Ukraine : ce qu’on vous cache à la télé, c’est chez Olivier Berruyer.

Les amateurs de bonnes choses savaient déjà que l’économiste Olivier Berruyer s’était fait une spécialité de la déconstruction des euromythes du moment. Son site les-crises.fr est un enchantement permanent pour internaute critique, nous déconseillons donc formellement sa fréquentation à Jean Quatremer, Laurence Parisot ou Pascal Lamy…

article complet : causeur.fr

Olivier Berruyer: Ukraine, un tiers du gouvernement est composé de néo-nazis par BFMbusiness

Partagez cet article FacebookTwitterEmailGoogle+tumblrPinterest

Lille: des militants d’extrême droite patrouillent contre les racailles

L’initiative fait froid dans le dos.(…)

Vêtus de gilets jaunes, les militants-miliciens de Génération identitaire ressembleraient presque aux agents de médiation de Transpole, en gilets rouges, ou de CitéO, de couleur orange. (…)

Si ce n’était ces sweat-shirts «Génération anti-racaille» portés par certains, reprenant le slogan d’une campagne de com lancée il y a plusieurs mois par ce groupe d’ultra-droite adepte du raccourci islamophobe immigration-islamisation-insécurité.
Les tracts distribués revendiquent ouvertement le crédo de l’autodéfense − «Toi aussi tu as été agressé ?», «Ne recule plus, défends-toi», «Ils ont leur bande, tu as ton clan, face à la racaille, tu n’es plus seul». Et Verhassel de jouer les durs : «Notre seule présence suffira à dissuader les racailles.» (…)

 

Libération
Lire la suite

Partagez cet article FacebookTwitterEmailGoogle+tumblrPinterest

Nouvel assaut de migrants sur Melilla

Environ cinq cents immigrants subsahariens ont franchi mardi 18 mars la frontière séparant le Maroc de l’enclave espagnole de Melilla, soit l’un des groupes les plus importants de ces dernières années, ont annoncé les autorités locales.

L’assaut, qualifié de « violent » par le préfet de la ville, a été lancé mardi matin par environ un millier de clandestins contre la triple frontière grillagée. Plus de deux cent cinquante clandestins ont été arrêtés et une trentaine de personnes blessées depuis lundi.

(…) Le Monde

(Merci à Lugus)

Partagez cet article FacebookTwitterEmailGoogle+tumblrPinterest

Djihad en Syrie : « C’est par vagues entières que ça part de France » (vidéo)

Aujourd’hui, la menace s’accentuerait avec le retour en Europe de jeunes radicalisés, partis combattre en Syrie. 700 « djihadistes » français seraient actuellement sur le sol syrien. Ces derniers jours, huit personnes, âgées de vingt à trente ans, soupçonnées de vouloir faire le djihad en Syrie ont été arrêtées à Paris et dans le Val-de-Marne. Une partie du groupe aurait été en lien avec un groupe affilié à Al-Qaïda.

« Depuis maintenant quelques années, particulièrement avec le conflit syrien, on essaie même de les arrêter avant qu’ils ne partent tellement on n’est pas sur de pouvoir bien les traiter au retour, vu le nombre ».

Marc Trevidic, Juge d’instruction – Pôle anti-terrorisme

C Dans l’Air du 13/03/2014 (merci à vlcsnap)

Partagez cet article FacebookTwitterEmailGoogle+tumblrPinterest

Scènes de guerre dans une cité près de Forbach (màj)

Addendum 14/03/14

Interrogés sur BFMTV, des jeunes de la cité pointent du doigt les gendarmes de la ZSP. [...]

Hebergeur d'image

« Y a pas de fumée sans feu : c’est la faute des gendarmes ! »

Ces violences urbaines «constituent une gifle de rappel à des responsables locaux qui nient les problèmes d’insécurité pour ne pas avoir à les traiter, à commencer par le maire socialiste sortant de Forbach» tacle dans un communiqué Florian Philippot, candidat FN de Forbach.

Il dénonce le fait que le maire PS de Forbach avait «paradé au côté de Manuel Valls en octobre dernier, bernant les habitants de l’agglomération de Forbach avec une ZSP qui devait être une solution miracle contre l’insécurité». [...]

LORactu

Lire la suite

Partagez cet article FacebookTwitterEmailGoogle+tumblrPinterest

En France 34 % des naissances sont issues de l’immigration non européenne et de l’outre-mer

La Haute Autorité de Santé vient de publier un avis concernant le dépistage de la drépanocytose, la maladie génétique qui touche des personnes originaires d’Afrique (Afrique sub-saharienne et Maghreb), d’outre-mer, de certaines régions de la péninsule arabique, de l’Inde et du pourtour méditerranéen (en Europe sont concernées l’Italie du sud, la Sicile et la Grèce).

En France métropolitaine, seuls les nouveaux nés dont les parents sont originaires de ces régions sont dépistés : le nombre des dépistages effectués correspond donc à peu de choses près au nombre des naissances issues de l’immigration non européenne.

271.887 dépistages ont été effectués en métropole en 2012, ce qui représente 34 % du total des naissances en France (métropole).

Conclusion : en 2012, 34% des naissances en France étaient d’origine extra-européenne ou d’outre mer.

Il faut préciser que le nombre des tests de drépanocytose effectués ne correspond pas exactement au nombre des naissances issues de l’immigration non européenne :

- Le test concerne les nouveaux nés issus de l’immigration mais aussi ceux dont les parents sont originaires de l’outre-mer (les données concernant l’origine géographique des nouveaux nés testés n’étant pas rendues publiques, il n’est pas possible de connaître le nombre des naissances issues de l’outre mer).

- Le test concerne les nouveaux nés issus de quelques pays européens : Italie du Sud, Sicile, Grèce. Là encore le nombre de ces naissances n’est pas connu (mais il est probablement très faible).

- Certains nouveaux nés issus de l’immigration non européenne ne subissent pas le test. C’est le cas des asiatiques.

- Le test n’est effectué que lorsque les deux parents sont originaires d’une région à risque. Les nouveaux nés issus d’un couple « mixte » (par exemple un Français de souche et une Africaine) ne sont pas testés.

Pour connaître le nombre exact des naissances issues de l’immigration extra européenne, il faudrait donc retrancher du nombre des tests effectués, les nouveaux-nés issus d’outre mer et les nouveaux-nés européens (Italie du sud et Grèce) et y ajouter les nouveaux-nés d’origine asiatique.

**

La carte ci-dessous donne les chiffres par région.  Exemple : en Île-de-France, c’est 60% des naissances qui, en 2010, étaient d’origine extra-européenne.

(NB : cette carte porte sur les données 2010. Le nombre des tests de la drépanocytose représentait alors 31,5 % du total des naissances en métropole). 

Sources utilisées :
1) Has Santé
2) Questions/Réponses – Dépistage néonatal de la drépanocytose 
3) Insee
4) Association Française pour le Dépistage et la Prévention des Handicaps de l’Enfant

Relire :
Drépanocytose : pour éviter la stigmatisation™, les associations demandent un dépistage universel de « la maladie des Noirs »
Drépanocytose : La maladie génétique qui permet de chiffrer l’ampleur de l’immigration 

Partagez cet article FacebookTwitterEmailGoogle+tumblrPinterest

UE : les demandeurs d’asile seront logés dans le privé au frais du contribuable


[extrait] Cour de justice de l’Union européenne – Luxembourg, le 27 février 2014 – Arrêt dans l’affaire C-79/13

« L’allocation financière accordée aux demandeurs d’asile doit permettre à ceux-ci de trouver, le cas échéant, un logement sur le marché locatif privé. »

Lorsque le logement n’est pas fourni en nature, l’allocation financière doit, le cas échéant, être suffisante pour permettre au demandeur d’asile de disposer d’un logement sur le marché privé de la location (…) Le montant de ces allocations doit être suffisant pour permettre aux enfants mineurs d’être logés avec leurs parents, de sorte que l’unité familiale des demandeurs d’asile puisse être maintenue.

• Voir le PDF de l’arrêt rendu par la cour de justice européenne. Texte intégral ici
• Lire en complément : « La Cour de Justice de l’Union européenne (CJUE) vient de rendre un arrêt catastrophique le 27 février 2014… » Communiqué de presse du FN.

Partagez cet article FacebookTwitterEmailGoogle+tumblrPinterest