La queer week à Science Po Paris (maj video indisponible)

Maj 27 mars 2014 21h27

La vidéo initiale n’étant plus disponible (contenu privé), voici une sauvegarde de la vidéo.


Article du 25 mars 2014 22h24
En mars 2010, un groupe d’étudiants lance la première édition de la Queer Week à Sciences Po. Première semaine de réflexion sur les questions de genres et sexualités dans une université française. La Queer Week est maintenant une association loi 1901 et association étudiante de Sciences Po.
Reprenant la tradition américaine de ces semaines de débats, de conférences et de festivités, les étudiants de Sciences po et d’ailleurs contribuent à la réflexion sur la théorie queer, encore trop méconnue en France et souvent victime de nombreux préjugés. Pour sa cinquième édition, la Queer Week à Sciences Po Paris, semaine de réflexion sur le genre et les sexualités, est sous le signe du plaisir.

 

 

 

 

« Présentation de Rachele Borghi, maitre de conférence à Paris IV,  sur le post-porn lors des « Queer Days ». Bordeaux, février 2013« .

 

Extraits du programme

►      Hélène Barrier, Denis Sanglard et Sébastien Lambeaux effectueront un rituel d’activation de fétiches pour l’ouverture de la Queer Week
►      Conférence inaugurale de Mathieu Trachman, Le Travail Pornographique. Enquête sur la production des fantasmes : « Les plaisirs précaires du travail pornographique. »
►     Atelier « Scénarios de plaisirs avec sex toys »
►     Conférence de Baptiste Coulmont. Histoire des objets de plaisir. Les sex-toys sont ils des objets pornographiques aux yeux de la loi?
► Atelier « Les plaisirs érotiques avec les travailleuses du sexe »
►     Conférence sur l’éco-sex avec la complicité d’Emmetrop et de Nadège Piton.
►     Atelier « Cordes et massages »
►     Conférence sur le plaisir lesbien
►     Table ronde « Alliances émancipatrices : Au delà du Queer ? »

Justice : malgré 30 kilos de drogue dans le coffre, le Marocain est libéré pour vice de procédure

Tribunal correctionnel de Bayonne : interpellé puis placé en garde à vue pour détention de stupéfiants, le prévenu à la barre est reparti libre. Pourtant, 30 kg de résine de cannabis ont été retrouvés dans le coffre de son véhicule. Aucune condamnation n’a pu être prononcée contre lui : le tribunal a retenu un vice de procédure dans le contrôle à la frontière, qui a entraîné la nullité des poursuites.

Mardi 18 mars, Hendaye, Un automobiliste se fait contrôler. La police demande la présentation du triangle de présignalisation pour amener l’individu à ouvrir le coffre. Une forte odeur de stupéfiants s’en dégage. 30 kg de résine de cannabis y sont découverts.

Le conducteur, un Nantais de nationalité marocaine, est auditionné par la police aux frontières. L’avocat du prévenu a démontré dans sa plaidoirie une nullité de procédure. Selon lui, les forces de l’ordre ont agi en dehors du cadre légal.

Pour la défense, le fondement du contrôle des forces de l’ordre ne leur permettait pas de réclamer la présentation du triangle de présignalisation, dont la présence dans le véhicule n’est pas obligatoire. Cette exigence, qui a permis l’ouverture du coffre, dépassait le cadre de leurs prérogatives.

Le tribunal a suivi la défense. Les poursuites ont été abandonnées. Le présumé innocent a donc été libéré à l’issue de l’audience, la procédure annulée et les scellés restitués.

Si l’homme peut tourner la page sur cette affaire, il n’en a pour autant pas terminé avec la justice, puisqu’il est mis en cause par ailleurs. Dans le cadre d’une procédure en cours, il est placé sous contrôle judiciaire pour des faits de vol à main armée qui auraient été commis à Nantes.

Sud-Ouest merci antibarbare

DJ lynché à mort : Un meurtrier présumé libéré faute d’encre dans un fax. Màj : le suspect témoigne

Addendum 8 février : Amadou, le suspect, a été interrogé par BFMTV. « Je ne comprends pas l’acharnement » des réactions qui ont suivi (ma) remise en liberté ce mercredi. « La loi s’applique à tout le monde. Si aujourd’hui on a dit que je devais sortir, je sors, c’est la loi, c’est tout. »


Le suspect libéré faute d’encre dans un fax… par BFMTV

(…) Le Parisien

———————————————

Addendum 6 février 2014 : L’un des deux meurtriers présumés de Claudy Elisor, père de famille lynché au cours d’une soirée privée à la Saint-Sylvestre 2010-2011, au Blanc-Mesnil (Seine-Saint-Denis), a été remis en liberté sous contrôle judiciaire mercredi soir. Amadou F., 24 ans, a quitté la prison de Villepinte où il aura passé 37 mois. Motif : la justice n’a pas respecté les délais pour débattre de sa détention, le tout à cause d’un problème d’encre et de fax au tribunal de Bobigny.

