Plein ecran

«Guerre de territoires» à Bagnolet (93) : le maire PS et Alexis Corbière (FI) demandent des renforts de police. (Màj : « Il faut poser la question de ce que l’on fait de ces quartiers »)

Avr
2018

Le député la France insoumise de Seine-Saint-Denis, Alexis Corbière, a été interviewé samedi sur franceinfo.

«Les gens veulent de la République. Les réponses de sécurité ne peuvent pas être les seules dans un quartier où les habitants ont un sentiment de relégation»

[…] On peut poser la question de la légalisation du cannabis. Ça éviterait que les bandits s’en occupent. Après, il y a ce que l’on observe actuellement: un différend commercial, pardonnez-moi l’expression, entre des gens qui organisent ce business et qui se tirent dessus. Ça, les gens ne l’acceptent plus. Il faut des moyens de police pour éviter ce business à ciel ouvert. Il y a eu des coups de feu, un centre de loisirs a pris une balle dans la vitrine. Ce n’est pas tolérable. Personne n’a envie de voir ses enfants mis en danger. Ça doit cesser. Et puis, une fois encore, il faut poser la question de ce que l’ont fait de ces quartiers. Il y a trop de chômage, trop de gens en situation difficile, pas assez de services publics. […]

francetvinfo


Hier, Tony Di Martino, maire de Bagnolet (Seine-Saint-Denis), et le député de la circonscription, Alexis Corbière (FI), ont demandé au préfet de Seine-Saint-Denis d’envoyer des renforts policiers dans cette ville de la petite couronne, en proie à de nombreuses violences depuis trois semaines, selon France Bleu Paris. Ils espèrent également rencontrer le ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb.

En trois semaines, quatre personnes ont été blessées par balles et des dizaines de voitures incendiées à Bagnolet. Pour tenter de calmer ce que le maire qualifie d’une «guerre de territoires» entre trafiquants de drogues, des CRS sont déjà été déployés dans le quartier de la Capsulerie, connu pour son trafic, depuis mercredi. Mais cette mesure exceptionnelle n’est que provisoire. […]

Le Figaro

"Il y a trop d'arabes à Toulouse" : la mairie ouvre une enquête après les propos polémiques d'un conseiller municipal de la majorité
Turquie : un cadre de l’État islamique arrêté alors qu'il s'apprêtait à rejoindre la Grèce en se faisant passer pour un réfugié

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu