Linda Caille décrit la conquête de la France par les évangéliques dans « Soldats de Jésus »

Soldats de Jésus. Les évangéliques à la conquête de la France, cet ouvrage a été rédigé par Linda Caille. La journaliste livre ici une enquête qui a duré plus de cinq ans. Elle a observé toutes sortes de communautés, comme par exemple les « megachurches » ou bien celles des banlieues violentes. Elle s’est entretenue avec l’ancien joueur du PSG Marco Ceara, lequel avait un jour offert une Bible à Nicolas Sarkozy…

On retrouve les évangéliques dans le nord, dans l’est, dans la Drome et aussi en Normandie.

Depuis 1950, les effectifs des chrétiens évangéliques se sont démultipliés en France. Ils sont passés de 50.000 à 500.000 fidèles. Tous les dix jours, une nouvelle église évangélique est créée.

Les évangéliques sont organisés au sein de la Confédération nationale des évangéliques de France (CNEF), laquelle organise périodiquement des congrès. La présence des tziganes évangéliques dans cette union a provoqué des tensions. En effet, les tziganes n’ont pas les mêmes valeurs que les protestants classiques. L’auteure fait état d’une surreprésentation des évangéliques dans la communauté afro-antillaise. L’influence des évangélistes américains est en effet passée par là. (…)

Toute la culture

Partagez cet article FacebookTwitterEmailGoogle+tumblrPinterest

Israël : silence des médias, des antiracistes et de l’Afrique

La question du traitement réservé aux Africains en Israël doit être réglée en urgence, selon le journaliste franco-centrafricain Kitiki Akouissonne.

Il ne fait pas bon avoir la peau noire à Tel-Aviv. Des groupuscules extrémistes organisent des manifestations pour demander que l’on jette dehors les migrants soudanais, érythréens et ivoiriens.

Quels sont leurs slogans?

«Nous sommes venus effacer les ténèbres!» (Voilà les noirs devenus des ténèbres)

Ou encore:

«Tel-Aviv est pour les juifs, le Soudan pour les Soudanais!»

Evidemment, personne ne demande à Israël d’accueillir tous les hères de l’Afrique noire. Mais au lieu d’encourager la chasse aux Africains en construisant un mur de près de 300 kilomètres à sa frontière avec l’Egypte, seul point de passage des clandestins, les autorités ne devraient-elles pas condamner les dérives de certains de ses concitoyens? (…)

Le nombre d’immigrés clandestins africains en Israël se situe entre 40.000 et 60.000. Une loi a été déposée par le ministre de la Justice, pour interdire aux immigrés tout envoi d’argent à leurs familles. Cette loi, dite des «infiltrés», a été votée le 9 janvier 2012 par la Knesset (le Parlement israëlien).

D’éminents médecins israéliens apportent leur caution aux thèses racistes, en déclarant que «les Africains sont porteurs de multiples virus, qui pourraient contaminer la région de Tel-Aviv» , et qu’ils sont au fond une sorte de «bombe à retardement». (…)

Chaque fois que des Africains sont obligés de s’exiler pour chercher sous d’autres cieux une parcelle de bonheur, ils sont victimes de discriminations et de maltraitance. Devant cet état de fait, les médias occidentaux se taisent. (…)

Slate Afrique
——————
Complément : vidéo utilisée lors de la campagne éléctorale israelienne de janvier 2013 par le parti SHAS. Cette vidéo est en hébreu mais les images parlent d’elles mêmes.

Partagez cet article FacebookTwitterEmailGoogle+tumblrPinterest

Selon Mohamed, il fait aujourd’hui bon vivre dans la cité depuis qu’un des «sales blancs» n’y vit plus…

Belgique – Trois dossiers de bagarres à charge de quatre jeunes gens de Chastre, heureux de vivre dans la cité depuis qu’un «sale blanc» est parti (…)

En février 2010, Iliass s’en prend à Nicolas et à son père (menaces de mort) près d’un night shop. (…) Le même Iliass est accusé d’extorsion (800 puis 600 euros) au préjudice du père de son copain Miguel (…) Faouzi et Mohamed sont eux prévenus d’avoir, en mars 2011, porté des coups à un homme, invalide à 80 %, et à son beau-fils. «Il est tombé tout seul car il a une jambe plus courte que l’autre», expliquent-ils (…)  Reste Jawad. En novembre 2011, il a rossé un homme à l’aide d’une batte de base ball ou d’un morceau de bois.

Il reprochait à ce «sale blanc» d’avoir importuné sa sœur.

Lire la suite

Partagez cet article FacebookTwitterEmailGoogle+tumblrPinterest

Des enfants de CM1 punis : leurs parents auraient refusé qu’ils apprennent une sourate du coran. (MàJ vidéo)

01/02/13

France 3 Lorraine – 31/01/13


29/01/13

[Information publiée sous réserve, provenant du site Riposte laique, et sans source media "officielle". Nous renvoyons les lecteurs à la consultation du site source pour tout complément d'information]

A l’école primaire privée Notre-Dame de St Mihiel (Meuse), dans le cadre d’un cours sur l’islam, une institutrice aurait exigé des élèves de CM1 qu’ils apprennent par cœur un verset du coran .

Des mamans ont fait part à l’équipe enseignante de leur désapprobation. La directrice aurait alors convoqué la mère d’un élève et lui aurait signifié de changer son enfant d’école si elle n’était pas d’accord avec l’enseignement dispensé.

Lire l’article intégral

Partagez cet article FacebookTwitterEmailGoogle+tumblrPinterest

Sandrine Mazetier veut changer le nom de l’école maternelle

Addendum :

Sandrine Mazetier
Son engagement politique commence en 1986 avec le mouvement étudiant contre le projet Devaquet. D’abord sympathisante du Parti socialiste, elle y adhère en 1988 pour la campagne présidentielle de François Mitterrand. Son premier engagement socialiste est la lutte contre le Front National et ses possibles alliances avec la droite. Elle milite dès sa création au Manifeste contre le Front national.

(…) En décembre 2008, elle est nommée secrétaire nationale à l’immigration dans la nouvelle équipe dirigeante du Parti socialiste.

Lors de la primaire socialiste, elle apporte son soutien à Martine Aubry puis en juillet 2011, intègre son équipe de campagne pour l’élection présidentielle de 2012, chargée avec El Mouhoud Mouhoud de la thématique « Immigration ».
Wikipédia


« Ecole maternelle ». Cette façon d’appeler l’école des 2 à 6 ans ne plaît pas à Sandrine Mazetier, députée socialiste de Paris. Dans une question écrite au gouvernement elle propose de revoir cette terminologie qu’elle juge sexiste.

Dans la question qu’elle adresse à Vincent Peillon, la vice-présidente de l’Assemblée nationale explique que ce terme renvoie très directement aux femmes :

Cette dénomination institutionnelle laisse entendre que l’univers de la petite enfance serait l’apanage des femmes et véhicule l’idée d’une école dont la fonction serait limitée à une garderie.

Résultat, alors que le gouvernement présente et défend la réforme sur la « refondation de l’école », Sandrine Mazetier propose :

Remplacer ce nom genré par un nom neutre redonnerait symboliquement aux pères la place qui leur revient dans l’éducation de leur enfant, et repositionnerait l’école dans son rôle éducatif différent de celui des parents. « L’école maternelle » pourrait être rebaptisée « première école », ou encore « école élémentaire » si l’école couramment appelée primaire destinée aux 6-11 ans prenait officiellement le nom « d’école primaire ».

Le Lab

Partagez cet article FacebookTwitterEmailGoogle+tumblrPinterest

L’UE veut pouvoir contrôler la presse et les journalistes de plus près

Le site d’information britannique The Telegraph rend compte d’un rapport d’experts de « haut niveau » qui préconise d’instaurer un contrôle accru des médias par instances de supervision nationales qui rendraient compte à la Commission. Un rapport commandité suite au scandale « News of the World ».

(…)

Le rapport établit notamment que « tous les pays de l’UE devraient disposer d’un conseil indépendant des médias« , conseil qui devraient « disposer de réels pouvoirs de sanction comme le fait d’imposer des amendes, d’ordonner la diffusion d’excuses publiques ou le retrait du statut de journaliste« .

L’article du Telegraph consacré à ce rapport recommande également que les conseils des médias nationaux répondent à un certain nombre de standards européens et que la Commission soit la garante du respect de ces standards.

Une perspective qui donne visiblement du grain à moudre aux conservateurs (connus pour leur euroscepticisme outre-Manche).

Ainsi le député conservateur britannique Douglas Carswell a-til déclaré que ce rapport illustre « le genre d’état d’esprit que je m’attendrais à rencontrer en Iran pas en Occident. Cette idée loufoque nous en dit un peu plus quant au futur de la réglementation de la presse. Elle laisse entendre que le projet européen est finalement incompatible avec la notion d’une société libre« .

 

RTBF.be

Le rapport en question,

Partagez cet article FacebookTwitterEmailGoogle+tumblrPinterest

Overdose : La prochaine crise financière

(Traduction et sous-titrage : exclusivité Fortune)

En temps de crise, les sociétés cherchent des dirigeants forts et des solutions simples, mais que se passe-t’il si les solutions envisagées constituent les mêmes erreurs que celles qui ont provoqué cette crise ? Ce document relate l’origine de la plus grande crise économique de notre temps, la crise à venir.

Cliquer sur l’image pour voir la vidéo

Vidéo et commentaires sur Fortune

Partagez cet article FacebookTwitterEmailGoogle+tumblrPinterest

Le mot « race » devrait bien être supprimé de la Constitution

La réforme constitutionnelle, que l’Élysée souhaite voir adopter avant l’été, prévoit la suppression du mot «race» qui figure dans l’article 1er de la Constitution, qui stipule: «La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d’origine, de race ou de religion. Elle respecte toutes les croyances. Son organisation est décentralisée».

La suppression du terme race «figure dans le projet de texte qui fait l’objet des consultations que le premier ministre va engager» avec les présidents des groupes parlementaires, affirme au Figaro un conseiller du président de la République.

Durant sa campagne, François Hollande avait pris cet engagement. «Il n’y a pas de place dans la République pour la race. Et c’est pourquoi je demanderai au lendemain de la présidentielle au Parlement de supprimer le mot “race”de notre Constitution» avait déclaré en mars 2012 le candidat socialiste, lors d’un meeting consacré à l’Outre-mer à Paris.

Le Figaro

Partagez cet article FacebookTwitterEmailGoogle+tumblrPinterest

Chelles : les Roms relogés par la préfecture ont fui leurs hôtels pour retourner dans les bois

Expulsées de terrains chellois, des dizaines de familles ont quitté leurs hôtels et se sont réfugiées dans des bois de Seine-Saint-Denis.

Quelques jours avant Noël, la centaine de Roms qui avaient établi un camp cinq à six mois plus tôt à Chelles était expulsée. Les « mesures d’accompagnement » promises par la préfecture ont échoué, les Roms ayant rapidement fui les hôtels où ils avaient été placés.(…)

D’après Virginie, adhérente de l’association RomEurope, l’immense majorité Lire la suite

Partagez cet article FacebookTwitterEmailGoogle+tumblrPinterest