Bobigny (93) : La prépa santé quasi-gratuite pour « les jeunes »

Dounia et Yassine, 20 ans, ont commencé des études de médecine, un rêve devenu possible grâce à une classe préparatoire « santé » unique et gratuite, proposée depuis un an par l’université Paris-XIII à Bobigny, en Seine-Saint-Denis.[...]

Pour préparer leur entrée en première année, tous deux avaient rejoint à la rentrée 2012 la « prépa santé » sélective de Bobigny, ouverte en priorité aux bacheliers du département.

Initiative unique en France, cette formation coûte 400 euros de frais d’inscription, tandis qu’une session équivalente dans un organisme privé coûte entre 6.000 et 9.000 euros, une somme difficile à débourser pour beaucoup de familles du département parmi les plus pauvres du pays.

Seule prépa de France publique, la « prépa santé » de Bobigny compte sur le soutien financier du conseil général de Seine-Saint-Denis, avec une subvention annuelle de 50.000 euros. Selon le président PS du conseil général Stéphane Troussel, elle permet de « rétablir un peu de justice pour ces jeunes ». [...]

Le Quotidien du Médecin

La finance islamique devrait peser 2000 milliards de dollars à la fin 2014

L’année 2014 s’annonce bien pour la finance islamique. Cette finance, respectueuse des valeurs musulmanes, devrait peser 2000 milliards de dollars à l’échelle mondiale à la fin 2014, contre 1600 milliards de dollars en 2013, selon un rapport publié récemment par AlHuda Center of Islamic Banking and Islamic Economics (CIBE).

En 2014, les actifs « charia compliant»  proviendront des services bancaires «halal» à hauteur de 78%, des sukuk (16%), de l’assurance takaful (1%), des fonds islamiques (4%) et de la microfinance islamique (1%).

Sur un autre plan, l’Inde et la Chine, deux pays qui abritent 200 millions de musulmans, pourraient en 2014 faire leur entrée sur le marché de la finance islamique.

Agence Ecofin

Les bons voeux de Fortune

Au moment d’entrer dans cette nouvelle année, toute l’équipe de Fortune tient à vous remercier de votre confiance et vous présente ses meilleurs vœux pour 2014.

La crise et ses multiples avatars économiques, financiers, culturels, religieux, etc., dont les effets ébranlent les fondements même de notre civilisation, sont autant de défis à relever pour assurer et garantir la continuité de ce que nous sommes. Ces combats n’appartiennent pas au passé, ils sont plus que jamais devant nous.

Aussi, malgré la distance qui nous sépare, en dépit des attaques, des aléas techniques fortuits ou malveillants, nous poursuivons notre œuvre de réinformation et demeurons à vos côtés pour favoriser la nécessaire friction des cervelles !

Suite et commentaires sur Fortune

Terra Nova : Le think tank libéral du PS aux mains des financiers (Màj)

On savait déjà que le cercle de réflexion proche du Parti socialiste était hermétique aux critiques sur les choix économiques du gouvernement – comme nous le révélions ici – mais on ignorait que ce think tank dit progressiste était un repaire de banquiers influents.

Copie écran du site Terra Nova

Dans une enquête parue dans Charlie Hebdo cette semaine, le journaliste Laurent Léger révèle la mise au placard d’une note sur les paradis fiscaux ainsi que les appétits des cols blancs qui sévissent à Terra Nova.

Souvenez-vous: en novembre, nous vous racontions la façon dont Juliette Méadel, secrétaire nationale au Parti socialiste, fut remerciée de la direction de Terra Nova pour avoir publié sur le site Internet de ce think tank proche du PS une note très critique sur la réforme bancaire alors en discussion au Parlement.

Suite et commentaires sur Fortune

France : Le plus beau pays du monde (Vidéo): « Une idéologie quasi nationaliste », « un repli identitaire », « c’est intellectuellement dangereux »

[mise à jour du 28 décembre]

[extrait de Rue 89 sur le documentaire "France : Le plus beau pays du monde" ]

Le site d’extrême droite™ Fdesouche a signalé la diffusion du « Plus Beau Pays du monde ».  (…) Dans une tribune publiée sur Le Plus, un consultant médias critique sévèrement le documentaire, dénonçant son idéologie quasi-nationaliste :

« La télévision publique doit ouvrir les horizons, encourager le public à sortir de ses frontières géographiques et intellectuelles, conduire les téléspectateurs vers des territoires méconnus. Il faut avoir l’esprit bien étriqué, avoir bien peu voyagé et être bien égocentrique pour affirmer que l’Hexagone est ce qu’il y a de plus beau. En un mot comme en cent : c’est intellectuellement dangereux. »

Pour Gérard Mermet, cette vague d’émissions surfe sur des réflexes inconscients :

« Ces émissions davantage autocentrées suggèrent un repli identitaire. Elle disent : “Restons dans ce beau pays” et transmettent des émotions passéistes. Car les images qu’on nous montrent sont parfois loin de la France contemporaine. Ces émissions sont justement faites pour éviter qu’on parle de cette France-là. »

Rue89

—————— ci dessous, article du 23 décembre ————

Jacques Malaterre, le réalisateur de ce film, déclare son amour à la beauté de notre pays. Il y brosse une multitude de paysages (plaines, vallées, montagnes) allant jusqu’à explorer les fonds marins corses, en passant par les lacs vosgiens, les causses, les gorges du Tarn, le marais poitevin, la forêt de Fontainebleau, la Lozère…

Vidéo sur Fortune

Des usagers du RER dépouillés durant la nuit de Noël

Il y a ceux qui offrent des cadeaux. Et ceux qui dépouillent. Dans la nuit de Noël, vers 1 heure du matin, quatre majeurs ont été interpellés en gare de Juvisy-sur-Orge pour des vols d’affaires personnelles. Placés en garde à vue, les suspects, originaires d’Île-de-France, auraient dérobé dans le train en provenance de Paris au moins cinq victimes de leurs vêtements ou de leur téléphone portable.

(…) Le Parisien

Grande-Bretagne : L’immigration de masse a rendu l’économie moins performante

La semaine dernière, Mark Carney, le nouveau Gouverneur de la Banque d’Angleterre, s’est rendu à Nottingham pour y prononcer son premier discours. Il a abordé le thème de la productivité britannique qui, depuis des années, est à la traîne de celles d’autres pays développés et qui n’est pas plus élevée aujourd’hui qu’elle ne l’était en 2005.

Dans l’ensemble, les chefs d’entreprise ont tendance à soutenir une politique d’immigration – dite “de la porte ouverte” – ce qui contribue à répondre aux pénuries de main d’œuvre dans les secteurs clés.

Mais, plus particulièrement, cela exerce aussi une pression à la baisse sur les salaires. L’effet est similaire au fait d’avoir des niveaux durablement élevés de chômage, car elle crée une réserve inépuisable de main-d’œuvre bon marché.

Suite et commentaires sur Fortune

Censure : Hervé Kempf quitte Le Monde

Ce 2 septembre, quinze ans et un jour après y être entré, je quitte Le Monde: en ce lundi, le dernier lien juridique entre ce journal et moi est défait, par le « solde de tout compte ». Que je quitte volontairement un titre prestigieux étonnera peut-être. Mais certes moins que la raison qui m’y pousse: la censure mise en œuvre par sa direction, qui m’a empêché de poursuivre dans ce journal enquêtes et reportages sur le dossier de Notre Dame des Landes.

Au terme de l’histoire que je vais ici retracer, il ne me restait qu’une issue, si je voulais conserver la liberté sans laquelle le journalisme n’a pas de sens : abandonner le confort d’un salaire assuré et de moyens de travail avant que soit étouffée la dernière marge d’expression qui me restait, la chronique Écologie.

Faiblesse de nos moyens face aux millions des oligarques qui contrôlent les médias. Nous ne sommes rien, ils sont tout. Mais nous avons ce que l’argent ne peut pas acheter : la conviction, l’enthousiasme, la liberté.

Suite et commentaires sur Fortune

Art contemporain : Les élites contre le peuple

L’art contemporain revendique volontiers l’héritage des « maudits » et des scandales du passé. Et cependant, « artistes » et laudateurs d’aujourd’hui ne réalisent pas que leurs scandales ne combattent plus les tenants de l’ordre dominant, mais ne constituent en fait qu’un outil de plus de la domination bourgeoise.

« La Vénus aux chiffons », œuvre de Michelangelo Pistoletto (artiste italien contemporain co-fondateur de « l’Arte Povera »), actuellement exposée dans l’aile Denon du musée du Louvre.

Par ce qu’il prétend dénoncer, l’« art » dit « dérangeant » participe de la domination libérale, capitaliste, oligarchique et ploutocratique, à la destruction du sens collectif au profit de sa privatisation, à cette démophobie qui a remplacé dans le cœur d’une certaine gauche la haine des puissants et des possédants. Cet « art » dit « dérangeant » est en parfaite harmonie avec ces derniers.

Suite et commentaires sur Fortune