Prison : le contrôleur général favorable à l’autorisation des téléphones portables (MàJ vidéo)

Réaction d’un surveillant de prison syndiqué :


(Extrait du journal de TV Libertés de ce soir) :

————————

Le Contrôleur général des lieux de privation de liberté, Jean-Marie Delarue, estime qu’autoriser les détenus à posséder des portables serait un «facteur considérable d’apaisement» de la détention.

Hebergeur d'imageLe téléphone portable est un véritable casse-tête pour l’administration pénitentiaire. Face à ce problème, le Contrôleur général des lieux de privation de liberté (CGLPL), Jean-Marie Delarue, s’est dit favorable mercredi à ce que les détenus soient autorisés à posséder un portable, qui constituerait un «facteur considérable d’apaisement» de la détention. «Je crois que, le jour venu, il faudra autoriser les téléphones portables en détention», a-t-il ainsi déclaré lors de son audition devant la commission des Lois de l’Assemblée nationale. [...]

«Nous épuisons les personnels à la recherche de téléphones portables, qui est un puits sans fond», a regretté Jean-Marie Delarue, rappelant qu’aux Baumettes à Marseille, environ 900 téléphones mobiles étaient saisis chaque année. D’autant que, selon lui, les portables saisis ne sont pas exploités par les services enquêteurs. [...]

Le Figaro

Sondage : Hollande et Valls chutent encore

Polémique Dieudonné, affaire Gayet, Jour de Colère, pataquès sur la loi Famille… Le président de la République et la majorité ne sont pas sortis indemnes d’un début d’année politiquement chaotique. Déjà dans le rouge vif, la cote d’impopularité de François Hollande et de son gouvernement a subi un nouveau rebond de 4 points, selon le baromètre de février réalisé par l’institut YouGov pour Le HuffPost et Itélé.

Hebergeur d'imageAvec seulement 16% d’opinions favorables (-1 point par rapport à janvier) et surtout 77% de défavorables (+4), le chef de l’Etat se rapproche à nouveau de son plus bas historique. [...]

Dans ce climat sinistré, les têtes d’affiche du Parti socialiste ne seront pas d’un grand secours. Déjà en forte chute au mois de janvier suite à l’affaire Dieudonné, le populaire ministre de l’Intérieur Manuels Valls continue de décrocher même s’il conserve la tête de notre palmarès des personnalités. Celui-ci perd encore un point d’opinions favorables (30%) et gagne encore 3 points d’opinions défavorables (28%) ce mois ci.

Mais la situation nationale ne profite pas forcément à l’UMP. Le populaire maire de Bordeaux, Alain Juppé, en dépit d’une relative discrétion médiatique, recule fortement et gagne 6 points d’opinions négatives. Une conséquence de son soutien affiché à la croisade anti-Dieudonné menée par Manuel Valls ? [...]

Hebergeur d'imageHuffington Post

Nice : Abdellatif Kechiche soutient Christian Estrosi pour contrer le FN

Le réalisateur de La Vie d’Adèle affirme que le candidat UMP est «le meilleur rempart contre le Front national». [...]

Face à la stupeur générée par son engagement auprès du candidat UMP à la mairie de Nice, Abdellatif Kechiche a été contraint de justifier son choix politique dans la presse.

Hebergeur d'imageIl était loin d’imaginer que ce ralliement révélé par Nice Matin ferait autant de remous. C’est que l’on croyait le réalisateur, arrivé à Nice à l’âge de six ans, profondément ancré à gauche. «Je suis de gauche, complètement, et bien plus à gauche que la gauche actuellement au gouvernement», réaffirme-t-il. Mais alors pourquoi soutenir Christian Estrosi, qui lui est très à droite ?

Estrosi pour moi est le meilleur rempart contre le Front national. Il faut que vous compreniez que Nice est une ville où le FN trouve le plus de voix : c’est un spectre très présent dans la vie politique. (…) Et Nice, ce n’est pas Paris. C’est un pays à lui tout seul, avec l’esprit méridional : je t’aime, je te hais, je te tue…», a-t-il expliqué à Rue89. [...]

Le Figaro

Nicolas Demorand annonce sa démission de Libération

Dans un entretien accordé au Monde , Nicolas Demorand annonce sa démission de Libération, où il occupait le poste de directeur depuis mars 2011.

Hebergeur d'imageRappelons qu’il a dû faire face ces derniers temps à quatre votes de défiance.

Il explique : « Ma décision est d’abord dictée par la situation de ces derniers jours. Libération vit désormais une crise ouverte, je cristallise une partie des débats et j’estime qu’il est de ma responsabilité de patron de redonner des marges de manœuvre et de négociation aux différentes parties. J’espère que mon départ permettra aux uns et aux autres de retrouver la voie du dialogue. » [...]

Nicolas Demorand explique également ses absences au journal, qui lui ont été reprochées: « J’ai découvert en arrivant que mon boulot serait de chercher de l’argent tous les jours. Donc ça a été l’essentiel de mon activité et c’est très chronophage. (…)

J’ai réussi à équilibrer les comptes deux années de suite. J’ai cherché des actionnaires en étant aux limites de mon mandat. J’ai suscité des rapprochements potentiellement féconds. Mais les choses ne se sont pas concrétisées. Ce n’est pas de mon fait, n’étant pas actionnaire de Libé. » [...]

Morandini

Une soixantaine d’artistes signent une pétition pour défendre Libération

Une soixantaine d’artistes, venus majoritairement du milieu du cinéma, ont signé une pétition pour défendre le journal Libération, qui sera publiée dans l’édition du quotidien de vendredi, a indiqué la rédaction.

Parmi les signataires figurent de nombreux cinéastes dont Laurent Cantet, les frères Dardenne, Agnès Varda, Agnès Jaoui, Robert Guédiguian, Léos Carax, Bruno Podalydès, Pascale Ferran, Valérie Donzelli, le metteur en scène et acteur Vincent Macaigne, des acteurs comme Jerémie Elkaïm, Frédérique Bel et Virginie Ledoyen, ou encore le cinéaste et dessinateur de bande dessinée Riad Satouf, le chanteur Alex Beaupain, ainsi que le docteur Irène Frachon qui a révélé le scandale du Médiator. [...]

« Libération est un contre-pouvoir décisif aux pouvoirs politiques et au libéralisme ambiant (…) Alors que ces journalistes sont aujourd’hui en lutte contre un plan de redressement absurde des actionnaires qui cherchent à monétiser la marque au risque de vider le journal de son contenu, nous sommes à leurs côtés », indique la pétition, qui sera mise en ligne pour recueillir d’autres signatures. [...]

Morandini

Frédéric Mitterrand : « Qui est cette grosse dame qui veut foutre les immigrés dehors ? » (màj vidéo)

Extrait de Hep Taxi avec Frédéric Mitterrand (RTBF 04/02/2014)


Belgique – Frédéric Mitterrand s’est quelque peu lâché lors de sa participation à l’émission « Hep Taxi ». Après avoir taclé François Hollande et ses problèmes de coeur, l’ancien ministre français de la Culture s’en est pris à Maggie de Block. [...]

Hebergeur d'imageAprès avoir traité François Hollande de « Casanova qui les nique toutes », le neveu de feu François Mitterrand a égratigné notre Secrétaire d’Etat à l’Asile et la Migration, Maggie de Block.

« Qui est cette horrible bonne-femme, la grosse dame qui est, paraît-il, très populaire et qui veut foutre tous les immigrés à la porte? », lance-t-il à Jérôme Colin. « J’étais à un déjeuner et tout le monde disait qu’elle était formidable », poursuit-il. « Elle est horrible non ? » [...]

7sur7

Plus d’un tiers des Français affirme adhèrer aux idées du Front National

34% des Français affirment adhérer « aux idées du Front national », selon le baromètre d’image du FN réalisé par TNS Sofres pour Le Monde, France Info et Canal+.

Hebergeur d'imageA contrario, ils sont près de six sur dix (59%) à ne pas adhérer aux idées du parti d’extrême-droite, selon cette étude réalisée chaque année depuis 1984. [...]

L’image de la présidente du FN recueille de plus en plus d’opinions favorables : 58% jugent qu’elle est « capable de rassembler au-delà de son camp », 56% qu’elle « comprend les problèmes quotidiens des Français » et 40% qu’elle « a de nouvelles idées pour résoudre les problèmes de la France ».

Morandini

Frigide Barjot (ne) rejoint (pas) Nicolas Dupont-Aignan (MàJ)

 

Selon le site de France TV Info , Frigide Barjot rejoint Nicolas Dupont-Aignan.

Hebergeur d'imageL’ancienne égérie des anti-mariage pour tous sera l’invitée vedette du congrès de Debout la République le 5 octobre prochain, auquel 2 000 personnes devraient participer, précise le JDD . [...]

Morandini

Norvège : la droite populiste réclame (aussi) un référendum sur l’immigration

Dans le sillage du vote suisse en faveur d’une limitation de l’immigration, la droite populiste en Norvège, membre de la coalition au pouvoir, a elle aussi réclamé mardi un référendum sur la question.

« Je ne prends pas position sur un système de quotas tel que celui pour lequel le peuple suisse s’est maintenant prononcé », a déclaré Mazyar Keshvari, le porte-parole pour les questions d’immigration du Parti du progrès, formation favorable à une politique d’immigration restrictive. « Mais l’idée d’un référendum est intéressante et la Norvège devrait elle aussi organiser un référendum sur l’immigration. Je suis totalement sûr qu’il y a une majorité pour un resserrement » de la politique en la matière. [...]

La tenue d’un référendum sur l’immigration dans le riche pays scandinave, une initiative beaucoup moins fréquente qu’en Suisse, nécessiterait toutefois le soutien, incertain, d’autres partis. [...]

Hebergeur d'image7sur7

Municipales : Valls va-t-il plomber les comptes des candidats ?

Steeve Briois (FN) et Jean-Claude Gaudin (UMP) ont tous deux annoncé qu’ils allaient saisir la Commission des comptes de campagne. En cause : les déplacements de Manuel Valls à Henin-Beaumont et Marseille. Que peuvent-ils en attendre ? [...]

Hebergeur d'image

  • Manuel Valls peut-il pénaliser les candidats socialistes ?

Il est désormais acquis qu’un représentant d’une formation politique venant soutenir un candidat ne nécessite pas, pour ce dernier, d’inscrire le déplacement en question dans ses comptes de campagne. Dès lors, il s’agit de savoir si un ministre en exercice, comme Manuel Valls, est un représentant d’une formation politique.

Pour répondre à cette question, il est nécessaire de se référer à la jurisprudence du Conseil Constitutionnel, datant d’octobre 2009. Yves Foulon (UMP) avait vu ses comptes rejetés par la Commission, au motif d’un dépassement du plafond dû à une visite de soutien de François Fillon, alors Premier ministre. Mais les Sages en ont décidé autrement, estimant que le chef du gouvernement était bien un représentant d’une formation politique. A priori, les requêtes de l’UMP et du FN devraient donc aboutir à une décision similaire. Avec tout de même un bémol : il ne s’agit que d’une jurisprudence, et pas une règle inscrite dans le marbre.

BFMTV

Intégration : sous-secrétariat aux affaires indigènes ?

Papier de Patrick Lozès

L’année 2014, sera-t-elle enfin celle de la raison retrouvée sur les questions de diversité, d’immigration et d’intégration ?

Fin 2013, le gouvernement était empêtré dans l’affaire des cinq rapports sur l’intégration qui proposaient in fine le retour du voile à l’école.

Après une vive polémique l’exécutif avait cabré et la question de l’intégration avait été enterrée. Mais voilà que Matignon organise le 11 février 2014, un séminaire des acteurs de l’intégration et annonce à cette occasion une nouvelle feuille de route avec des propositions concrètes.

Hebergeur d'imageLe gouvernement reste encore très ambigu sur les mesures qui seront définitivement retenues, mais son nouveau projet reste très proche de la tonalité générale des cinq rapports tant décriés.

La nouvelle politique d’intégration présentée par le gouvernement Ayrault devrait proposer une évolution de l’intégration à la française vers une approche anglo-saxonne inavouée.

Le document de travail gouvernemental indique que « le multiculturalisme ne fait pas partie des valeurs de la République » mais de fait c’est bien la voie du multiculturalisme qui est proposée avec par exemple le principe de la promotion de certaines langues comme l’arabe, le mandarin ou l’hindi en les liant à l’origine des personnes. Que telle langue soit valorisée en raison de son importance dans l’économie mondialisée est évidemment souhaitable mais pourquoi la valoriser uniquement chez des personnes en raison d’une origine réelle ou supposée ? Cela relève de la stigmatisation.

Le gouvernement s’éloigne toujours plus de la seule ligne possible pour les questions de lutte contre les discriminations et pour l’égalité : la ligne de l’intégration républicaine et de la laïcité.

Ce faisant, il prend le risque de braquer une partie de l’opinion contre la diversité et contre les Français issus de l’immigration qu’il fait apparaître volens nolens comme demandeurs de moins de France. [...]

Contrairement aux idées reçues, les Français ont intégré la diversité dans leur quotidien, et se sentent pleinement représentés par elle à ceci près qu’ils ne souhaitent pas de mise en cause des habitudes de vie de notre pays.

Un gouvernement bien inspiré devrait encourager le double mouvement qui permettra d’une part aux Français issus de l’immigration d’envoyer des signaux positifs à leurs concitoyens en montrant leur attachement à la France, à son drapeau, à ses valeurs, à ses symboles; et d’autre part à l’ensemble des Français de prendre conscience du potentiel de dynamisme que les Français « de la diversité », les « banlieues » et les quartiers populaires, représentent pour l’essor économique et la richesse culturelle de notre pays. [...]

Huffington Post

Youssouf Fofana, le chef du « gang des barbares », attaque et blesse un gardien en prison

Youssouf Fofana, le chef du «gang des barbares» coupable d’avoir séquestré et torturé le jeune Ilan Halimi en 2006 à Bagneux (Hauts-de-Seine), a agressé un surveillant de la prison de Condé-sur-Sarthe, selon Le Parisien . [...]

Hebergeur d'imageLe détenu avait été extrait de sa cellule d’isolement pour téléphoner à son amie incarcérée a Rennes, quand il a blessé le surveillant à la main avec une brosse à dents aiguisée.

Morandini