Plein ecran

Pégomas (06) : Des parents d’élèves refusent que le futur collège prenne le nom d’Arnaud Beltrame

21/04

Sur le point d’être fini, le futur collège de Pégomas se nommera « Arnaud-Beltrame » en hommage au gendarme décédé dans l’attentat de Trèbes, au mois de mars. Un collectif de parents d’élèves est contre cette décision.

« Mon fils appartient à tous les Français« , exprimait Nicole, la mère du gendarme, dans la presse nationale. « En plein accord avec le Recteur d’Académie et le maire de Pégomas, nous avons réaffirmé la volonté de voir cet établissement prendre le nom d’Arnaud Beltrame. Pour honorer un héros de la Nation et inspirer la jeunesse azuréenne« , a exprimé Charles-Ange Ginésy, président du département des Alpes-Maritimes.

Si personne ne remet en cause l’acte de bravoure du gendarme, décédé après avoir échangé sa place avec un otage lors de l’attentat à Trèbes le 23 mars dernier, certains parents d’élèves craignent d’afficher un patronyme aussi symbolique en tête d’un collège.

Difficile pour les parents d’élèves de se libérer en pleine journée pour faire la visite de l’établissement. Ils ont sollicité une réunion avec le conseil départemental pour évoquer leurs inquiétudes.

Violences urbaines à Toulouse: 2 peines de prison ferme sans maintien en détention
Une filière d’immigration clandestine, qui a acheminé près de 3.000 clandestins albanais et kosovars, démantelée dans le Grand Est

Commentaires

Accueil
Menu
X