite ne comportant « aucune référence à la réalité historique » et que de nombreuses distorsions sont apparentes comme la présences d’affiches du mouvement « convergence 84″ (l’action du film se déroule un an avant le collectif 84). Un des personnages, une jeune femme d’origine maghrébine, est agressée et subit une gravure de croix gammée au rasoir sur le dos. Cet événement est une pure invention. La scène homophobe n’est pas attestée et la présence de drapeaux arc en ciel du lobby LGBT sur la place Montparnasse est également une invention et est anachronique.

source : wikipédia

Faits Divers en France : Liste et carte d’Août 2013

Liste « finale » pour Août 2013. Je tiens à rappeler que ces listes ne représentent pas tous les méfaits de France mais juste un relevé non exhaustif d’articles des presses régionales et nationales. Taux de criminalité depuis 1950: ici / Stats ONDRP 2011: ici

Cliquez sur les images respectives pour accéder à la liste et carte interactive.

FaitDiversFrance / Carte fusionnée de Janvier à Août 2013
(Merci à Allalimite pour le système des cartes)

1057 Irakiens tués en juillet dans des attentats et fusillades intercommunautaires: un record

Plus de 1.000 Irakiens ont été tués dans les violences à caractère politique et intercommunautaire en juillet, ce qui représente le plus lourd bilan mensuel depuis 2008, ont rapporté jeudi les Nations unies.

En juin, la bilan des attentats et actes de guérilla en Irak s’était élevé à 761 morts, toujours selon les chiffres de l’Onu. Mai avait également été un mois particulièrement sanglant, avec un peu plus de mille morts.

La majeure partie des 1.057 victimes de juillet sont des civils, tués lors d’une série d’attentats à la bombe et de fusillades qui, selon certains Irakiens, risquent de replonger le pays dans un nouveau conflit intercommunautaire, comparable à celui des années 2006 et 2007.

Le gouvernorat le plus touché est celui de Bagdad, avec 238 morts en juillet, suivi par les provinces de Salahouddine, de Ninive, de Diyala, de Kirkouk et d’Anbar.

Nombre de ces provinces sont dominées par la minorité sunnite du pays, qui proteste avec virulence depuis des mois contre l’ascendant pris par les chiites depuis l’invasion américaine de 2003. Le régime de Saddam Hussein consacrait la mainmise des sunnites sur le pouvoir, tandis que l’actuel gouvernement est dirigé par un chiite, Nouri al Maliki.

« Nous n’avions pas connu de tels chiffres depuis plus de cinq ans(…) », a déclaré Gyorgy Busztin, émissaire par intérim des Nations unies pour l’Irak.

Il a invité les dirigeants irakiens à prendre rapidement des mesures décisives pour porter un coup d’arrêt à un « bain de sang absurde » et pour empêcher un retour aux « jours sombres » de 2006-2007, quand le nombre de personnes tuées dans les violences dépassait parfois les 3.000 par mois.

Le bilan du mois de juillet porte à 4.137 le nombre de personnes tuées en Irak dans les violences politiques depuis le début de l’année.

Les Echos

Exemple d’attentat en Irak (2007)

Faits Divers en France : La liste et carte de juillet 2013 (màj)

Liste ‘finale’ de juillet 2013. Je tiens à rappeler que ces listes ne représentent pas tous les méfaits de France mais juste un relevé non exhaustif d’articles des presses régionales et nationales. Taux de criminalité depuis 1950: ici / Stats ONDRP 2011: ici

Cliquez sur les images respectives pour accéder à la liste et carte interactive.

FaitDiversFrance
(Merci à Allalimite pour le système des cartes)

État civil à Villeneuve-Saint-Georges, Fête de la diversité à Ivry (màj)

[mise à jour 14 juin 2013] [Réaction chez Bellacio]

Lien d’origine (l’article a été supprimé) – Capture brute ici

[ci-dessous, article du 13 juin 2013]

Journal de Villeneuve-St-Georges (16.05.2013 – Page 29)
(Merci à AlexWP)

Ivry en fête 2013
(Merci à Athéthique)

Paris en lice pour organiser les prochains «Gay Games» en 2018

Paris est dans la course pour organiser la dixième édition des Gay Games, sorte de Jeux olympiques organisés depuis 1982 par et pour la communauté homosexuelle du monde entier. La fédération des Gay Games a dévoilé vendredi la liste des trois dernières villes encore en lice pour accueillir cette manifestation sportive qui aura lieu en 2018. Ces jeux sont ouverts à tous.

La fédération a retoqué les dossiers d’Amsterdam (Pays-Bas) et d’Orlando (Floride, est des Etats-Unis). La fédération des Gay Games a en revanche validé les candidatures de Limerick (Irlande), de Paris… et de sa grande rivale en matière de JO, Londres. Le choix de la ville organisatrice sera tranché en octobre prochain à Cleveland, la capitale de l’Ohio (Etats-Unis) où les 9e Gay Games se dérouleront en 2014.

Le Parisien (Merci à Joseph.Melenchon )

Cannes 2013: La romance lesbienne d’Abdellatif Kechiche remporte la Palme d’or, le réalisateur dédie sa palme à la jeunesse tunisienne

La Palme d’Or attribué au cinquième film d’Abdellatif Kechiche fait le vide dans un palmarès audacieux et conforme aux attentes de la presse française.

«Décerner la palme à Kechiche, c’est à la fois un geste audacieux et plein de discernement», se réjouit Jean-Marc Lalanne, rédacteur en chef des Inrocks. Pourtant, il fallait de l’aplomb au jury de Steven Spielberg pour primer La vie d’Adèle , un film fleuve de trois heures, racontant l’histoire d’amour entre une lycéenne mal dans sa peau (Adèle Exarchopoulos) et une artiste aux cheveux bleus (Léa Seydoux).

«Il est long, plus de trois heures, et très exigeant. Mais celui permet de montrer le temps des corps, le temps de la liberté», décrypte ainsi Augustin Trapenard, chroniqueur au Grand Journal de Canal +. [...]

Abdellatif Kechiche a dédié sa Palme d’Or du Festival de Cannes «aux jeunes tunisiens pour leur acte extraordinaire, la révolution tunisienne, et pour leur aspiration, eux aussi, à vivre librement, à s’exprimer librement et à aimer librement».

Le Figaro / Kapitalis

Bande annonce:

Faits Divers en France: La liste et carte de la mi-mai 2013

Liste de la mi-mai 2013. Je tiens à rappeler que ces listes ne représentent pas tous les méfaits de France mais juste un relevé non exhaustif d’articles des presses régionales et nationales.

Cliquez sur l’image pour accéder aux listes et cartes interactive du mois.

FaitDiversFrance / Carte fusionnée de Janvier à Mai 2013
(Merci à Allalimite pour le système des cartes)