Plein ecran

Allemagne : Peine réduite d’un an pour un Algérien , multirécidiviste et violent, parce qu’il est étranger et donc « fragile en milieu carcéral »

26/04

Adel S., 28 ans, a vécu en Allemagne sans autorisation, en sept mois il a commis six délits. Bien qu’ayant obtenu le sursis, il a dévalisé des gens, cambriolé des appartements et il a défiguré au couteau pour la vie une de ses victimes.

Cet homme de 28 ans s’est fait suppliant mardi au tribunal d’instance de Zwickau [Saxe] pour obtenir un adoucissement de sa peine. Et sa demande a été accueillie avec bienveillance – avec cette phrase incroyable du juge : »En tant qu’étranger, vous souffrez d’une fragilité accrue en milieu carcéral ».

Lors de son premier procès, Adel S. faisait face au tribunal d’instance à Stephan Zantke, le « juge impitoyable » de Zwickau, qui l’avait condamné à trois ans et demi de prison. Adel S. a fait appel. Avec succès : Plus que deux ans et demi de prison […]

La demande d’asile en Allemagne de l’accusé, faite le 18 février 2015, avait été rejetée. […]

Dans le cas de Adel S., on a cependant tenu compte de sa « qualité d’étranger » […] Selon un jugement du Tribunal suprême fédéral, la qualité d’étranger ne peut être invoquée pour alourdir la peine, mais elle peut l’être pour l’adoucir.

« […] des circonstances particulières comme des problèmes de langue, des conditions de vie différentes ou la difficulté d’avoir des contacts avec sa famille peuvent être pris en compte pour adoucir la peine », peut-on lire dans le jugement du Tribunal suprême.

(Traduction Fdesouche)

Bild

L'évêque de Gap en appelle à "la solidarité nationale" pour l'accueil des migrants dans les Alpes
Attentats dans l'Aude (11) : Renato, le jeune miraculé qui a pris une balle dans la tête, rentre chez lui

Commentaires

Accueil
Menu
X