Plein ecran

Les Décodeurs du Monde : la non-mixité raciale indispensable aux minorités pour ne pas « faire de la peine aux bons Blancs »

18/04

Pour les partisans de la non-mixité, cette dernière est « une nécessité » pour atteindre l’égalité. Ils s’inscrivent dans un courant de pensée marxiste et lisent les rapports sociaux au prisme de la domination.

Selon eux, l’exclusion des « groupes dominants » (hétérosexuels, hommes, personnes de couleur blanche…) est la seule façon de permettre aux « opprimés » de s’émanciper d’une domination raciale ou masculine qui les oppresse, et de prendre librement la parole.

Christine Delphy, féministe et sociologue, explique ainsi que la non-mixité est indispensable aux minorités « pour que leur expérience de discrimination et d’humiliation puisse se dire, sans crainte de faire de la peine aux bons Blancs ». […]

Le Monde

Sciences Po Paris partiellement occupé par des étudiants protestant « contre la dictature macronienne ». (MàJ : les bloqueurs dénoncent «la fabrique des élites»)
Loi Asile et Immigration : la députée LREM franco-tunisienne Sonia Krimi, une des chefs de file de la contestation

Commentaires

Accueil
Menu
X