Plein ecran

Grenoble (38) : il est passé à tabac devant sa petite-amie après avoir demandé à un groupe de jeunes de cesser de lancer des cailloux sur les badauds

26/04

Un homme de 23 ans a été transporté par les sapeurs-pompiers au service des urgences de l’hôpital Michallon de Grenoble-La Tronche, vers 15 h 30 mardi après avoir été violemment frappé au visage par plusieurs individus.

Selon la version d’une proche de la victime, le jeune homme finissait de déjeuner dans le parc avec sa petite amie en début d’après-midi lorsqu’il aurait demandé à un groupe de trois ou quatre jeunes d’arrêter de jeter des cailloux sur les badauds. Les perturbateurs se seraient alors précipités sur lui pour le rouer de coups.

(…) Toujours est-il qu’il a été gravement blessé au visage (il souffrirait notamment d’une fracture de la mâchoire) et s’est réfugié dans une pharmacie de la rue Montorge – tandis que ses agresseurs prenaient la fuite vers le centre-ville – pour attendre les sapeurs-pompiers, lesquels l’ont pris en charge et évacué avant l’arrivée des policiers.

Le Dauphiné

Merci à MarcelVincent

Marseille : tabassé et harcelé jusqu'à son domicile pour s'être opposé au trafic de drogue dans sa cité, Olivier vit un enfer et ne sort plus de chez lui
Rapport Borloo. Pour Malek Boutih, il y a "une erreur de diagnostic" : "dans ces territoires, c'est la République qui est en train de s'effondrer"

Commentaires

Accueil
Menu
X