(…) Interrogé, le procureur de Bobigny a expliqué ce dysfonctionnement par « la rupture de stock des toners du fait de l’absence de contrat de maintenance du fax compte tenu de son ancienneté. » Conséquence : Amadou F. a été libéré le 5 février.

(…) Le Parisien

——————————–

Addendum 10/01/11 :

Le suspect principal a « estimé qu’il s’agissait de son territoire ». Yahoo

Addendum du 09/01/2011 :

Deux suspects déférés. Le Parisien

Addendum du 08/01/2011 :

Le Blanc-Mesnil : un suspect se rend après la mort du DJ Le Parisien

 

Addendum du 07/01/2011 :

La communauté antillaise a le sentiment d’un 2 poids-2 mesures

Lire la suite

« Qui a peur de l’islam ? » : polémique autour du reportage de John Paul Lepers (rediff.)

Rediffusion 16/09/2010

Addendum 16/09 : Aujourd’hui sur France 3

Ces phrases chocs risquent d’avoir un effet désastreux notamment chez les plus jeunes. »

Image de prévisualisation YouTube

NB : Le JT de Grand Lille TV évoque aussi l’affaire

{democracy:87}

Démission de Rachid Gacem. Il accuse John Paul Lepers de manipulation.

Le Maire de Roubaix accusé de clientélisme religieux.

Lire la suite

Terrorisme : faut-il craindre l’extrême-droite ou plutôt l’extrême-gauche ? (rediff.)

13/09/2010

Voici une infographie Europol des chiffres compilés des rapports 2008-2010 recensant les actes de terrorisme dans l’UE. Si l’on en extrait uniquement ceux classés extrême-gauche (EXG) et extrême-droite (EXD), cela donne le tableau ci-dessous (qui n’inclut pas les actes de mouvements séparatistes, très largement majoritaires en nombre – et qui sont souvent eux-mêmes proches de l’EXG).

Au regard de ce tableau, des questions viennent à l’esprit :

* Combien de résolutions pour s’inquiéter de la montée de la violence d’EXG ont été adoptées par le Parlement de l’UE ?

* Combien d’éditoriaux du Monde ont été consacrés à ce phénomène ?

* Et si les chiffres avaient été l’inverse ?

Europol Le Salon Beige

(merci à Alezan)

Bernard Lugan : « Mandela n’a rien fait du tout, il a tout raté ! » (rediff)

11/06/10

Comme nous vous l’annoncions dès hier, l’africaniste Bernard Lugan, expert pour l’ONU au TPIR et chroniqueur sur Radio Courtoisie, était aujourd’hui l’invité de Robert Ménard sur i>Télé, à l’occasion de l’ouverture de la Coupe du Monde en Afrique du Sud. A ne pas manquer !

Image de prévisualisation YouTube(merci à Montecristo et Maxime pour la vidéo)

Le blogue officiel de Bernard Lugan

Conseils du gouvernement français aux voyageurs en Afrique du Sud

Un maître chanteur haïtien condamné pour tentative d’extorsion sur Julie Depardieu (màj)

Addendum 29.05.2013 / 23h30
Une vidéo osée, une star et un chantage. Ces ingrédients ont composé un étonnant procès au tribunal correctionnel de Versailles dans lequel l’actrice Julie Depardieu était victime.

Maître Lienard, l’avocat de Julie Depardieu [...]

«Cet homme a mis en danger une vie de couple et de famille. Il s’est comporté comme un profiteur. Il aurait vendu du beurre au marché noir. La victime ne vient pas réclamer la mort du pêcheur. Elle demande 1 euro… non, 1 centime d’euro en réparation.»

Le Courrier des Yvelines

—————————————————

Addendum 29.05.2013 / 18H

Les faits remontent au 14 août 2010. Après une soirée un peu arrosée, la comédienne invite cet homme (connu des services de police pour fournir de la drogue) chez elle pour un dernier verre.

À son réveil le lendemain matin, elle ne se souvient plus de rien, découvre trois préservatifs utilisés à côté de son lit et son invité a disparu.

Le 3 septembre, Nico lui laisse un message sur sa boîte vocale : « J’ai quelque chose de très important. J’ai une vidéo où l’on vous voit dénudée et fumer un gros joint. Peut-être que vous vous en foutez ? Mais un magazine people peut-être pas ? Rien n’est gratuit, je vous demande 130 000 euros. »

Deux semaines plus tard, le maître chanteur réapparaît, expliquant qu’un extrait de la vidéo a été laissé sous le tapis de sol d’un immeuble parisien. Les policiers chargés de l’enquête récupèrent le colis et découvrent sur la vidéo Julie Depardieu fumant un joint. L’écran devient ensuite noir mais on entend un couple en plein ébat.

