Plein ecran

Violences à Toulouse : 2 peines de prison ferme « sans maintien en détention »

21/04

Deux hommes ont été condamnés vendredi à Toulouse à des peines de six mois de prison ferme, mais sans maintien en détention, pour avoir été impliqués dans les violences urbaines qui ont touché le quartier du Grand Mirail ces derniers jours. Un troisième, poursuivi pour la détention d’un appareil à laser, a été condamné à trois mois de prison avec sursis, 210 heures de travaux d’intérêt général, ainsi qu’à un stage de citoyenneté.

Au total, 13 personnes devaient être jugées en comparution immédiate vendredi devant le tribunal correctionnel de Toulouse. Sept prévenus, dont quatre poursuivis notamment pour violences commises en réunion, ont demandé le report de l’examen de leur dossier. Les audiences ont été fixés au mois de mai. […]

Deux autres personnes – un homme de 38 ans et une femme de 24 ans – ont été relaxées. Elles avaient été interpellées près de la faculté du Mirail, bloquée et occupée dans le cadre de la contestation contre les projets de réforme sur l’université. Enfin, un homme n’avait rien à voir avec les émeutes. Né en Tunisie, il était en situation irrégulière sur le territoire français. Il a été condamné à deux mois de prison avec sursis et interdiction de territoire français pendant trois ans.

Le Figaro

Général Soubelet : «Le terrorisme islamiste est indissociable de la délinquance»
George Soros déménage : son "Open society" quitte Budapest pour Berlin (Màj)

Commentaires

Accueil
Menu
X