Metissostaffel

METISSAGE. Mot sidérant présenté depuis quelques années comme l’avenir de l’humanité et destiné en réalité à valoriser l’immigration de peuplement en Europe ; par extension qualité valorisée par l’élite dirigeante (ex. : « musiques métisses ») ; voir aussi « Mêlées des cultures » expression que le système a tenté de promouvoir à l’occasion de la coupe du monde de rugby.

Extrait du Dictionnaire de Novlangue publié par POLEMIA, qui comprend plus de 250 mots parmi les plus employés aujourd’hui par l’élite dirigeante et notamment les médias.

Le métissage, idéologie officielle du gouvernement

Discours de Nicloas Sarkozy du 17 décembre 2008 à l’École Polytechnique.
« Quel est l’objectif ? L’objectif, c’est relever le défi du métissage ; défi du métissage que nous adresse le XXIe siècle. Le défi du métissage, la France l’a toujours connu et en relevant le défi du métissage, la France est fidèle à son histoire. D’ailleurs, c’est la consanguinité qui a toujours provoqué la fin des civilisations et des sociétés. La France a toujours été, au cours des siècles, métissée.» (texte complet ici)
Image de prévisualisation YouTube

François Fillon à la Réunion, le 9 juillet 2009
« Une France multicolore qui poursuit son travail millénaire de métissage».

Noter la conclusion: dans l’ordre, « Vive la Réunion, vive la France, vive la République» . Une gradation qui indique clairement que c’est bien la « République» — dont la définition à géométrie variable est l’apanage d’une petite élite politique et financière — qui prime sur la France. La France est devenue, avant toute chose, un régime politique et une idéologie, et non une nation enracinée dans une histoire et une culture.
Image de prévisualisation YouTube

Les partis politiques ? Tous d’accord

http://www.dailymotion.com/video/x7s1uz

Image de prévisualisation YouTube

Quand les épouses s’en mèlent…

Carla Bruni-Sarkozy s’engage après l’«appel pour l’égalité réelle des chances». Elle est déjà rejointe par plusieurs personnalités politiques…

« Oui, il faut faire émerger l’immense potentiel de la nouvelle France. Pendant des années, j’ai été une marraine de SOS-Racisme, j’ai aimé cette société multiculturelle, cette mini-France des potes.(…) La reconnaissance des cités par le pouvoir ne suffit pas. Les gens des cités doivent devenir le pouvoir, eux aussi.

Je me suis souvent demandé d’où venait le blocage de nos sociétés – ce qui fait que nous soyons si Blancs, dans les élites, au Parlement, dans les cercles dirigeants (…). Le pouvoir a souvent eu la même tête: des hommes blancs et plutôt âgés. Les habitudes, à terme, ça devient une sclérose! Il faudrait aider les élites à changer… ou les forcer un peu, car la psychologie n’y suffira pas. Sans mesures politiques, on attendra trop. On fait trop attendre les gens. La diversité doit être offerte aux électeurs, aux municipales et aux législatives ! (…) (source) (via Marcel Vincent)

Une presse aux ordres

Les Françaises et le choix photo du Figaro

Jeunes Lyonnais : le choix photo de 20 minutes

Presse régionale



Des trusts nationaux ou semi-publics mis à contribution

EDF, France Telecom, Véolia : « Métissez-vous! »

Dépliants accompagnant vos factures (images cliquables) :

Des programmes éducatifs métisseurs

Extrait du site « Bouge… Une priorité pour ta santé », un programme de lutte contre la sédentarité et l’obésité, concocté par la mutualité française. (source) (via Lutece) – 1ère image cliquable.

Un cinéma officiel sponsorisé

«Je pense depuis longtemps que le cinéma français est une machine de guerre idéologique au service du politiquement correct. » Eric Zemmour.

Bande annonce de septembre 2007 d’un film logiquement tombé aux oubliettes (lien vidéo)

Image de prévisualisation YouTube

Des télévisions partisanes. Des émissions à sens unique

Sur Arte, un débat intitulé « Demain tous métis? ».

