900 clandestins rescapés au large de la Sicile

Près de 900 migrants en provenance d’Afrique du Nord ont été secourus dans la nuit de jeudi à vendredi par plusieurs bâtiments de la Marine italienne, au large de la Sicile.

Hebergeur d'imageCe sauvetage a été réalisé en coopération avec les garde-côtes et les patrouilleurs de la police financière, dans le cadre de l’opération Mare Nostrum lancée en octobre après deux tragédies en mer.

La frégate Euro a récupéré 336 migrants, qui se trouvaient à bord de deux bateaux menaçant de chavirer à cause du nombre, parmi lesquels 44 femmes et 10 enfants. [...]

Pendant ce temps, la frégate Espero a pour sa part sauvé 198 migrants, dont 17 femmes, tandis qu’un autre bateau, le Stromboli, s’occupait d’en récupérer 108, dont 3 enfants.

Enfin, deux patrouilleurs des garde-côtes ont à eux deux sauvé puis transféré sur un autre bateau 254 réfugiés, dont 53 femmes et 9 enfants.[...]

7sur7


Addendum : le compte twitter de la Marine italienne permet de suivre au jour le jour les sauvetages de clandestins


Marine Le Pen est un cauchemar

Diatribe de Bernard Grelon, avocat d’affaires

Le Monde du 8 avril, par une mise en page dont il a le secret, a juxtaposé un article d’Ulrich Beck avec une interview de Marine Le Pen, titré « La mondialisation est un cauchemar ».

Hebergeur d'imageAu ravissement que l’on ressent à lire Ulrich Beck, à découvrir une pensée interrogative, curieuse, attentive à l’autre, soucieuse d’élaborer des concepts rendant possible la perception d’un monde qu’il essaie de décrire avec modestie, prudence et honnêteté, s’oppose le discours de Madame Le Pen construit sur le dogmatisme, la haine de l’autre, le refus d’admettre que la modernité puisse être autre chose que la décadence.

Pour Madame Le Pen, l’Europe, la mondialisation, l’euro sont, par postulat, l’expression du mal, la cause de tous les malheurs des Français. Marques et signes du cosmopolitisme, de la finance internationale -les bons vieux thèmes antisémites ne sont pas loin- ces transformations du monde, ces institutions construites avec tant de difficultés et qui ont permis à l’Europe occidentale de vivre dans la paix et la prospérité pendant des décennies, sont le signe du mal absolu. Elle refuse d’en admettre la nécessité, voire même l’utilité.

Madame Le Pen, ne s’inscrit que dans les catégories, les schémas d’un passé disparu, celui de l’Etat nation, dont elle appelle un illusoire retour. Elle oublie les guerres, les massacres qui tout au long du XIXe siècle ont été conduits en son nom; elle préfère dénoncer des boucs-émissaires. [...]

Dans cette prétention à détenir la parole vraie et légitime, Madame le Pen révèle le totalitarisme qui est de l’essence de son discours et du parti qui l’exprime et qu’elle anime.

Arrivée au pouvoir, une telle idéologie appelle ouvertement à la dénonciation, à la traque et à l’enfermement de tous les « antifrançais », tous ceux qui prétendent défendre d’autres valeurs qui sont par construction définies comme démobilisatrices, subversives, antinationales.

Cette brève interview de Madame Le Pen démontre une fois de plus, qu’en dépit des efforts de ses dirigeants pour se présenter sous une forme attrayante et convenable, que le FN ne pose pas de bonnes ou de mauvaises questions.

Il n’en pose pas. Il n’est pas devenu un parti comme un autre. Il assène des diktats, il exacerbe les peurs. Il excite la haine d’autrui. Il demeure ce qu’il a toujours été, l’expression d’une pensée totalitaire, en un mot « fasciste ».

Huffington Post

Reportage sur les violences musulmanes en France (vidéo)

Reportage (en anglais) de CBN-News du 10 avril 2014, avec entre autres Tarik Yildiz, Pierre Cassen, Christine Tasin, Génération Identitaire etc.

Révoltes en Europe

Tranche de vie en Belgique (vidéo)

La vidéo a été publiée ce soir par Het Belang van Limburg. Deux voitures ont été filmées aux alentours de 18h45 à contresens sur l’autoroute E313.

Selon le quotidien flamand, une première voiture (qui n’apparaît pas sur la vidéo) était poursuivie par les deux autres que l’on voit à l’écran. [...]

7sur7

Les médias exhument le passé criminel d’un élu FN

Un conseiller municipal du Front national élu le 30 mars à Clermont-Ferrand avait été l’auteur d’une fusillade mortelle à Belle-Ile-en-Mer en 1979, ce qu’il a toujours caché à son parti, révèle le quotidien La Montagne vendredi.

