Plein ecran

Nîmes : Des migrants menacent d’arroser les policiers à la Kalachnikov. Le plus âgé a déjà été condamné à 8 reprises.

Mai
2018

 

Deux hommes, âgés respectivement de 31 et 22 ans, retenus au Centre de rétention administratif de Nîmes car en situation irrégulière sur le territoire national, ont été placés en garde à vue. Ils vont faire l’objet d’une comparution immédiate au tribunal de Nîmes, jeudi, pour  » des menaces de mort sur des personnes dépositaires de l’autorité publique en récidive et des outrages « , explique le vice-procureur Patrick Bottero.

Il se seraient rebellés de leurs conditions de  » rétention  » au centre Nîmois. Un mouvement de colère survenu le 27 avril où les deux hommes virulents selon les forces de l’ordre auraient directement menacé les fonctionnaires de police. Un, a sorti son téléphone portable en criant qu’il allait appelé  » du renfort, des copains à lui qui se trouvaient dehors et qui allaient arroser à la Kalachnikov« , explique un témoin. Les deux hommes ont été appréhendés plus tard, une fois le calme revenu dans le centre de rétention administratif. Les deux complices sont déjà connus des services de police. Le plus âgé, a été condamné à 8 reprises avec notamment une sanction pour «  des menaces sur des policiers « .

Hautes-Alpes : le procès d'un passeur de migrants pakistanais au col de Montgenèvre
Nice : Elus et associations réclament une extension du tramway vers un quartier sensible et dénoncent « une politique volontaire de ségrégation urbaine »

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu