France : 36.000 régularisations en 2012 (màj vidéo)

Rappel d’une « promesse » de François Hollande, pendant la campagne de  2012 :

Les étrangers qui ne sont pas en situation régulière, seront reconduits à la frontière – François Hollande, jeudi 26 avril 2012, « Des paroles et des actes »,  France 2

_____________________________

Quelque 36.000 étrangers sans papiers ont été régularisés en 2012, a annoncé le ministère de l’Intérieur. Les régularisations, un sujet très sensible politiquement, n’avaient jusqu’à présent jamais fait l’objet de bilan officiel, mais étaient estimées autour de 30.000 par an. 

Pendant la campagne, François Hollande avait exclu toute « régularisation de masse », telles que la gauche avait pu en mener en 1981 (131.000 étrangers régularisés) ou 1997 (80.000).

« Pour la première fois, on a un compteur car les étrangers acquittent depuis le 1er janvier 2012 un visa de régularisation», a expliqué l’entourage du ministre de l’Intérieur, Manuel Valls.

Les régularisations de 2012 ne sont pas la conséquence de l’action de Manuel Valls car les mesures prises par le ministre en la matière sont intervenues trop tard dans l’année, a souligné son entourage.

Le ministre de l’intérieur a publié le 28 novembre une circulaire qui clarifie les conditions à remplir pour obtenir un titre de séjour, et assoupli notamment les critères pour les familles d’enfants scolarisés. Compte tenu des délais de traitement des dossiers, elle n’a pas eu d’impact en 2012. [...]

Le Figaro

France : Le nombre d’immigrés obtenant un titre de séjour en 2012 est resté stable

Le ministère de l’intérieur a rendu publiques, jeudi 28 mars, ses statistiques annuelles sur l’immigration. Contrairement aux années précédentes, où elles étaient publiées dans un rapport au Parlement pas toujours très accessible, elles ont été mises en ligne directement sur le site Internet de la Place Beauvau.

Par nature sensibles, ces statistiques sont les premières publiées sous François Hollande. Mais comme il s’agit des données de 2011 et 2012, elles permettent surtout d’établir le bilan de la dernière partie du mandat de Nicolas Sarkozy.

Ces chiffres révèlent que, excepté quelques variations, le flux annuel d’étrangers obtenant un titre de séjour en France est resté relativement stable durant toute cette période.

Malgré les déclarations tonitruantes de la précédente majorité, quelque 193 600 personnes ont obtenu le droit de séjourner en France en 2012. Soit peu ou prou le même nombre qu’en 2011.

En termes de «stock», le nombre d’étrangers résidant en France avec une carte de séjour était, en 2012, de 2,5 millions : soit 70 000 de plus qu’en 2011. Parmi eux, 1,7 million avaient une carte de dix ans, la durée la plus longue. Mais 500 000 vivaient avec des cartes d’un an renouvelable et plus de 150 000 avec des titres provisoires : soit des titres très précaires qui limitent l’ascension sociale…

Le Monde (Merci à Joyeux luron)

Faits Divers en France: La liste et carte de décembre 2012

Liste ‘finale’ de décembre 2012. Je tiens à rappeler que ces listes ne représentent pas tous les méfaits de France mais juste un relevé non exhaustif d’articles des presses régionales et nationales.

Cliquez sur l’image pour pour accéder à la liste et carte.

FaitDiversFrance
(Merci à Allalimite pour le système des cartes)

Lyon : Il fait taire son voisin bruyant à grands coups de grille-pain

Mohamed B., 39 ans, a été condamné hier soir, à l’audience des comparutions immédiates, à huit mois de prison dont cinq mois avec sursis et mise à l’épreuve, pour violences avec arme. L’arme ? Un grille-pain, avec lequel il a copieusement frappé son voisin de palier. À l’audience, la voix monocorde, le ton posé à l’excès, le prévenu avoue bien qu’il a rossé son voisin. Mais il nie l’utilisation du toaster, juridiquement considéré comme une arme. L’appareil serait-il tombé tout seul ? (…)

Le Progrès

Bilan 2012 : «Le chemin de croix» des musulmans maltraités «dans une France plus islamophobe»

Le site musulman saphirnews fait le bilan de l’année 2012 en matière d’«islamophobie» en France : campagne présidentielle, affaire Merah, film anti-islam, caricatures, agressions…

Bilan fait, le traitement politique et médiatique de l’islam reste négatif. 2012 fut à nouveau riche en évènements anxiogènes pour les musulmans, qui continuent toutefois leur chemin de croix pour véhiculer auprès de la société française une image éloignée des fantasmes propagés par l’extrême droite.

2012 est mort, vive 2013 ! Les musulmans de France en seront-ils mieux traités pour autant ? Retour sur les événements médiatiques marquants d’une année où une plus grosse vague islamophobe a de nouveau emporté les musulmans de France, dans l’indifférence d’une classe politique qui ne s’en préoccupe pas. L’heure du bilan a sonné et il n’est pas des plus positifs pour les musulmans de France. […]

Comment parler de 2012 sans évoquer l’affaire Mohamed Merah ? Le «tueur au scooter», qui a laissé trois victimes musulmanes* et quatre juives, a choqué la France en mars dernier. Si l’affaire est loin d’avoir livré ses secrets, elle a blessé toute une communauté, qui a ravivé ses craintes d’être à nouveau assimilée à des actes que l’islam interdit. […]

*Note de la rédaction : Le parachutiste Abel Chenouf était catholique (Fdesouche)

saphirnews (Merci à Zatch)

«L’Islam malmené en 2012» : «Ce qui était plutôt une attitude d’extrême droite (…) tend à faire tache d’huile»

Les actes islamophobes ont augmenté de 42% sur les dix premiers mois de 2012, passant de 123 à 175, selon un bilan provisoire de l’Observatoire contre l’islamophobie. Un décompte a minima puisqu’il enregistre uniquement les actes ayant fait l’objet d’un dépôt de plainte ou d’une main courante.

On est en pleine recomposition politique et ça va s’intensifier en 2013. (Raphaël Liogier)

Le chantier d’une mosquée envahi à Poitiers, l’affaire des pains au chocolat, la polémique sur la viande halal: l’islam et les musulmans ont été malmenés tout au long de l’année, après l’affaire Merah et au-delà de la campagne électorale.

En première ligne: les lieux de culte et les cimetières. Outre les courriers d’insultes, les tags et les tentatives d’incendies, plusieurs ont été souillés avec des têtes de cochon ou des excréments.

«Il y a eu une multiplication et une banalisation des profanations», dénonce Mohammed Moussaoui, le président du Conseil français du Culte musulman (CFCM). L’acte le plus marquant a été l’occupation, le 20 octobre, du chantier de la mosquée de Poitiers par un groupuscule d’extrême droite. Pour la première fois, des gens ont chanté des slogans guerriers anti-islam à visage découvert, souligne M. Moussaoui. On a franchi un nouveau palier». […]

Au-delà des actes clairement islamophobes, «on a entendu un discours décomplexé, souvent négatif vis-à-vis de l’islam», note Franck Frégosi, directeur de recherches au CNRS et spécialiste de l’islam en Europe. Pour lui, «ce qui était plutôt une attitude d’extrême droite (…) tend à faire tache d’huile». «Les sentiments phobiques» ont été alimentés par des faits divers et un contexte international tendu, dit-il, déplorant que certains s’en servent «pour dire que l’Islam n’est pas intégrable dans la République». […]

Libération (Merci à Marianne75 )

Faits Divers en France: La liste et carte de la novembre 2012 (màj)

Liste ‘finale’ de novembre 2012. Je tiens à rappeler que ces listes ne représentent pas tous les méfaits de France mais juste une compilation non exhaustive d’articles des presses régionales et nationales.

Cliquez sur l’image pour pour accéder à la liste et carte.

FaitDiversFrance
(Merci à Allalimite pour le système des cartes)

JO : Sept athlètes camerounais ont disparu du village olympique

Sept camerounais ont disparu du village olympique de Londrs, rapportent les médias britanniques et camerounais. Il s’agit de cinq boxeurs, un nageur et une footballeuse. Les sept athlètes sont suspectés d’avoir fui le village pour pouvoir rester en Europe pour des raisons économiques. « Ce qui semblait d’abord être une rumeur a été confirmé », a déclaré le porte-parole du groupe olympique camerounais dans une lettre au ministère des sports camerounais. [...]

Le Parisien

(Merci à pierrelermite)

JO de Londres 2012 : vuvuzelas et T-shirts du Che interdits

L’organisation des Jeux Olympiques londoniens de 2012 a envoyé à tous les heureux détenteurs de billets, une note rappelant les objets strictement interdits aux Jeux : Londres n’a rien à envié à Pékin puisque pique-niques, vuvuzelas et T-shirt politiques seront bannis chez les supporters.

Si vous faites partie des heureux supporters à vous rendre à Londres cet été, voici un extrait de la (très) longue liste d’objets interdits par le comité des JO : ballons, frisbees, vuvuzelas, sacs de pique-nique ou encore « drapeaux de pays ne participant pas aux JO ». Et cette liste n’est pas exhaustive puisqu’elle s’étend en tout et pour tout sur deux pages A4. En outre, aucun objet ni vêtement politisé ne sera toléré: ainsi, vous pouvez d’ors et déjà laisser chez vous votre T-shirt du Che, d’Obama ou de François Hollande. [...]

mcetv.fr

Comment économiser 5 milliards d’euros en 2012

Les propositions d’Agnès Verdier-Molinié et Samuel-Frédéric Servière pour économiser 5 milliards d’euros en 2012. Ils sont membres de La Fondation iFRAP (Institut Français pour la Recherche sur les Administrations et les Politiques Publiques), un «Think Tank dédié à l’analyse des politiques publiques, laboratoire d’idées innovantes»

Le gouvernement a beau refuser de parler de rigueur, nous y sommes. […]

Voici les 5 recommandations de l’IFRAP pour parvenir à l’objectif de 5 milliards d’économies à la fin de l’exercice 2012. […]

- Supprimer le recours aux heures supplémentaires dans l’ensemble de la fonction publique, soit, 1,32 milliards d’euros d’économies.

-Le gel du nombre de fonctionnaires dans la fonction publique d’Etat ayant été décidé par le gouvernement Ayrault, on doit agir sur d’autres variables telles que la progression de carrière, le point d’indice ou les mesures catégorielles. Malgré une dépense incompressible de 41,6 millions d’euros due à la Garantie Individuelle de Pouvoir d’Achat (GIPA), il est possible de geler l’ensemble des avancements et les mesures catégorielles, ce qui permettrait d’économiser 600 millions d’euros.

-Le même processus pourrait être appliqué dans la fonction publique hospitalière ainsi que dans la fonction publique territoriale, ce qui permettrait d’économiser 530 millions d’euros. Un tel objectif pourrait être conditionné à la négociation d’un pacte de stabilité des finances locales. […]

Le Monde