Hebergeur d'imageEric Assad, 59 ans aujourd’hui, avait été déclaré irresponsable de ses actes et interné durant sept ans en hôpital psychiatrique, précise un article mis en ligne sur le site internet lamontagne.fr.

Le 1er décembre 1979, alors infirmier psychiatrique de 24 ans, en proie à une déception amoureuse, il avait ouvert le feu dans les rues du Palais, tuant un étudiant en droit de 23 ans, en permission militaire sur l’île, et blessant grièvement un quinquagénaire fonctionnaire à Nantes. Un boucher de 19 ans sorti de sa boutique avait lui été blessé à coups de crosse, raconte le journal.

Trois semaines plus tard, un rapport d’expertise médico-légale concluait que l’agresseur était « en état de démence au moment des faits ». La justice le déclarait irresponsable de ses actes et le préfet du Morbihan le faisait interner en 1980.  [...]

Eric Assad a nié être l’auteur de ces faits à La Montagne, renvoyant à un « homonyme ». « Ce n’est pas du tout moi », « j’étais en Grèce depuis 1978 et jusqu’en 1991″, a-t-il affirmé, démentant aussi avoir engagé une procédure devant la cour européenne des droits de l’Homme qui porte son nom et une domiciliation à Clermont-Ferrand. Elle avait abouti favorablement en 2006.

La Montagne souligne que le casier judiciaire de l’élu ne porte aucune trace de ces faits, conformément à ce que prévoit la loi, mais écarte l’idée d’un homonyme « qui serait né le même jour que lui, la même année, dans la même ville de Saïgon ». [...]

Le Figaro

L’ancien maire PS d’Asnières accusé de vol

Selon la nouvelle municipalité d’Asnières (Hauts-de-Seine), le maire sortant Sébastien Pietrasanta (PS) et son équipe sont venus voler 14 disques durs dont 8 d’ordinateurs fixes et six de portables pour « effacer des dossiers et des données », rapporte le site Metronews.

Hebergeur d'image

Sébastien Pietrasanta (PS)

Pour le nouveau maire UMP Manuel Aeschlimann, ce geste est « pitoyable ». « Monsieur Pietrasanta nuit ainsi à l’organisation de notre travail et aux actions que nous pourrions faire pour le bien-être des Asniérois. Aujourd’hui, nous n’avons pas accès aux anciens dossiers. Toutes les données ont été effacées », a-t-il déclaré, interrogé par le quotidien gratuit. [...]

Le Figaro

Taubira dément quitter le ministère de la Justice dans les prochains mois (màj vidéo)

Addendum

Dans une interview accordée à Public Sénat , Christiane Taubira s’est étonnée des rumeurs qui circulent sur sa démission dans les prochains mois. [...]

Morandini

_______________________________

La garde des Sceaux pourrait quitter la Chancellerie d’ici quelques mois et être remplacée par Jean-Jacques Urvoas, proche de Manuel Valls.

Hebergeur d'imageChristiane Taubira n’en aurait plus pour longtemps au ministère de la Justice. Selon nos informations, la garde des Sceaux devrait quitter la Chancellerie d’ici quelques mois, le temps de faire passer la réforme pénale au Parlement. [...]

Depuis un moment déjà, Christiane Taubira ne cachait pas son envie de quitter le ministère de la Justice. Quitte à rester dans le gouvernement, elle avait demandé le ministère de l’Éducation. Mais pour compenser son profil droitier, Manuel Valls l’avait finalement attribué à Benoît Hamon.

Le Figaro

Tranche de vie au Brésil (vidéo)

Interrogée en direct dans les rues de Rio de Janeiro (Brésil), une femme se fait arracher son collier devant les caméras de « RJTV ». [...]

Comme le rapporte le « Daily Mail« , une dame a été interrogée par la chaîne brésilienne « RJTV ». L’objet des questions du journaliste? Justement, la sécurité dans les rues de la ville brésilienne. [...]

7sur7

Dictée : et si on ne sanctionnait plus les fautes d’orthographe ? (vidéo)

La fin des mauvaises notes en dictée ? Le ministère de l’Education nationale travaille actuellement sur un nouveau barème de notation pour cet exercice scolaire. Le principe : valoriser plutôt que sanctionner. Il s’agirait ici de ne plus compter le nombre de fautes mais plutôt le nombre de mots qui sont bien orthographiés. C’est ce qu’on appelle « l’évaluation positive ». Une nécessité pour le ministère qui a écrit, dans une note révélée par le site RTL, que l’actuel système de notation de la dictée ne permettait pas « de bien cerner » les « difficultés orthographiques » d’un élève ni « les remèdes » qu’on pouvait lui apporter.

Hebergeur d'imageCertains enseignants appliquent d’ores et déjà un autre mode de notation, dans leurs établissements. Comme Albane Grunchec, enseignante en CE2 à l’école Saint-Jacques de Compostelle à Nantes, qui a choisi de noter ses élèves selon « un pourcentage de réussite ». « Je ne m’attends pas à ce que l’enfant ait 100% de réussite, moi ce que je veux c’est qu’il y ait une progression ». De l’autre côté de la cour, dans le collège du même nom, Chantal Favreau, professeur de français, explique qu’il est « compliqué de trouver la bonne solution, de ne pas trop sanctionner ». « Parce qu’on arrive très vite à zéro sinon » explique-t-elle. C’est pour cette raison qu’elle et ses collègues réfléchissent « sur de nouvelles façons de noter l’orthographe ». [...]

TF1 News

Mélenchon au tribunal pour avoir traité Marine Le Pen de « fasciste » (Màj : Mélenchon relaxé)

Addendum du 10/04/14 : Mélenchon relaxé

Jean-Luc Mélenchon a finalement été relaxé jeudi par le tribunal correctionnel de Paris.

A l’audience, le 6 mars dernier, Mélenchon s’était expliqué : « Je n’ai pas injurié Mme Le Pen, je l’ai caractérisée ». C’était « une opinion politique ». Pour l’avocat de la présidente du FN, Me Wallerand de Saint Just, il y avait bien volonté d’ »injurier, invectiver, rabaisser, mépriser et faire mépriser Marine Le Pen ».

« Le fait de vouloir interdire le terme de fasciste est typiquement fasciste », avait plaidé l’avocat de Mélenchon, Me Raquel Garrido. Le même Mélenchon qui, à la fin de l’audience, persistait et signait ainsi : « Vous ne cesserez jamais à nos yeux d’être des fascistes, même si on nous interdit de le dire. »

France Info


Le coprésident du Parti de gauche Jean-Luc Mélenchon a assuré aujourd’hui devant le tribunal correctionnel de Paris qu’en qualifiant Marine Le Pen de « fasciste », il avait livré une « opinion politique », une « caractérisation politique », mais pas une injure.

Hebergeur d'imageInvité à réagir sur un sondage qui donnait la présidente du Front national en tête au premier tour de la présidentielle de 2012, Jean-Luc Mélenchon avait déclaré, en marge d’une manifestation de défense des droits des femmes : « Tout ça est une guignolisation de la vie politique, absolument invraisemblable », « pourquoi voulez-vous que le peuple français soit le seul peuple qui ait envie d’avoir un fasciste à sa tête ? » [...]

S’il y avait eu une volonté d’injurier, « j’aurais pu dire nazi », a-t-il poursuivi, s’en prenant à la stratégie de « dédiabolisation » du FN, car pour lui Mme Le Pen, « avec une peau de mouton », essaie « de faire oublier sa nature profonde, fasciste et cruelle ». [...]

Le Figaro

Marine Le Pen aurait dicté ses conditions pour « Des paroles et des actes » (màj France 2 dément) Commentez l’émission…

Addendum 10/04/14

« Marine Le Pen n’a pas eu de traitement de faveur » : France 2 dément fermement s’être pliée aux exigences de la présidente du Front national, invitée jeudi 10 avril du magazine Des paroles et des actes. [...]

«On ne peut pas obliger Marine Le Pen à débattre avec quelqu’un, en l’occurrence Martin Schulz, s’est justifié Gilles Bornstein, le rédacteur en chef de Des paroles et des actes, interrogé par Libération.

Si elle ne choisit pas les journalistes qui l’interrogent, elle a le droit, comme tout le monde, de choisir son contradicteur.

Lire la suite

12.000 régularisations de clandestins de plus en 2013

Près de 12.000 sans-papiers ont obtenu un titre de séjour en 2013 en vertu des nouvelles règles de régularisation fixées par Manuel Valls lorsqu’il était à l’Intérieur, selon des statistiques officielles publiées aujourd’hui.

Hebergeur d'image

Le nombre d’ »admissions exceptionnelles au séjour » est passé de 23.294 en 2012 à 35.204 en 2013, une hausse de 51%. L’écart concerne en grande majorité des parents d’enfants scolarisés (9.400) et des salariés (2.100), d’après un bilan publié sur le site du ministère de l’Intérieur. [...]

Le Figaro