Plein ecran

Paris : le bois de Boulogne pourrait accueillir un centre pour migrants, un projet défendu par les élus communistes et soutenu par Anne Hidalgo

Mai
2018

Après le centre d’accueil pour SDF, le bois de Boulogne pourrait bien recevoir prochainement un centre temporaire d’accueil pour migrants. C’est en tout cas le vœu des élus communistes parisiens, soutenu par la maire Anne Hidalgo, qui doit être débattu dans le cadre du conseil de Paris qui débute ce mercredi.

Alors que 3000 réfugiés s’entassent dans trois campements de fortune au nord de Paris, cette initiative permettrait un «rééquilibrage territorial», cher à Ian Brossat, adjoint PCF au logement. Un projet déjà défendu par les écologistes et le PCF il y a deux ans et désormais soutenu par la maire de Paris, Anne Hidalgo.

Du côté de la population locale, même si ce site est plus éloigné des habitations du 16e arrondissement que le centre d’accueil pour SDF, pas sûr que l’idée soit très bien accueillie. Pour mémoire, ce premier centre pour SDF avait connu deux tentatives d’incendie.

Pour les élus communistes, pas de doute, l’accueil des personnes en difficulté doit être mieux réparti dans la capitale. «Ce serait bien que tout le territoire, dont l’ouest parisien, contribue à l’effort d’accueil des personnes migrantes car aujourd’hui, c’est toujours au même endroit que ça se passe», souligne le conseiller communiste Jean-Noël Aqua.

(…) Le Figaro

Merci à Proserpine

Philippe de Villiers : "Le PSG contre Les Herbiers c'est une finale allégorique. D'un côté le football nomade et le déracinement. De l'autre des p'tit gars qui ont le feu sacré (...) c'est la force des racines"
Suspension de la page Facebook de Génération identitaire : "Noël avant la date" se réjouissent la LICRA et un délégué interministériel

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu