Plein ecran

Le violoniste Renaud Capuçon rend son prix « Echo » (équivalent allemand des Victoires de la musique) après l’attribution de cette récompense à des rappeurs aux textes jugés antisémites (MàJ : Les « ECHOs » n’auront plus lieu)

25/04

25/04/2018

Le principal prix de musique en Allemagne, les « ECHOs », n’aura plus lieu. Ce mercredi 25 avril, la Fédération de l’industrie musicale qui organise cet événement annuel, équivalent allemand des Victoires de la musique, a annoncé avoir pris cette décision suite à la polémique récente suscitée par la remise d’un prix à des rappeurs accusés de textes antisémites, homophobes et misogynes.

Depuis 1992, la remise des prix ECHO est la cérémonie de prix musicaux la plus renommée en Allemagne, dans des domaines allant du classique à la musique pop en passant par le jazz. Tous les prix se fondent sur les succès commerciaux des artistes. Mais depuis le 12 avril 2018, le « scandale du prix Echo », comme l’a baptisé la presse allemande, ne cesse de prendre de l’ampleur à mesure que les jours passent.

À l’origine de cette polémique nationale, la remise mi-avril du prix de meilleurs artistes hip-hop de l’année aux deux rappeurs Kollegah et Farid Bang […]

Source


24/04/2018

La polémique enfle. Le violoniste français Renaud Capuçon va rendre des prix musicaux allemands pour protester contre l’attribution de cette récompense à des rappeurs aux textes jugés antisémites. Il emboîte ainsi le pas à d’autres artistes, comme le chef d’orchestre Daniel Barenboim. « J’ai décidé de rendre mes prix ECHO Preis pour protester contre l’attribution de ce prix à un groupe de rap dont les paroles des textes sont racistes, antisémites et indignes de la dignité humaine », a indiqué M. Capuçon dans un communiqué transmis mardi 24 avril à l’Agence France-Presse. Et le musicien de 42 ans d’ajouter : « Toute forme d’art, et bien évidemment la musique, doit être au service de la réconciliation entre les peuples, du dialogue entre les cultures et du respect de chacun. »

Kollegah et Farid Bang ont vendu en Allemagne plus de 200 000 exemplaires de leur album Jeune, brutal et beau gosse 3. C’est la chanson, « 0815 », dans laquelle ils se comparent aux prisonniers du tristement célèbre camp d’extermination, qui a déclenché une controverse dans un pays hanté par les crimes nazis. Plusieurs lauréats allemands de la manifestation ont rendu leurs récompenses pour protester contre les deux chanteurs, qui ont rejeté tout antisémitisme. La polémique, dans laquelle sont intervenus des ministres allemands et des responsables d’organisations juives, se produit dans un contexte de craintes d’une résurgence de l’antisémitisme en Allemagne. La chancelière allemande Angela Merkel s’est émue de cette situation à plusieurs reprises ces derniers mois.

(Merci à Vikatchu)

Gap (05) : suite à l'opération des identitaires, trois militants pro-migrants accusés d'avoir forcé la frontière pour faire passer des clandestins sont en détention provisoire
"AJ+ français" : quand la propagande du Qatar se cache derrière un progressisme féministe et LGBT

Soutenez Fdesouche

Solution 1 : Faire un don avec paypal ou carte bancaire




Solution 2 : S'abonner avec paypal


Option A : paiement mensuel



Option B : paiement hedomadaire




Solution 3 : Faire un don par chèque


Chèque à l'ordre d'Esprit de Clocher
Esprit de Clocher 64, rue Anatole France 92300 Levallois-Perret France



Solution 4 : Faire un don en Bitcoin


Adresse bitcoin : 1KyyRyYGMMfxYi6qCGkFARQ1TcqcrumoC4



Commentaires

Accueil
Menu
X