Plein ecran

Inde: peine capitale pour les violeurs d’enfants

21/04

Le gouvernement indien vient d’approuver l’instauration de la peine de mort dans les affaires de viol sur les enfants de moins de 12 ans, en réaction à une affaire qui secoue le pays depuis plusieurs semaines.

Le gouvernement de Narendra Modi a annoncé qu’il approuvait désormais la peine de mort pour les personnes coupables de viol sur des enfants de moins de 12 ans, et des peines «plus lourdes» pour les affaires concernant les jeunes filles de moins de 16 ans.[…]

Cette décision a été prise en urgence, et dans un climat de plus en plus tendu suite au «viol de Kathua». C’est en janvier que cette affaire a débuté, avec le viol d’une fillette musulmane de huit ans, Asifa Bano. La fillette avait été enlevée, droguée, séquestrée pendant cinq jours, violée puis tuée dans l’État du Jammu-et-Cachemire, à la pointe nord de l’Inde. Au-delà du viol en lui-même, l’acte d’accusation de la police avait conclu que cet acte visait à terrifier la communauté de bergers musulmans des Bakarwals, afin de les forcer à quitter cette région en majorité hindoue. Les huit suspects incriminés, dont font partie des policiers et un gardien de temple hindou, ont depuis plaidé non coupable à l’ouverture de leur procès mi-avril.[…]

C’est aussi une bataille identitaire qui se joue en Inde: pour les uns, les suspects sont victimes d’une «conspiration» orchestrée pour dénigrer les hindous, pour les autres le crime n’est qu’une preuve de la persécution de la minorité musulmane[…]

 

Le Figaro

Grèce : rixe géante à coups de bâtons et de jets de tables entre une soixantaine d'Algériens et de Pakistanais dans le centre d'Athènes, des touristes blessés
Europe 1 : « depuis un an, les Hautes-Alpes connaissent un afflux exponentiel de migrants »

Commentaires

Accueil
Menu
X