UE : les demandeurs d’asile seront logés dans le privé au frais du contribuable


[extrait] Cour de justice de l’Union européenne – Luxembourg, le 27 février 2014 – Arrêt dans l’affaire C-79/13

« L’allocation financière accordée aux demandeurs d’asile doit permettre à ceux-ci de trouver, le cas échéant, un logement sur le marché locatif privé. »

Lorsque le logement n’est pas fourni en nature, l’allocation financière doit, le cas échéant, être suffisante pour permettre au demandeur d’asile de disposer d’un logement sur le marché privé de la location (…) Le montant de ces allocations doit être suffisant pour permettre aux enfants mineurs d’être logés avec leurs parents, de sorte que l’unité familiale des demandeurs d’asile puisse être maintenue.

• Voir le PDF de l’arrêt rendu par la cour de justice européenne. Texte intégral ici
• Lire en complément : « La Cour de Justice de l’Union européenne (CJUE) vient de rendre un arrêt catastrophique le 27 février 2014… » Communiqué de presse du FN.

Partagez cet article FacebookTwitterEmailGoogle+tumblrPinterest

UE, + 48% d’immigration clandestine : Silence des médias (maj 4 : «MLP a donc dit vrai»)

France info — Le vrai du faux – 7/03/2014

L’an dernier, il y a eu 107.365 migrants détectés, contre 72.437 en 2012; ça fait bien 48% de hausse. (…)

Marine Le Pen a donc dit vrai – France info

____________________________

RTL – Aphatie – 06/03/2014

- +48%, c’est une information qui a été révélée par Frontex mais pas sur RTL (Marine Le Pen)
- Vous n’écoutez pas assez RTL pour savoir ce que nous diffusons sur notre antenne (Aphatie)
- C’est paru dans la presse grecque, portugaise, italienne, espagnole mais pas un mot dans la presse française (Marine Le Pen)
- … et si ça se trouve sur RTL (Aphatie)

Lire la suite

Partagez cet article FacebookTwitterEmailGoogle+tumblrPinterest

HLM : Manque de «mixité sociale» ou manque de «Blancs» ?

Le Monde interroge Christophe Guilluy, géographe et consultant auprès de collectivités locales, sur le mode d‘attribution des logements sociaux en France.

Quand on dit qu’il n’y a pas assez de «mixité sociale», on dit souvent qu’il faut faire venir des «classes moyennes». Mais c’est un terme qui veut dire «Blanc» et, dans la pratique, les bailleurs font du panachage ethnique sans le dire.

Comment se passe, sur le terrain, l’attribution des logements sociaux en France ?

Dans les quartiers de logements sociaux des grandes villes, cela se passe de façon a priori bienveillante et avec des objectifs souvent très pragmatiques. Les bailleurs essaient par exemple de rapprocher les familles divorcées ou polygames. Cela peut se faire au sein du même immeuble ou du même quartier. C’est logique dans un contexte où l’on est passé d’une immigration majoritairement de travail à une immigration majoritairement familiale.

Les bailleurs sont dans un combat perdu d’avance. Dans les grandes métropoles, la plupart des dossiers de demande de logements sociaux viennent de familles issues de l’immigration. Il y a très peu de demandes de «Blancs». […]

Le Monde

Partagez cet article FacebookTwitterEmailGoogle+tumblrPinterest

François Hollande au dîner annuel du CRIF (vidéo discours complet)

Addendum 05.03.2014 :

Antisémitisme à l’extrême droite, antisionisme à l’extrême gauche : le président du Crif Roger Cukierman a appelé mardi soir François Hollande, présent lors du dîner annuel du Conseil représentatif des institutions juives de France ce mardi, à mobiliser la France contre ces deux «fléaux» en en faisant «une cause nationale».

Il a évoqué la progression spectaculaire du Front national avec «sa cohorte d’antisémites, de vichystes et de négationnistes réfugiés derrière sa dirigeante, attentive à ne pas commettre d’impair». Mais il a également dénoncé, à l’extrême-gauche, «l’antisionisme, nouvel habit de l’antisémitisme. Car s’il n’y est pas convenable d’être antisémite, il est élégant de fustiger l’Etat d’Israël»

Le Point.


Dîner annuel du CRIF du 4 mars 2014 :
Beaucoup de sujets sont abordés… l’Ukraine, la votation des Suisses sur l’immigration, l’Iran, les manifestations, la censure d’Internet, etc…

 

 

Lire la suite

Partagez cet article FacebookTwitterEmailGoogle+tumblrPinterest

Sarkozy a-t-il fait maquiller les chiffres de la délinquance ?

Les statistiques de la délinquance à Paris ont été amoindries et maquillées pendant des années au sein même de la préfecture de police, accuse un rapport officiel de l’Inspection générale de l’administration, dont l’AFP et Europe 1 ont pu consulter lundi des extraits.


C’est un rapport « très sensible », selon plusieurs sources policières, que l’Inspection générale de l’administration (IGA) vient de boucler. Commandé par le préfet de police de Paris Bernard Boucault en septembre 2012, il avait pour objet d’établir un état des lieux des pratiques d’enregistrement des faits de délinquance à Paris et dans la petite couronne. Mais les auteurs de ce rapport, en se plongeant dans les méandres du recueil statistique policier, ont mis à nu un système mis en place depuis plus d’une dizaine d’années et monté en puissance à partir de 2008, visant à minorer la délinquance.

Minoration des faits (un cambriolage enregistré comme une dégradation par exemple), report (les services stoppent l’enregistrement des plaintes avant la fin du mois), ou même destruction pure et simple de certains faits, sont pointés comme les principales techniques utilisées.

Le rapport évoque notamment près de 16.000 faits de délinquance disparus en 2011 à Paris, selon une source proche du dossier. A l’époque, la préfecture de police de Paris était dirigée par Michel Gaudin, un fidèle de l’ex-président Nicolas Sarkozy. [...]

7sur7

Partagez cet article FacebookTwitterEmailGoogle+tumblrPinterest

D’après un juge antiterroriste, un groupe islamiste cherchait à se procurer l’adresse personnelle de l’animateur de Fdesouche

Fabrice Robert, président du Bloc Identitaire:

« Convoqué par un juge antiterroriste la semaine dernière, j’ai donc pu avoir confirmation des menaces qui pesaient sur moi. D’après deux témoins, Mohammed Achamlane [créateur et porte-parole de Forsane Alizza] aurait ainsi demandé à l’un de ses militants de me contacter pour tenter de m’assassiner.

Certains avaient l’air assez déterminés et disaient se tenir à disposition de l’émir autoproclamé pour agir. J’ai également appris qu’ils cherchaient à se procurer quelques adresses personnelles, notamment celle de l’animateur du site Fdesouche. Une menace à prendre au sérieux quand on découvre que des membres de Forsane Alizza travaillaient chez des opérateurs de téléphonie. »

Lire la suite

Partagez cet article FacebookTwitterEmailGoogle+tumblrPinterest