Européennes : La CFDT appelle à faire barrage «aux populismes et à l’extrême droite» (MàJ)

Addendum : Que sont devenus les anciens secrétaires généraux du syndicat CFDT ? (voir en fin d’article)

A un mois des élections européennes, la CFDT mène campagne pour la participation à ce scrutin en vue de renforcer la «légitimité» du Parlement européen et de faire barrage «aux populismes et à l’extrême droite».

«J’ai besoin de l’Europe. Le 25 mai je vote», proclame une affiche de la CFDT illustrée de l’image d’une jeune athlète qui porte au bras un tatouage pro-européen.

Pour la CFDT, «la crise que traverse l’Union européenne, avec 27 millions de chômeurs et un taux de pauvreté en hausse, exacerbe les tentations de repli national». Mais, «c’est en renforçant l’Union européenne qu’on sortira de la crise», estime la centrale pour laquelle «il reste beaucoup de progrès à faire» dans la construction européenne. Le syndicat appelle à une Europe «plus sociale», qui réduit le dumping social et la concurrence entre Etats, «plus démocratique» avec une plus grande place accordée au dialogue social et enfin «plus dynamique» à l’appui d’un plan d’investissement. […]

Le Figaro

Jean Kaspar (1988-1992) : Il est par ailleurs vice-président de l’Observatoire social international7 et lié à Entreprise & Personnel, un club RH regroupant plusieurs grandes entreprises françaises, par un contrat de partenariat. Il intervient dans divers cursus du CNAM, de Sciences Po Paris dans le master de gestion des ressources humaines, de l’IAE de Paris, de l’Université de Haute-Alsace (UHA) et de l’Université de Marne-La-Vallée. Il a été coordinateur pour l’ENA d’un séminaire sur le dialogue social (promotion Romain Gary 2003-2004). Il est conseiller de la Fondation pour l’innovation politique.
Il a été membre de la Commission pour la libération de la croissance française dite « Commission Attali ». Il est nommé en 2012, président de la Commission du Grand Dialogue de La Poste par Jean-Paul Bailly.

Nicole Notat ( 1992-2002) : En juillet 2002, elle fonde Vigeo dont elle est actuellement PDG, où elle s’engage pour une conception du développement durable. Elle est aussi membre du groupe de réflexion sur l’avenir de l’Europe présidé par Felipe González et établi par le Conseil européen et Elle est membre du club Le Siècle dont elle assure la présidence depuis le 1er janvier 2011.

François Chérèque (2002-2012) : 3 janvier 2013, il est nommé inspecteur général des affaires sociales (5e tour) en conseil des ministres à compter du 7 janvier 2013, au statut de haut fonctionnaire5. Dans le cadre de ces fonctions, il est également chargé du suivi du plan gouvernemental de lutte contre la pauvreté et rémunéré 7257 € net par mois . Il est également élu président du think-tank Terra Nova le 12 janvier 20138. Le 6 décembre 2013, il succède à Martin Hirsch à la présidence de l’Agence du service civique.

Quand 20 minutes nous dévoile «la vérité sur la viande halal»

Le quotidien gratuit 20 minutes nous dit toute «la vérité» sur la viande halal mais n’aborde pas la question de son identification par le consommateur.

Directement rattachée à la religion musulmane, la viande halal ne cesse de créer la polémique. Mais d’un point de vue strictement alimentaire, est-elle vraiment dérangeante ?

«Même si les produits halals sont élaborés à partir de préceptes relatifs à la religion musulmane, ce sont des produits comme les autres», note Thierry Desouches, porte-parole de Système U. Sans sucre, sans sel, breton… Quelle que soit la caractéristique de l’aliment proposé en rayon, il ne devrait pas faire l’objet d’un «débat politique, estime le porte-parole.

En 2013, on comptait 4,1 millions de musulmans en France, selon l’Institut national des études démographiques (Ined). En toute logique, ce sont des consommateurs de viande halal, celle-là même qui fait beaucoup parler d’elle, notamment au travers de décisions politiques. Dernière en date, l’annonce de Robert Ménard au micro de RTL début avril. Le maire de Béziers a ainsi indiqué administrer «une ville laïque où il n’y aura pas de repas halal dans les cantines municipales».

Le problème avec l’appellation «halal» c’est principalement l’ignorance de sa réelle signification.

Mais au-delà de l’aspect religieux, la viande halal, soit «licite, permise» par l’islam, inquiète. «C’est une bombe à retardement. Ca ne me dérange pas d’en manger, mais le problème c’est le côté sanitaire. Quand un bœuf est saigné à vif, toute la merde qui est près de la gorge peut venir souiller le devant de l’animal (épaule, collier, poitrine)», intervient l’artisan charcutier Eric Ospital. C’est la que le bas blesse. La sécurité du consommable fait peur aux Français et 8 sur 10 d’entre eux disent d’ailleurs être inquiets de connaître une nouvelle crise alimentaire, selon une enquête Ipsos datant d’octobre 2013.

Le saintificateur doit être musulman, fréquenter la mosquée, faire ses prières.

«Jusqu’à preuve du contraire, on a le droit d’être musulman. Et quand on est musulman et Français, on est confronté à un certains nombres d’usages. On a envie de vivre avec notre pays, le pays de la gastronomie», avance Hadj Khelil, créateur de Bionoor. […]

Selon Thierry Desouches, La consommation est très localisée dans certaines villes et régions comme la banlieue parisienne avec La Courneuve, Le Bourget ou Corbeil, mais aussi dans la banlieue de Mulhouse et les alentours de Lyon. L’offre halal n’est par exemple pas présente dans l’Hyper U des Herbiers (Vendée) où la proportion de clients musulmans est assez limitée.» La raison est simple: ce n’est pas rentable commercialement.

20 minutes

Port du voile : Blatter (FIFA) adresse un «avertissement» à la Fédération Française de Football

Face à la décision de la Fédération française de football (F.F.F.) d’interdire toute expression religieuse pour les joueurs de football licenciés, la FIFA a réagi en lançant un avertissement par l’intermédiaire de son président Sepp Blatter.

«J’adresse un avertissement à la FFF qui veut continuer à interdire le voile pour les joueuses musulmanes. Le gardien des lois du football est le conseil international. S’il estime que les filles peuvent jouer avec le voile, la Fédération française ne peut pas établir que c’est interdit, elle n’a pas le choix».

oumma

Syrie : Ses enfants français retenus par leur père djihadiste

L’Est républicain revient sur les cas de Delphine qui ne perd pas espoir de récupérer un jour ses trois enfants, retenus en Syrie par leur père, un islamiste radical et de Meriam dont la fille 24 mois a été kidnappée par son père qui a rejoint un groupe djihadiste.

En 2007, Delphine parvient à convaincre son mari de venir vivre en France. « Il s’est laissé tenter parce qu’il avait compris qu’il pourrait obtenir des aides sociales. Mais à Rennes, son comportement n’a pas changé ».

«Je préfère mourir avec mes enfants en terre musulmane plutôt que de les laisser vivre avec une mécréante comme toi.»

Voilà ce que Firas al Halabiya a lancé à Delphine, son ex-femme, la dernière fois qu’il a accepté de lui parler au téléphone. Fanatisé, cet homme de 37 ans vit aujourd’hui à Hamah, dans le nord de la Syrie, une zone encore tenue par les forces gouvernementales mais cernée par de terribles combats. […]

Le divorce était inéluctable. Delphine, musulmane de nationalité française, vit désormais à l’occidentale. Elle trouve un travail d’aide puéricultrice, se débarrasse de son voile et refuse de rester cloîtrée chez elle. Elle obtient sans peine la garde de ses trois enfants, avec un droit de visite accordé à l’ex-mari un week-end sur deux.

Pendant plusieurs mois, le père des trois petits va faire semblant de s’adapter. «Pourtant, je savais qu’il ne pouvait pas supporter de me croiser sans mon voile. Il n’acceptait pas le mode de vie français mais en profitait pourtant», témoigne Delphine. Firas al Halabiya parvient tout de même à endormir la méfiance de son ex-femme. Au début de l’été 2011, il prétend que son propre père est malade et que celui-ci veut revoir ses petits-enfants une dernière fois avant de mourir. Delphine se laisse attendrir et accepte que les enfants effectuent un bref séjour en Syrie. Erreur fatale. Une fois sur place, le père est très clair : «Viens nous retrouver et vivre avec nous à Hamah comme avant ou tu ne les reverras plus.»

«Personne ne nous soutient en France. Je suis française, mes enfants sont français. Ils sont kidnappés dans un pays en guerre et il n’y a pas de solution», se désole-t-elle.

Delphine et ses avocats ont tiré toutes les sonnettes. Au ministère des Affaires étrangères, où elle indiquait qu’elle allait partir elle-même en Syrie, en pleine guerre, pour récupérer ses enfants, on a seulement voulu lui faire signer un papier indiquant que les autorités françaises lui déconseillaient ce voyage ! «J’ai mis de l’argent de côté, j’ai emprunté et je suis partie quatre mois là-bas», raconte-t-elle. Sur place, elle obtient de la justice syrienne une nouvelle fois la garde des enfants. Mais, l’un de ses avocats commet une bévue. Traîtrise ou erreur ? Il appelle le père pour lui signifier le jugement plutôt que d’aller récupérer les enfants avec la police. Depuis, les trois petits vivent cachés par la belle-famille de Delphine. Impossible de les localiser. [...]

L’Est Républicain (Merci à Mielrubis)

« Je suis un ‘droitdelhommiste’, je suis un antiraciste, je suis complètement ringard » (Caron/RMC)

Invité des GG de RMC, Aymeric Caron est déçu de voir que « la pensée réactionnaire » serait le discours majoritaire en France aujourd’hui. Il s’en prend particulièrement à Eric Zemmour. Curieusement, Olivier Truchot souligne les origines juives de ce dernier, ainsi que celles d’Alain Finkielkraut et Elisabeth Lévy.

Hebergeur d'image

« L’un des points communs entre ces personnes (Zemmour, Finkielkraut, Lévy, Ménard, Camus) [...] c’est que ce sont des personnages qui ne connaissent pas les sujets dont ils parlent. Ce sont des gens qui vont jamais en banlieue. Ils sont dans le fantasme et le déni le plus total. » – Aymeric Caron

« Je donne l’exemple d’une étude américaine réalisée en 2011, qui a fait une projection sur la population musulmane dans le monde  et qui explique que la proportion de musulmans en Europe entre 2010 et 2030 ne va quasiment pas augmenter. Elle va passer de 6 % aujourd’hui à 8 % en 2030. Le Grand Remplacement, c’est un fantasme. » – Aymeric Caron

Front National : des Femen perturbent le lancement de la campagne des élections européennes (vidéo)

Une vingtaine de militantes « sextrémistes » du mouvement Femen ont perturbé mardi 22 avril la conférence de presse organisée par le Front national pour le lancement de sa campagne des élections européennes.

Seins nus, les jeunes femmes avaient des croix gammées aux couleurs de l’Union européenne sur le ventre, accompagnées du slogan « Fascist Epidemic » (épidémie fasciste). Elles scandaient « Marine, fasciste ». [...]

Hebergeur d'image

Hebergeur d'image

Huffington Post

Accusé de racisme pour avoir appelé son chien Didier Dogba

[...] Jeremy Clarkson, présentateur de l’émission consacrée à l’automobile Top Gear sur la BBC, est au centre d’une polémique. L’homme est accusé de racisme depuis qu’il a confié avoir appelé son chien Didier Dogba, en l’honneur de l’ancienne star de Chelsea, Didier Drogba. Jeremy Clarkson a posté une photo de l’animal sur Twitter et est incendié depuis.

Il refuse cependant de s’excuser : « Pourquoi est-ce que nommer notre chien étonnamment brillant du nom d’un footballeur est raciste ? »  [...]

Hebergeur d'image7sur7

3 attaques en 3 jours : Le Salon Beige active son blog de secours

 

 

Reportage de l’Observatoire de l’islamisation au Rassemblement des Musulmans 2014 de l’UOIF

Djihâd à tous les étals au Rassemblement des Musulmans 2014 de l’UOIF.

Le Rassemblement Annuel des Musulmans de France (RAMF) ouvre ses portes au parc des expositions du Bourget du 18 au 21 avril pour sa 31ème édition. L’évènement est organisé par l’Union des Organisations Islamiques de France (UOIF), très proche des Frères Musulmans, dont les responsables internationaux sont tous venus lors des éditions précédentes. L’édition 2012 avait été médiatisée suite à l’interdiction de séjour de six conférenciers étrangers, connus pour enseigner les peines physiques légales (hûdud) de la Sharia, comme le meurtre des apostats ou des homosexuels, la conquête de l’Europe et la suprématie islamique.

Joachim Véliocas à l’origine de la polémique en 2012, est revenu voir si le « ménage » avait été fait sur les marqueurs de radicalisme présents dans l’exposition, comme les livres appelant à « exterminer les polythéistes » et à  » se doter de tous les armements militaires pour être en mesure d’assurer la suprématie d’Allah sur terre »

La suite et les photos sur Islamisation.fr

Impôts, Etat, réformes, internet : 1789, c’est maintenant ?

Pour Eric Verhaeghe, président de l’APEC (Association pour l’emploi des cadres), les points communs ne manquent pas entre la situation actuelle et la période qui a précédé la Révolution française. Il est également l’auteur de plusieurs ouvrages «Jusqu’ici tout va bien», «Au coeur du MEDEF: Chronique d’une fin annoncée», et «Faut-il quitter la France ?».

Premier trait commun : Comme en 1789, la France connaît une profonde transformation des modes de communication. Aujourd’hui, c’est Internet qui met n’importe quel Français en contact immédiat avec n’importe qui d’autre dans le monde. Cette formidable immédiateté dans la transmission de la pensée et des idées bouleverse l’ordre social traditionnel.

Comme dans toutes les époques qui semblent indécodables, où l’on sent bien que quelque chose va se passer mais on ne sait pas encore quoi, le réflexe premier est celui de l’analogie : quelle période, dans notre passé, constitue le meilleur paradigme pour comprendre le chemin que nous empruntons à tâtons aujourd’hui ?

En 1788, Louis XVI se montre incapable de vaincre les résistances internes qui bloquent les indispensables réformes. Au centre de celles-ci, la réforme fiscale occupe la même importance qu’aujourd’hui …

Il y a d’abord cette immense crise des finances publiques que l’Etat ne parvient pas à résoudre. On ne dira d’ailleurs jamais assez que le crise des années 2010 est bien plus grave que la crise des années 1780. L’Etat de Louis XVI dépensait en moyenne 25% de plus que son budget annuel. Cette proportion s’élève aujourd’hui à plus de 30%, avec près de 90 milliards de déficit sur des recettes de 300 milliards.

Il y a aussi cette déliquescence du pouvoir central, qui semble impuissant à reprendre la main sur le désordre ambiant. En 1788, Louis XVI se montre incapable de vaincre les résistances internes qui bloquent les indispensables réformes. Au centre de celles-ci, la réforme fiscale occupe la même importance qu’aujourd’hui: l’impôt de l’Ancien Régime ne mobilise pas les vraies ressources du pays et est vécu, comme injuste et inefficace.

Il y a ce mille-feuilles territorial qui morcelle l’Ancien Régime et rend le pays ingouvernable, comme dans la France d’aujourd’hui. Dans leur grande sagesse, au fond, les Jacobins avaient compris que la géographie administrative française n’était viable que dans un Etat très centralisé. C’est la décentralisation voulue par la gauche en 1981 qui a fait le lit de la décision publique. […]

Second trait, souligné par Tocqueville dans l’Ancien Régime et la Révolution: les révolutions naissent de l’improvisation, et non d’un acte conscient et concerté. C’est la force des choses qui entraînent un peuple dans une révolution, dont la conscience est toujours rétrospective. D’une certaine façon, une révolution naît de l’impossibilité d’y échapper, mais certainement pas de la volonté de la faire, même si l’historiographie nous a convaincus du contraire. […]

Au fond, la grande ressemblance entre la France d’aujourd’hui et celle de 1789 est qu’une révolution y est tout aussi possible qu’improbable.

Le Figaro

Haro sur les machos dans la rue

Leurs trajets quotidiens sont semés d’obstacles. Dans la rue, le métro, partout. « T’as un numéro ? », « C’est combien ? », « Tu réponds pas, p… ? ». Matées, sifflées, agressées verbalement ou par des gestes obscènes, les femmes ont décidé d’agir. 60 % d’entre elles ont déjà été victimes de moqueries ou d’insultes sexistes, 14 % d’actes violents et 9 % d’agressions sexuelles, selon le dernier sondage Ifop de novembre 2012. Elles ont décidé de ne plus se taire face aux comportements de certains hommes, les femmes se rebiffent.

Aujourd’hui, la parole se libère. Pour la première fois, des Françaises ont participé à la semaine de lutte internationale, du 30 mars au 5 avril dernier, lancée par le collectif américain Stop Street Harassment (« stop au harcèlement de rue »). Des affiches à la main, elles ont placardé les rues de Paris : « Me siffler n’est pas un compliment. »


Mobilisation: des femmes se rebellent contre le… par leparisien

(…) Le Parisien

Comment la police algérienne s’occupe des Algériens (vidéo)

Depuis hier, une vidéo amateur montrant la brutalité et la violence avec laquelle la police a réprimé les manifestants de Tizi Ouzou, a fait le tour du monde et suscite indignation et colère sur les reseaux sociaux.

On y voit par exemple un manifestant, torse nu, allongé inanimé sur le sol et un policier lui donnant de violents coups de pieds. Deux autres policiers le traine sur plusieurs mètres sans se soucié de son état de santé.

Il semblerait que le directeur général de la sureté nationale, le général Hamel a demandé une enquête express, après avoir visionner cette vidéo.[...]

El Watan

ndlr : Fautes d’orthographe respectées