Le 21 septembre, Nico a abaissé sa demande de rançon de 50 000 euros et ne lui demande plus que 80 000 euros. Il change le lieu de rendez-vous à la dernière minute et, découvrant les policiers qui accompagnent l’actrice, décide de reporter son entrevue. Il sera finalement cueilli chez lui mais le film, lui, aura été détruit entre temps.

Hier, lors de l’audience au tribunal correctionnel de Versailles, le maître chanteur s’est longtemps expliqué comme le rapporte le quotidien :

« C’était une personne connue. Je l’ai filmée pour garder un souvenir avec mon téléphone et puis quand on a fait l’amour, le téléphone est resté allumé. [...]

Voici

——————

Un homme qui menaçait l’actrice Julie Depardieu de diffuser une vidéo filmée chez elle a été condamné à dix-huit mois de prison avec sursis par le tribunal correctionnel de Versailles.

La justice reprochait à ce Haïtien de 37 ans d’avoir tenté d’extorquer 130000 € à l’actrice, en septembre 2010 à Paris et à Bougival, en échange d’une prétendue vidéo compromettante.

L’homme, âgé de 37 ans, avait commencé à faire chanter l’actrice en septembre 2010. En moins de 10 jours, il lui avait adressé des dizaines de SMS dont de nombreux messages très déterminés et menaçants.

Il réclamait 130 000 € à la comédienne, faute de quoi il menaçait de diffuser dans la presse people une vidéo filmée en août 2010 dans l’appartement de la jeune femme, après une soirée festive.

« Il avait filmé Julie Depardieu pour se faire mousser auprès de son entourage. Certaines personnes lui ont par la suite conseillé d’exploiter les images pour en tirer un profit financier », explique l’avocat du maître-chanteur, Me Alexandra Smadja.

Le Parisien / Ouest France

——————-

Hier, un homme âgé de 34 ans aurait été mis en examen, accusé d’avoir fait chanter Julie Depardieu. L’homme, d’origine haïtienne, exigeait de l’actrice une grosse somme d’argent en échange d’une vidéo de leurs ébats sexuels…

Yahoo.Fr

Armée Française : Où va l’argent ? (rediff)

Reportage diffusé sur Canal+ le 20 janvier 2010 qui confirme parfaitement le niveau désastreux de « notre armée » qui sera censée nous « protéger » si le pire arrive. C’est le triste constat que dresse l’équipe de Spécial Investigation lors son enquête en Afghanistan, mais également en France même, dans les régiments.

Passez à la caisse…

Chaque soldat français devant partir sur des opérations à risques doit, s’il le peut financièrement, compléter son équipement avant son départ ou lors des permissions. Un complément qui coûte cher : presque 3000 euros. Des frais qui restent totalement à la charge des soldats. Des pieds à la tête, un magasin s’en est fait d’ailleurs une spécialité. Même si cette pratique est interdite, elle est semble-t-il tolérée par les chefs de corps et officiers de terrains, conscients eux-mêmes de l’état souvent critique du matériel…

Suède : Les policiers de Malmö vont apprendre l’arabe (rediff.)

Les policiers qui patrouillent le quartier Rosengård de Malmö se voient offrir un cours spécial d’arabe « pour les aider à mieux comprendre et communiquer » avec les résidents locaux, principalement des immigrés.

Environ 45 officiers ont fait une demande pour suivre ces douze semaines de classe de formation sur un certain nombre de salutations usuelles et formules de politesse en arabe selon le journal Skånska Dagbladet.

KVP Expressen

(Merci à Diberville)

Lévi-Strauss contre l’idéologie du métissage (rediff)

Par chance il y a un arc-en-ciel des cultures mais il ne faut surtout pas qu’elles se rapprochent : il faut maintenir des écarts sinon elles n’auront plus rien à se dire…

Lors de l’émission de FOG « Vous aurez le dernier mot » du 6 novembre, Régis Debray revient sur la présentation mensongère de Claude Lévi-Strauss faite pas les médias et les politiques au grand public.
http://www.dailymotion.com/video/xb2en2(merci à Noop)

Même son de cloche chez les invités de Daniel Schneidermann (incrédule) : Lévi-Strauss est présenté comme le défenseur de « l’imperméabilité des cultures » contre l’idéologie du métissage et de la mondialisation :
http://www.dailymotion.com/video/xb22zu

Relire : Claude Lévi-Strauss, l’identitaire ?
« Toute création véritable implique une certaine surdité à l’appel d’autres valeurs, pouvant aller jusqu’à leur refus, sinon même leur négation».