Plein ecran

Brest : une bande de migrants « mineurs » étrangers sème la terreur dans le centre-ville. La mairie réagit à l’insécurité en élagant les arbres.

Mar
2018

Une bande de mineurs étrangers, isolés, s’adonne à des vols, des violences et à un trafic de stupéfiants dans le centre-ville. Policiers et élus s’avouent impuissants face à ce phénomène.

« À chaque fois que je passe par là, on me propose du shit. » Armelle, 28 ans, traverse presque tous les jours la place de la Liberté pour aller travailler. En septembre, policiers, commerçants, parquet et élus d’opposition tiraient la sonnette d’alarme pour dénoncer une zone d’insécurité, au coeur du centre-ville.

Six mois plus tard, les choses n’ont pas beaucoup évolué. L’élagage des arbres, square Mathon, a fait fuir les dealers en place, mais des nouveaux occupants, souvent mineurs isolés, s’y sont installés. (lire ci-dessous). « Il y en a une dizaine ou une quinzaine qui sont toujours présents, estime Stéphane Andry, du syndicat de police Alliance. Ils importunent les gens. »

 

toulon.maville.com

Les Ulis (91) : un migrant poignardé par un migrant "mineur" dans un hôtel social
Elle regrette qu'il n'y ait pas eu plus de morts : les propos glaçants de la compagne de Radouane Lakdim

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu