Plein ecran

Jawad Bendaoud percevrait jusqu’à 3000 euros par mois de revenus publicitaires

26/04

 

Autant le dire tout de suite, après deux heures trente d’audience, Jawad Bendaoud n’est ni émouvant ni touchant. Il n’est pas drôle non plus. Il comparaissait cet après-midi devant la 17e chambre correctionnelle du TGI de Bobigny pour des violences conjugales perpétrées entre août et novembre 2015 et des menaces de mort en mars 2018 contre son ex-compagne avec laquelle il entretient une relation « toxique », selon le président comme le ministère public. (…)

Jawad plastronne. Il a 80 000 « vues » sur Snapchat. Grâce à la manne publicitaire, il dit percevoir jusqu’à 3 000 euros par mois. Les femmes, l’argent, la notoriété, rien ne manque plus à Jawad le Magnifique, qui consomme gratuitement pour 6 000 euros d’alcool en boîte de nuit. C’est offert par le propriétaire. Certes, lors de son procès précédent, il n’en menait pas large. Là, il a touché le jackpot, et sans passer par la case télé-réalité. (…)

En revanche, on ne comprend pas quelle est cette « sympathie » que Jawad Bendaoud générerait au point de la faire fructifier. Lui qui a tué son meilleur ami parce qu’il ne retrouvait pas le téléphone de sa mère, censé avoir été volé, si on a bien compris ses explications alambiquées.

(Merci à Andy)

Génération Identitaire dans les Alpes : la Ligue de défense noire africaine se rend au siège du Crédit Agricole pour demander le licenciement de Romain Espino
L'évêque de Gap en appelle à "la solidarité nationale" pour l'accueil des migrants dans les Alpes

Commentaires

Accueil
Menu
X