Plein ecran

Hanovre (All.) : En mars, la jeune Vivianne avait été poignardée par un Syrien de 17 ans. Lors de son procès, il déclare que « son comportement est conforme à sa religion » (MàJ)

25/08

(25/08/18)

Hanovre – Cinq mois après une terrible attaque au couteau, Vivianne apercevra au procès l’adolescent syrien qui l’a presque tuée pour rien. Elle est tendue, nerveuse, mais déterminée : « Je veux le regarder dans les yeux. »

L’attaque avait laissé la jeune femme de 24 ans avec des côtes cassées, des dommages au foie, à l’estomac, au rein, à l’intestin et au pancréas et elle était tombée dans le coma.

Au procès, Abdullah A. qui se présente comme un réfugié modèle, adhère à la déclaration écrite faite par son avocat avant le procès.

Extrait: « L’accusé le sait de par sa culture, les conflits se règlent au couteau. Il décrit les coutumes de chez lui ainsi. Si on se fait insulter, on peut poignarder. Dans les cas graves, on peut tuer. » Et: « il déclare que son comportement est conforme aux exigences religieuses et ne comprend pas pourquoi il doit être détenu. »

Bild

Merci à Jean Baptiste Moquelin


(29/03/18)

Elle a été brutalement poignardée devant un supermarché par un migrant syrien de 17 ans et placée dans un coma artificiel pendant des jours. La jeune Vivianne K. s’est réveillée – et ses parents veulent attirer l’attention sur cette terrible agression.

Les parents de Vivianne ont diffusé une photo montrant la jeune femme dans son lit à l’unité de soins intensifs, car bien qu’elle ait survécu à l’attaque, elle a encore un long chemin à parcourir avant de pouvoir se remettre complètement.

Les parents ont commenté la photo : «Nous ne voulons rien de plus que le rétablissement de notre fille. Mais tout le monde devrait aussi voir ce qui lui est arrivé.»

TZ.de


(26/03/18)

Une femme de 24 ans est entre la vie et la mort après avoir été la victime d’un groupe de réfugiés syriens près de Hanovre, en Allemagne.

La femme et un ami avaient eu une altercation avec deux garçons, âgés de 13 et 14 ans, dans un supermarché de la petite ville de Burgwedel, près de Hanovre, samedi soir.

Sur le chemin du retour, la jeune femme et son ami sont de nouveau tombés sur ces jeunes qui ont été rejoints par un adolescent de 17 ans.

La jeune femme a été poignardée par le Syrien de 17 ans.

Les trois adolescents ont fui la scène, mais ils ont vite été attrapés par la police.

Le migrant de 17 ans a été mis en examen pour tentative de meurtre.

Daily Mail

Migrants : le Quai d'Orsay déplore "la faiblesse du discours de Paris", estime qu'il faut "maîtriser le narratif" sur l'immigration et juge l'Autriche "dangereuse"
Eric Fassin : « L’appropriation culturelle, c’est lorsqu’un emprunt entre les cultures s’inscrit dans un contexte de domination »

Commentaires

Accueil
Menu
X