Plein ecran

Amiens : 3 hommes agressent 21 personnes à la suite, « d’habitude, tu aurais été égorgé », « Tu vas crever sale pute », « Les attentats, ce n’était pas pour rien. La France, c’est de la merde » (MàJ)

31/03

31/03/18

Les agresseurs sont trois. Ils ont entre 20 et 22 ans. Tous déjà condamnés plusieurs fois […] Gratuitement, ils ont agressé un total de 21 personnes. Parmi elles : un livreur de pizzas dont il voulait dérober le scooter, un groupe de jeunes devant le bar le Goodness dans le quartier Saint-Leu, un automobiliste dans le même quartier. Ils étaient armés d’un tournevis et d’un couteau.La victime la plus gravement atteinte est un homme sans domicile fixe qui a reçu un violent coup de tournevis au crâne. Son interruption temporaire de travail est évaluée à 21 jours.

Le trio a finalement été interpellé par la police à 23 h 40. Les fonctionnaires ont été outragés. Dans leur périple fou, les Amiénois ont frappé, mais aussi menacé : « Tu peux dire merci à ta sœur, d’habitude, tu aurais été égorgé ». « Tu vas crever sale pute ». L’un des suspects est poursuivi pour apologie du terrorisme : « Les attentats, ce n’était pas pour rien. La France, c’est de la merde. (…) Vous méritiez ce qu’il vous est arrivé à Paris ».

Courrier Picard


30/03/18

Les chefs d’accusation sont nombreux : violences avec armes, violences en réunion, vols en réunion, conduite sans permis, dégradations graves et rébellion. Chaque auteur est poursuivi pour 12 à 19 infractions. Parmi eux, l’un est accusé d’apologie d’actes de terrorisme.

Il s’agit du conducteur de la voiture à bord de laquelle les 3 hommes ont mené leur violente expédition lundi soir dans les rues d’Amiens. Âgé de 21 ans, il a proféré devant les policiers qui l’avaient arrêté : « les attentats n’arrivent pas par hasard. France, pays de merde. Vous méritez ce qui est arrivé à Paris. Vous allez brûler ».

France TV


29/03/18

Lundi soir, une vingtaine de personnes ont été agressées plus ou moins gravement dans différents quartiers d’Amiens. 3 individus ont été interpellés.

Les faits se sont déroulés dans la soirée de lundi : de source policière, 3 individus, passablement alcoolisés, ont agressé plusieurs personnes dans différents quartiers d’Amiens. Des agressions menées semble-t-il gratuitement, au gré de leurs pérégrinations en voiture à St-Leu, dans le centre-ville mais aussi autour de la gare.

Au total, une vingtaine de personnes ont été blessées avec un couteau ou un tournevis. Un SDF a été passé à tabac rue Ducange. Il a été hospitalisé pour une blessure de 9 cm à la tête.

Les 3 agresseurs, âgés de 20 à 21 ans, ont été interpellés. En détention depuis mercredi, ils seront présentés à un juge en comparution immédiate le 30 mars.

Il leur est reproché des faits de violences avec armes, violences en réunion, vols en réunion, conduite sans permis, dégradations graves et rébellion. Chaque auteur est poursuivi pour 12 à 19 infractions.

Tous étaient déjà connus des services de police. Les analyses ont confirmé leur alcoolisation au moment des faits mais n’ont révélé aucune prise de stupéfiants.

Nîmes (30) : cinq jeunes de cité dont trois mineurs mis en examen pour jets de pavés et de cocktails Molotov sur des pompiers
Annecy (74) : incivilités, dégradations, insultes… les conducteurs des bus sont excédés

Commentaires

Accueil
Menu
X