Plein ecran

Philippe de Villiers : «Un arrêté programme la mort du Puy du Fou»

Mar
2018
En prolongement d’une loi de juillet 2016, un arrêté du 25 janvier 2018 organise désormais un strict encadrement du statut de ces bénévoles qui participent à des spectacles à but lucratif avec billetteries. La réglementation plus stricte introduite par le ministère de la Culture pour encadrer l’activité des bénévoles dans le spectacle vivant inquiète les créateurs.

Ils sont des centaines de milliers d’amateurs passionnés qui font tourner toute l’année des chorales, des festivals, des pièces de théâtre et des spectacles historiques. Pour Philippe de Villiers, le créateur du Puy du Fou (Vendée) qui emploie 4.000 bénévoles, cette «démarche liberticide» met le bénévolat «en liberté surveillée

Les amateurs ne pourront pas participer à plus de huit spectacles dans l’année.

Les milliers de bénévoles devront pointer tous les soirs par télétransmission pour que soit vérifié le respect de cette obligation.

L’autorisation pour le spectacle sera d’autre part précaire, renouvelable chaque année. […]

Le Figaro

Merci à Aurélien

Les retraités manifestent contre la hausse de la CSG et la baisse de leur pouvoir d'achat
Grèce : une jeune étudiante violée par deux Algériens et un Syrien lors d'une soirée sur le campus de son Université

Commentaires

X
Accueil
Menu