Elysée : la photo qui gêne le nouveau chef de la com’ Gaspard Gantzer

A peine arrivé, déjà bousculé. Gaspard Gantzer nommé a la tête du service de communication de l’Elysée, par François Hollande est déjà au centre d’une polémique sur les réseaux sociaux. Ce jeune énarque a-t-il commis une boulette ? Une photo ancienne où le  conseiller a apparaît  une cigarette roulée à la main est accessible sur son profil Facebook.
Les réseaux sociaux ont vite conclu que cette cigarette ressemblait fortement à un joint de cannabis. Questionné ce jeudi 24 avril par le Lab d’Europe 1, Gaspard Gantzer assure n’avoir «aucune idée» de la substance présente dans sa cigarette.

Ces photos ont connu un vif succès sur le réseau social Twitter.

 

Sans avoir jamais été élu, Gaspard Gantzer, 34 ans, a déjà croqué la vie politique à pleines dents : conseiller pour la communication puis porte-parole de Bertrand Delanoë à la Mairie de Paris, de 2010 à 2013, avant de rejoindre le Quai d’Orsay pour occuper les mêmes fonctions auprès de Laurent Fabius.

Il aura été aussi le très éphémère directeur-adjoint du cabinet de Stéphane Le Foll, le ministre de l’Agriculture élevé au rang de porte-parole du gouvernement depuis le remaniement du 2 avril et qu’il a rejoint en expert de la «com».

Jeudi matin, Gaspard Gantzer était de nouveau dans les cartons avant de faire son entrée à l’Elysée, encore tout étonné par cette trajectoire fulgurante, besace en bandoulière et casque rouge sous le bras.

Ce jeune énarque y retrouvera deux proches, tous deux secrétaires généraux adjoints de la présidence, Emmanuel Macron, son «camarade» de la promotion Léopold Sédar Senghor (2004) de l’ENA, et Nicolas Revel, lui aussi un ancien collaborateur — tout comme la directrice de cabinet de Manuel Valls à Matignon, Véronique Bédague-Hamilius– de Bertrand Delanoë.

Nommé «conseiller chargé des relations avec la presse, chef du pôle communication, à la présidence de la République», Gaspard Gantzer reprend une partie des attributions d’Aquilino Morelle, qui était également le conseiller politique du président avant d’être contraint vendredi à la démission face à des accusations de conflit d’intérêts.

l’article complet sur leparisien.fr

France : Des imams formés pour prévenir la radicalisation des musulmans

Depuis quelques mois, une nouvelle formation est dispensée aux imams de France. Celle-ci, subventionnée par l’Etat français, vise en premier lieu à prévenir la radicalisions des fidèles dans le pays. Une première promotion de diplômés avait déjà été saluée en octobre dernier, par Manuel Valls. Aujourd’hui, les nouveaux élèves veulent apprendre à faire face aux défis actuels liés à l’extrémisme dans l’islam.

«Mes connaissances sur la laïcité étaient plus que floues et j’avais besoin de cette formation pour mieux comprendre la France et les Français car, souvent, les fidèles ne demandent pas seulement un avis religieux», a fait savoir Toufik, imam à la mosquée d’Oullins dans le Rhône, arrivé d’Algérie il y a 6 ans de là.

A Lyon, des imams très spéciaux sont formés depuis quelques mois à faire face au radicalisme musulman. La formation en question est dispensée dans un local loué par l’institut de formation de la Grande mosquée de la ville, au cœur d’un quartier populaire. Elle est soutenue par l’Université Lyon III et l’Université catholique et subventionnée par l’Etat, explique le journal Le Monde dans un article publié ce jeudi matin. […]

«Tout ce qui n’est pas interdit par un texte est permis. Il faut rappeler cela aux jeunes qui se disent à cheval sur le licite (halal) et l’illicite (haram)», explique-t-il à ses étudiants. «Ainsi, aucun texte n’interdit de participer à une élection. Voter est donc permis», lance-t-il, en référence à certains courants radicaux qui assurent que participer à une élection dans un pays non musulman était «haram».

«Certains fidèles contestent même les visites que l’on organise pour les non-musulmans à la mosquée», déplore Youssef Afif, collègue de l’imam Bah à Saint-Etienne. Face à ces derniers, le responsable musulman est catégorique. «On leur rappelle que le prophète recevait des chrétiens et des juifs. Les plus radicaux, on ne les revoit plus à la mosquée».

yabiladi

Un militaire français d’un régiment d’infanterie parachutiste devenu djihadiste en Syrie (vidéo)

Il fait partie de ceux qui ont rejoint les rangs des «combattants de Dieu» radicaux. Selon une vidéo relayée par le Figaro, un ancien militaire d’un régiment d’infanterie parachutiste a rejoint l’une des nombreuses filières jihadistes, qui ont émergé dans le chaos Syrien. Comme lui, il sont près de 500 Français à participer à la «guerre sainte» en Syrie. La vidéo du jihadiste, postée sur le compte facebook Syriatube s’intitule «Un ex soldat de l’armée française dans les rangs de la Dawla». Une photo de l’homme «avant» s’affiche. On y voit un soldat français, coiffé d’un béret rouge, arme en main. Apparaît ensuite à l’écran un cliché «après», le même homme transformé, vêtu d’une tunique sombre, avec une barbe. Face caméra, un autre homme, visiblement un jihadiste plus ancien dans les rangs, lui demande en français de lui raconter sa «transformation», «ce que tu faisais avant et après l’islam», précise-t-il. La scène se passe probablement en Syrie. Le «nouveau» jihadiste raconte être «français d’origine, avec des parents français, anciennement militaire dans l’infanterie parachutiste». Il raconte avoir «découvert l’islam» avant l’armée «car des frères dans mon quartier m’en parlaient». Le jihadiste relate ensuite être «entré dans l’armée» avoir été «bien et avoir gagné de l’argent». Il résume son retournement, plutôt rapide, «un jour je me suis réveillé avec envie de partir, j’ai fait des recherches sur l’islam». Deux semaines après, il «désavoue cette armée» au profit de «l’armée adverse», explique-t-il….

Lampedusa : 9 bâteaux en approche des côtes avec 2000 clandestins à leur bord

24/04/14 : 9 embarcations remplies de clandestins ont été aperçues au large des côtes de Lampedusa. Les autorités maritimes estiment qu’elles contiennent entre 1500 et 2000 clandestins.

Image d’illustration

Depuis le début de l’année, plus de 21.000 clandestins sont arrivés par voie maritime, contre 2.500 à la même époque en 2013. A ce rythme, prévient le Ministre de l’Intérieur Angelino Alfano, le record de 2011 sera dépassé. Cette année là, 62.000 clandestins avaient débarqué sur les côtes suite à la guerre en Libye.

La Stampa

Agression sexuelle dans le métro à Lille, personne ne vient en aide à la victime (màj Abdelnour Benaicha condamné)

Addendum

De nationalité marocaine, il a également écopé d’une interdiction de territoire de 2 ans.

Le Figaro

Merci à igornoski

_______________________________

Abdelnour Benaicha, 19 ans, a été condamné à dix-huit mois de prison ferme avec mandat de dépôt, ce jeudi après-midi. Mardi, il avait agressé sexuellement une jeune femme dans le métro lillois. Le tribunal est allé au-delà des réquisitions du procureur, qui réclamait dix mois de prison.

À l’audience, le ministère public s’est également indigné de l’absence de réaction des autres passagers du métro : « Cette société m’inquiète. C’est vraiment chacun pour soi, même dans les moments difficiles. » [...]

La Voix du Nord

_________________________________

Pendant environ une demi-heure, une femme de 30 ans a vécu un véritable calvaire, dans le métro, puis en dehors, mardi soir à Lille.

Tout commence vers 22 h 30. Elle est abordée et ennuyée par un individu en entrant dans une station du centre-ville. L’agression se poursuit sur le quai, où il l’insulte, tente de l’embrasser malgré son opposition. Plusieurs autres usagers sont présents, mais personne n’intervient :

« Sur les caméras, on voit l’attitude du public qui s’éloigne et ne porte pas secours. C’est de la non-assistance à personne en danger. Si quelqu’un avait au moins appelé la police, celle-ci aurait pu intervenir aussitôt », confie un proche du dossier.

Résultat, la jeune femme se retrouve bien isolée dans la rame où l’homme la suit. Il menace de la frapper avec une bouteille de vodka, la bloque physiquement à plusieurs reprises, lui touche la poitrine et les fesses. [...]

Une fois dehors, la malheureuse tente d’arrêter des voitures sur la route. Un automobiliste s’arrête et elle s’engouffre à l’arrière de son véhicule. Sauf que le malfaiteur arrive à son tour, se bat avec le conducteur et parvient à extraire la jeune femme de la voiture. Des vigiles du CHR interviennent et l’interpellent. Un suspect de 20 ans, alcoolisé, est remis à la police. [...]

La Voix du Nord

« Vivre-ensemble » : Rencontre Académie de Créteil/Université Paris 8/CRIF

Mme Florence Robine, Rectrice de l’Académie de Créteil, chancelière des universités, a reçu Roger Cukierman, Président du Crif. Mme Robine était accompagnée de Danielle Tartakowsky, Présidente de l’Université Paris 8, de Nathalie Burghelle, Directrice de cabinet, et de Mme Roberol, responsable du projet laïcité / vivre-ensemble au sein de l’Académie.

Mme Robine a présenté l’Académie de Créteil, gérée dans un souci permanent de vivre ensemble dans des conditions parfois complexes.

L’entretien s’est déroulé dans une très bonne ambiance, et chacun exprimé l’intérêt de poursuivre ces discussions pour favoriser la compréhension et le vivre-ensemble.

L’académie de Créteil est composée des trois départements de l’Est parisien (Seine-et-Marne, Seine-Saint-Denis et Val-de-Marne); elle couvre 53 % de l’Île-de-France et sa  population  plus de 4 millions d’habitants) y est plus jeune que la moyenne nationale. […]

Roger Cukierman, accompagné de Robert Ejnes, Directeur exécutif, a présenté le CRIF, son histoire, ses missions. Parmi les sujets abordés au cours de la discussion, l’exclusion récente des étudiants israéliens et la fermeture de la licence d’hébreu dans l’Université Paris 8 ont été abordées.

Sur l’exclusion des étudiants israéliens, la Présidente de l’Université de Paris 8 a assuré le Roger Cukierman que ses services, en liaison avec le bureau de l’UEJF, organiseront rapidement une nouvelle rencontre du même type, dans de bonnes conditions de dialogue.

Sur la fermeture de la licence d’hébreu, la Présidente de l’Université et la Rectrice ont assuré que cette fermeture était, comme pour 3 autres licences de langues, liée à une réorganisation de l’enseignement des langues.

Des questions écrites ont été remises à la Présidente de l’Université qui y répondra dans les prochaines semaines.

Crif

Paris : un employé de la boutique du rappeur Booba gravement blessé (MàJ : Rohff incarcéré à Fresnes)

Addendum 24 avril : Rohff a été placé jeudi en détention provisoire pour des faits de «violences volontaires en réunion, avec préméditation ayant entraîné une incapacité totale (ITT) supérieure à trente jours», conformément aux réquisitions du parquet. Il a été transféré vers la prison de Fresnes.

(…) Le Parisien

————————————

Le rappeur Rohff en garde à vue

Il se savait recherché après ce qui ressemble à une expédition punitive menée lundi soir à Paris contre une boutique d’une marque de streetwear appartenant à son rival, le rappeur Booba. Selon les informations d’Europe 1, Rohff s’est présenté de lui même au commissariat à 4h30, dans la nuit de lundi à mardi, accompagné de son avocat. Le rappeur, qui aurait été reconnu parmi les assaillants de la boutique par un témoin, a été placé en garde à vue dans le cadre de ce dossier.

Le vendeur toujours entre la vie et la mort. Le pronostic vital du jeune vendeur de 19 ans, tabassé à coups de poings et de pieds au visage et transporté à l’hôpital Beaujon lundi soir, reste engagé.

Europe 1

———————

Un clash entre rappeurs a t-il mal tourné ce lundi à Paris ? Un employé de la boutique parisienne Unkut, marque du rappeur Booba, serait entre la vie et la mort. L’employé, âgé de 19 ans aurait été tabassé par plusieurs hommes ayant pénétré dans son magasin aux alentours de 18 heures. Il aurait perdu connaissance. Transporté à l’hôpital Beaujon de Clichy (Hauts-de-Seine) son pronostic vital serait engagé. Les connaisseurs ont eu tôt fait de rapprocher cet acte de violence d’un récent clash entre le rappeur de Vitry Rohff et son homologue boulonnais Booba.

(…) Le Parisien

Vaulx-en-Velin (69). Le collège en grève contre la «banalisation de la violence»

Depuis le début de l’année scolaire, le collège Valdo de Vaulx-en-Velin connaît un climat scolaire tendu, avec des incivilités, des insultes, des violences. 75 % des enseignants étaient en grève jeudi : « Le manque de sécurité à l’intérieur de l’établissement comme à sa proximité met en danger les élèves ainsi que le personnel », affirment-ils.

Le Progrès

Mairies FN : comment les citoyens et l’opposition organisent la surveillance

Ils se savent scrutés plus que les autres. La grosse dizaine de maires élus en mars dernier avec l’étiquette du Front national font l’objet d’une attention médiatique particulière. [...]

Hebergeur d'imageMais les médias ne sont pas les seuls à porter un regard particulier sur ces municipalités frontistes, pour y chercher toutes les décisions qui pourraient prêter le flanc aux critiques. Sur place aussi, associations, opposition ou simples citoyens ont décidé de s’organiser pour traquer ici une forme de discrimination, là des élus qui augmentent leur rémunération. Ce jeudi 24 avril, c’est dans le Var que l’opposition de gauche a soulevé une contradiction entre la campagne et la pratique du pouvoir.

Elsa di Méo (conseillère régionale et secrétaire nationale du PS) a ainsi pointé la décision de deux mairies dirigées par le Front national. [...] Elle dénonce ainsi le choix du maire de Cogolin (Marc-Etienne Lansade) « de se voter 1250 euros par mois de frais de représentation en plus de son indemnité ». La socialiste attaque aussi la décision du maire du Luc (Philippe de La Grange) d’augmenter sa rémunération et celle de ses adjoints de 15%. [...]

Au-delà des conseils municipaux, où les élus tenteront de faire entendre leur voix, un autre type d’opposition commence à s’organiser. Ce sont les citoyens et des organisations qui en sont à l’initiative avec parfois des militants politiques.

Hebergeur d'image

Cyril Nauth

Exemple à Mantes-la-Ville, seule commune francilienne dirigée par le FN. « Après le choc de l’élection municipale (…) de nombreux citoyens et plus de 40 organisations (associations culturelles, citoyennes et politiques) ont décidé de se rassembler au sein d’un comité de vigilance et d’action mantevillois », précise le communiqué de ce comité dont la première réunion a eu lieu mercredi 23 avril. « Si la victoire de l’extrême droite est une catastrophe elle doit être l’occasion pour les républicains d’une réaction constructive, afin d’en atténuer les effets sur les habitants », ajoutaient les membres.

Parmi leurs sujets de préoccupation, la décision du maire Cyril Nauth de bloquer la construction d’une salle de prière. Celle-ci avait été autorisée par l’ancienne maire socialiste. « A part pour nous discriminer, je ne vois aucune raison de s’opposer à ce projet », explique au Monde Albelaziz El Jaouhari, président de l’association des musulmans de Mantes-Sud (AMMS), membre du comité. [...]

Huffington Post

Évacuation du camp de Roms à Lezennes : trois jours de travaux pour sortir 400 tonnes de déchets [70.000 euros de traitement]

[Coût traitement d'une tonne d'ordures ménagères : 176 euros/T, soit dans ce cas, 70.400 euros]

Vingt-quatre heures après l’évacuation du camp de Roms du boulevard de Tournai, les entreprises mandatées pour assainir le site poursuivaient leur tâche ce mercredi. Près de 400 tonnes de détritus devraient être mises en décharge et le site sécurisé. De l’autre côté de la route, les riverains ne cachent pas leur soulagement.

A pied d’œuvre depuis mardi pour nettoyer le site, les engins de chantier créent également des buttes de terre pour éviter tout nouvelle installation.

De la ferraille, du bois, du carton, de vieux appareils électroménagers, des câbles mais aussi des vêtements. Après une première journée de nettoyage mardi, les entreprises chargées par LMCU et le conseil général de faire place nette boulevard de Tournai étaient à pied d’œuvre ce mercredi encore pour remplir plusieurs dizaines de bennes.

« On avait prévu deux jours de travail, il en faudra au moins trois. Il y a autant de détritus cachés dans les fourrés que ce qu’il y avait d’apparent », confie l’un des conducteurs d’engin.

Après les plus de 100 tonnes évacuées sur la parcelle hellemmoise hier et une soixantaine côté lezennois, quelque 90 tonnes de plus ont été mises en benne dans la matinée. « On sera sûrement aux alentours de 300 tonnes évacuées sur cette parcelle, à ajouter aux 100 tonnes d’à côté », assure le responsable du chantier….

La voix du Nord, merci à Grief_en_Rut

 

Coupe du monde. Les exigences des Bleus : gel douche, jeux vidéos et menus halal

Pour que leurs joueurs vivent au mieux le quotidien de la Coupe du monde au Brésil, les pays qualifiés ont transmis leurs exigences aux établissements hôtes.

Les dirigeants tricolores souhaitent que les Bleus soient alimentés en… gel douche ! La raison ? Les coéquipiers de Franck Ribéry les préfèrent aux pains de savon. Autre demande spéciale, une salle de jeux vidéo sera spécialement conçue pour l’occasion. Et des menus spéciaux comprenant des viandes halal seront aussi proposés aux Bleus. Si avec ça les hommes de Didier Deschamps ne gagnent pas la Coupe du monde…

Les pays qualifiés pour la Coupe du monde ont chacun leurs exigences pour améliorer le quotidien de leurs joueurs lors de la compétition. Le journal brésilien Lance a recensé les requêtes formulées par les Fédérations auprès de leur établissement d’accueil.

L’Equateur (futur adversaire de la France) a demandé à ce que plusieurs sortes de bananes provenant de son sol soient livrées dans les chambres des joueurs et soient changées tous les jours !

L’Algérie souhaite que des exemplaires du Coran soient présents dans les chambres.

Le Portugal a réservé six gardes du corps dont quatre pour le seul Cristiano Ronaldo et a demandé que chaque chambre soit équipée d’une console de jeu. Le Japon souhaite pour sa part disposer d’un jacuzzi dans chaque suite, tandis que les joueurs Australiens se contenteront de machines à café placées à proximité.

maxifoot (Merci à tralalacomi)

La présidente d’Act Up Paris mise en examen

Laure Pora, la présidente d’Act Up Paris, a été mise en examen aujourd’hui. Cette décision fait suite aux agissements de l’association le 4 août dernier, où certains militants avaient versé du faux-sang sur la façade de la Fondation Jérôme-Lejeune, dont la communication est dirigée par la présidente de la Manif pour tous Ludovine De La Rochère.

La Manif pour Tous s’est très vite félicitée de cette décision, au travers d’un communiqué. «La mise en examen de Laure Pora montre que toutes les méthodes ne sont pas acceptables. On ne peut pas proférer impunément des insultes graves ni heurter nos concitoyens» y estime Ludovine de La Rochère. «L’invective ne peut pas tenir lieu d’argument. La Manif Pour Tous a toujours exprimé clairement son opposition à toute forme d’homophobie que ce soit au cours de ses manifestations ou dans toutes ses prises de paroles publiques» précise-t-elle en outre.

«D’aucuns en avaient conclu un peu rapidement que l’on peut qualifier quelqu’un d’homophobe sans rien risquer. Ce n’est pas le cas», commente quant à lui un des avocats de la Manif pour tous, Henri de Beauregard.

Le Figaro