La présentation sur le site d’Arte est un modèle de désinformation : dans un premier temps, la chaîne rend compte des problèmes de cohabitation et de communautarisme générés par une immigration de masse, pour ensuite expliquer que le métissage généralisé est la solution à tous ces problèmes. Il permettra de gommer une diversité trop envahissante et retrouver un semblant d’unité nationale par la dissolution de l’indigénat français. Le modèle à suivre ? Le Brésil (l’un des pays les plus inégalitaires et violents de la planète)…

L’avenir est-il au métissage ? Le mélange est-il l’avenir de l’homme ? de l’Europe ? « Assimiler » ou plutôt « intégrer » l’autre, nos sociétés se posent régulièrement la question. Quelle est la meilleure voie ? Pas une semaine sans qu’un de nos grands hebdomadaires, à tour de rôle, ne nous alerte des « dangers du communautarisme », ou des « dérapages communautaires ».

« Assimiler » ou « intégrer » donc, telle est la question. Car toutes sensibilités politiques confondues, il va de soi que « l’autre » doit se fondre, sinon danger : communautarisme !

Mais qu’en est-il du mélange ? Le métissage est-il le dernier tabou en matière d’identité ? Pourquoi cela semble effrayer d’aller vers « l’inconnu » en se métissant ? En se mélangeant ? Le métis, la métisse, nous feraient-ils peur ? Une des plus grandes nations du monde est pourtant fondée sur le métissage : le Brésil. Suite

Les femmes : une cible de première importance

Série d’extraits du Magazine Elle :

«COUPLES MIXTES : L’AMOUR en COULEURS. Ils sont de nationalités ou d’origines différentes et ils s’aiment. Alors que la France est championne d’Europe des mariages mixtes, enquête sur ces amoureux qui bousculent les préjugés. »

seal karemtp

Bousculer les préjugés
«Même si on vit à Paris, le métissage n’est pas visible partout », remarque Solenn, une Bretonne de 33 ans qui a eu un deuxième petit garçon au printemps. Mariée depuis 5 ans à Emmanuel, un Français d’origine camerounaise, cette jolie blonde a expliqué à son aîné qu’il était le fruit d’un mélange, en insistant particulièrement sur son identité métisse, car « l’idée du 50 % blanc, 50 % noir ne me paraît pas très structurante, l’identité métisse est moins bancale, plus entière ».

Suivre un chemin unique
A l’heure où un métis est élu président des Etats-Unis, où Heidi Klum et Seal font les couvertures de magazines, on se demande si l’époque ne ferait pas (enfin !) exploser le traditionnel dicton du « qui se ressemble s’assemble ! », et voler en éclats l’homogamie

Rodney, 30 ans, et Hélène, 27 ans
« Je suis né en France de parents gabonais. J’ai vécu au Gabon de 6 à 13 ans. Je suis fortement attaché aux deux cultures. Il y a beaucoup à apprendre des cultures africaines, beaucoup moins individualistes que les sociétés occidentales »

Source : Elle

Les miss : une constante de la propagande dans beaucoup de pays

Concours truqués, jury partisan, déclarations lénifiantes des candidates, apologie dans la presse. Exemple en Suisse :

« A considérer les frais minois des 16 candidates à l’élection de Miss Suisse 2008, un constat s’imposait: Heidi ne peut plus prétendre incarner à elle seule le type idéal de la jeune Suissesse. Urbaines, brunes et métissées, plutôt que blondes et campagnardes, la plupart des candidates de ce concours reflétaient assez fidèlement l’évolution démographique de l’Helvétie contemporaine. Reste à savoir à quel point la population suisse se reconnaît dans le miroir que lui tend ce concours… » Lire la suite

Miss France 2009

«C’est Miss Pays de Loire qui a été plébiscitée par le public, juste devant Camille Cheyere (Miss Lorraine). Miss Albigeois ne doit sa couronne qu’à Line Renaud, Benoît Poelvoorde, Patrice Leconte et les autres jurés.» Geneviève de Fontenay

Miss France 2008

«Ma plus grande force, c’est mon métissage.» Valérie Bègue

Imagine-t-on le tollé pour une déclaration inverse : « Ma plus grande force, c’est mon homogénéité ethnique”.

Les femmes et les lois de la guerre

C’est une loi non écrite. Non écrite parce qu’inhérente à notre espèce. Lors de la conquête d’un peuple par un autre, les hommes du camp des vainqueurs se saisissent des femmes du camp des vaincus. Humiliés, épuisés et privés d’épouse, les survivants du peuple vaincu sont condamnés à mourir sans postérité.

À chaque génération leurs descendants sont de moins en moins nombreux. La résistance, menée par ces hommes révoltés et leurs fils se fait de moins en moins vigoureuse avec le passage des années. Les « métis » issus des unions des envahisseurs et des femmes indigènes et imprégnés de la culture dominante restent dans leur majorité indifférents au combat mené par les derniers rescapés de l’invasion. Si les femmes du peuple vaincu peuvent espérer transmettre leurs gènes, tel n’est pas le cas de leurs compatriotes masculins. C’est ainsi que le génome des hommes vaincus est le premier à disparaître du réservoir génétique humain. Vae victis! (…) Source : Ethnocide

Les expos publiques

Rendant compte du contact des peuples et des traditions, de la coexistence d’identités mélangées, la notion de métissage traduit une manière de concevoir les rapports entre altérités. L’exposition Planète Métisse souhaite susciter l’imaginaire des visiteurs dans le cadre d’un parcours qui fait dialoguer les objets entre eux, du XVème siècle à nos jours. Elle analyse les répercussions de l’expansion européenne, principalement ibérique, sur les autres civilisations et les influences croisées entre Est et Ouest dans le sillage des grandes expansions, chinoise et musulmane notamment. Cette exposition sur les objets et les arts métis met en valeur la richesse des productions artistiques issues du métissage des manières de faire et de croire, de créer et de concevoir.

Site de l’Exposition

Influences et manipulations médiatiques diverses

Retouche photo

La photo de couverture du Guide de l’été 2009 de Toronto a été retouchée pour rendre la photo plus « inclusive ».

« L’objectif est de refléter la diversité de Toronto et de ses habitants. » Kevin Sack, directeur du service communication de la mairie, a confirmé la retouche photo et le rajout d’un « père différent ». A la question de savoir pour quelles raisons la photo et la famille d’origine n’était pas satisfaisants, Kevin Sack a reconnu qu’il n’existait pas de critères bien définis sur ce qu’était la « diversité ». (source) (via vincent)

Assurances, banques, opérateurs téléphoniques, sites de rencontres…


La banque Z se sert en outre de références catholiques qu’elle détourne et renverse pour se faire du blé. (source) (via Guthlaf)

Concours photo de la Saint Valentin à Chalon-sur-Saone. Fevrier 2009

Divers

Ci-dessus : Affiche de Nintendo pour son nouveau jeu « Babylife » (qui consiste à élever un bébé virtuel, idéal). Sur l’affiche, un bébé noir ou métis portant des ailes d’anges, un autre blanc affublé de petites cornes… (Les ailes et les cornes sont d’origine sur l’affiche)

Fêtes traditionnelles sous influence

Carnaval de Strasbourg 2008

Attardez vous sur cette photo…

Histoire de France 2.0 (à revoir)

Euro 2008 : Grand Corps Malade slame pour la Diversité™

Forza Italia !
Image de prévisualisation YouTube

Propagande en chanson

Les chanteurs officiels : Pierre Perret : « Mélangez-vous »

http://www.dailymotion.com/video/x5bb03

Obamania

Image de prévisualisation YouTube
Partagez cet article FacebookTwitterEmailGoogle+tumblrPinterest

Commentaires (4)

Laisser un commentaire