Plein ecran

Des NoBorders et des migrants forcent un barrage de gendarmerie dans les Alpes (MàJ : 2 interpellations pour «aide à l’entrée d’étrangers en situation irrégulière sur le territoire national et en bande organisée»)

23/04

23/04/2018

Deux personnes ont été interpellées et placées en garde à vue dans les Hautes-Alpes après avoir pris part dimanche après-midi à l’entrée en France d’une trentaine de migrants venant d’Italie.
Aide à l’entrée d’étrangers

Selon une source proche de l’enquête, ces deux hommes, dont un ressortissant étranger, « ont participé activement aux débordements survenus au col de Montgenèvre » quand une centaine de militants français et italiens ont franchi la frontière au col de Montgenèvre avec une trentaine de migrants.

Le parquet de Gap a confirmé « plusieurs interpellations » en précisant que les mis en cause étaient en garde à vue pour « aide à l’entrée d’étrangers en situation irrégulière sur le territoire national et en bande organisée ».

BFMTV


22/04/2018



« Nous allons libérer la frontière. » Des militants antifascistes italiens et des migrants ont forcé un barrage de gendarmes français à la frontière entre les deux pays, selon plusieurs médias italiens, dimanche 22 avril, au lendemain d’une opération anti-migrants du groupe Génération identitaire.

France TV Info


Entre 300 et 400 manifestants d’origine française et italienne ont traversé la frontière par les pistes. Des migrants se seraient joints au cortège. Le cortège a franchi Montgenèvre après quelques heurts avec les forces de l’ordre. Il poursuit son chemin en descendant le col en direction de Briançon. La circulation devrait de ce fait être très perturbée, voire impossible jusqu’en fin d’après-midi sur le secteur.

Un important dispositif de forces de l’ordre est déployé au passage de la frontière franco-italienne à Montgenèvre. Des manifestants antifascistes devraient, depuis Clavière en Italie, rejoindre le poste de frontière de la PAF. Des gendarmes de Briançon, le Psig et le sous-préfet de Briançon sont sur place.

Le Dauphiné

 

Mytilène (Grèce) : fin de l'occupation de la place centrale par des migrants après des heurts avec les habitants (MàJ)
"Le rôle des gouvernements n'est pas de laisser passer les clandestins mais de protéger leurs peuples. Nous sommes des Européens, nous sommes chez nous et nous défendons notre terre."

Soutenez Fdesouche

Solution 1 : Faire un don avec paypal ou carte bancaire




Solution 2 : S'abonner avec paypal


Option A : paiement mensuel



Option B : paiement hedomadaire




Solution 3 : Faire un don par chèque


Chèque à l'ordre d'Esprit de Clocher
Esprit de Clocher 64, rue Anatole France 92300 Levallois-Perret France



Solution 4 : Faire un don en Bitcoin


Adresse bitcoin : 1KyyRyYGMMfxYi6qCGkFARQ1TcqcrumoC4



Commentaires

Accueil
Menu
X