Plein ecran

Bavière (All.) : Le nonce apostolique d’Autriche fustige la réaction des chrétiens et des évêques allemands contre la décision du gouvernement bavarois d’accrocher des croix dans les bâtiments publics

02/05

Mgr Peter Stephan Zurbriggen, le nonce apostolique en Autriche, a vivement critiqué le comportement des prêtres et des évêques allemands dans le débat sur les croix accrochées dans les bâtiments publics. « Voyez-vous, en tant que nonce et représentant du Saint-Père, je suis quand même triste et j’ai honte, lorsque j’entends que dès que des croix sont érigées dans un pays voisin, les évêques et prêtres de tous les peuples doivent critiquer cela. C’est une honte. » a -t-il déclaré mardi lors d’une conférence à l’université de théologie Benoît XVI de la ville de Heiligenkreuz (Basse-Autriche).

« Ce religieusement correct, ce politiquement correct, cela me tape sur les nerfs » a-t-il souligné. En ligne de mire, les déclarations du cardinal-archévêque de Munich, Reinhard Marx et du président des associations évangéliques d’Allemagne et évêque évangélique de Bavière, Heinrich Bedford-Strohm.

Mgr Marx avait en effet accusé la décision du gouvernement bavarois d’accrocher une croix à l’entrée de tous les bâtiments publics de l’État de créer « la division et de l’agitation ». De son côté, Bedford-Strohm avait affirmé que la Croix ne devait « jamais être instrumentalisée pour d’autres fins que la sienne propre. »

(…)

Mgr Zurbriggen a en outre rappelé la visite des deux responsables chrétiens à Jérusalem à l’Automne 2016 : Mgr Marx et Bedford-Strohm avaient enlevé leurs croix au Mont du Temple par considération envers les dirigeants juifs et musulmans, ce qui avait été la cible de nombreuses critiques :

« S’ils vont en pèlerinage en Terre Sainte et qu’ils ont honte de porter la Croix, quelle que soit la raison, alors moi aussi j’ai honte » a souligné Zurbriggen. Le prélat d’origine valaisane a enfin fait référence à la récente réception d’un cardinal par le roi d’Arabie saoudite et dont la croix pectorale était deux fois plus grande que celle du nonce lui-même : « Cela, c’est du courage. »

 

Source

Voir aussi

Bavière (All.) : Une croix devra être accrochée dans chaque bâtiment public (MàJ : opposition… de la part de chrétiens de gauche)

Un journaliste suisse reconnaît "avoir eu tort" sur Tariq Ramadan "par conformisme, crainte d'être taxé d'islamophobie, peur d'être d'accord avec Zemmour ou Fourest"
Milan (Italie) : deux Maghrébins agressent et tentent de violer une jeune femme en pleine rue, elle est sauvée par un passant qui a fait fuir les assaillants

Commentaires

Accueil
Menu
X