Plein ecran

Le parti Islam qui prône la Charia (loi islamique) et la ségrégation sexuelle se présente dans 14 communes bruxelloises : «il faut des transports en commun séparés entre les hommes et les femmes»

Avr
2018

Le parti Islam (Intégrité, Solidarité, Liberté, Authenticité, Moralité), qui avait créé la surprise en 2012 en obtenant deux conseillers communaux à Bruxelles, se présentera dans 14 des 19 communes de la capitale en octobre 2018.

À désormais six mois des élections communales, le parti Islam a dévoilé quelques pans de son programme aux journaux du groupe Mediahuis. Outre l’établissement d’un État islamique en Belgique ainsi que l’instauration de la charia, la formation politique islamiste propose également de séparer les hommes et les femmes dans les transports publics.

Fondé en 2012, le parti Islam avait créé une mini-sensation lors du scrutin communal de cette même année en obtenant un siège de conseiller communal à Molenbeek et un autre à Anderlecht. Six ans plus tard, le parti vise désormais plus haut, et plus loin. En effet, en plus de 14 des 19 communes bruxelloises, Islam sera présent dans six communes de la province de Liège (Liège, Verviers, Herstal, Ans, Saint-Nicolas et Dison) et envisage de monter des listes à Namur, Mons et Charleroi. Après Bruxelles, le parti Islam lorgne donc sur la Wallonie au niveau local (le parti avait présenté des listes aux élections fédérales et régionales à Bruxelles et à Liège en 2014, avec un résultat insignifiant à la clé, ndlr).(…)7sur7 / Sudinfo

Merci à Az

Valérie Boyer (LR) : "Le coût de la prise en charge d'un mineur étranger atteint 50.000 euros par jeune et par an. 1 milliard et demi d'euros par an au total"
Carles Puigdemont arrêté en Allemagne (MàJ : libéré contre une caution de 75.000 €)

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu