Plein ecran

Un journaliste : «Sur les réseaux sociaux, dès qu’on dit du mal de Poutine, on est assaillis de gens qui le défendent. C’est très impressionnant.»

20/03

Jean-Dominique Merchet (journaliste à l’Opinion) : «Sur les 4 candidats arrivés en tête de la présidentielle, 3 étaient pro-Poutine, Mélenchon, Marine Le Pen, François Fillon, et Macron qui était le moins pro-Poutine était beaucoup moins hostile à la Russie que ne l’était François Hollande. Dire que Poutine n’est “pas populaire”, peut-être chez les analystes et dans les médias, mais en politique, je demande à voir (…) Sur les réseaux sociaux, dès qu’on dit du mal de Poutine, même un article assez objectif et neutre, on est assaillis de gens qui défendent Poutine. C’est très impressionnant
– LCI, 19 mars 2018, 20h51

"J’ai découvert l’existence de mini-Calais en Corse"
Amnesty International accuse la France d'être complice de l'Arabie Saoudite qui bombarde les populations au Yémen

Commentaires

Accueil
Menu
X