Plein ecran

Yassine Belattar sollicité par l’Elysée pour intégrer le Conseil présidentiel des villes

13/03

Le Conseil présidentiel des villes, lancé en faveur des « quartiers populaires » par Emmanuel Macron en novembre, a organisé une première réunion, ce mardi, à l’Elysée, avec ses futurs membres et Anne de Bayser, secrétaire générale adjointe de l’Elysée, rapporte le Bondy Blog, qui précise que l’humoriste Yassine Belattar fait partie des personnalités sollicitées.

Ce conseil est censé « créer et rassembler des personnes issues des quartiers populaires, de tout âge, de tout profil et animées par un engagement et reconnues pour leur expertise. Elles seront chargées de nourrir la réflexion du président de la République sur la politique de la ville », indique le cabinet présidentiel, cité par le média en ligne.

(…)

Un humoriste controversé proche de Macron

Pour rappel, l’humoriste controversé Yassine Belattar avait été interpellé, le 20 février, aux Mureaux, dans les Yvelines, tout près de la médiathèque où le président de la République était en déplacement avec la ministre de la Culture Françoise Nyssen. Il avait alors été placé en garde à vue pendant quelques heures après avoir insulté un policier, puis remis en liberté.

Accusé en décembre dernier par Marianne d’entretenir « le déni de l’islamisme comme le discours sur “les Blancs” et les autres », il était allé chercher du réconfort auprès du chef de l’État. Il avait alors envoyé le SMS suivant à son « frère » (sic) Macron : « Visiblement, c’est une nouvelle guerre que lance ce journal, je suis au fond du trou. » Réponse par texto du président de la République : « T’obsède pas. Continue. Les critiques suivent le talent. »

En novembre, Yassine Belattar avait aussi pris à partie le présentateur David Pujadas. « Je suis outré par ce que j’entends, avait-il lancé sur LCI. Il est 19h30, des millions de Français sont devant leur télévision et on vient de faire le lien entre immigration et islamisme. C’est très grave ! » Puis, il avait reproché à Pujadas d’avoir donné la parole à Manuel Valls, « un espèce de Premier ministre sordide », avant de taxer le site Atlantico d’islamophobie.

Par le passé, Yassine Belattar a également comparé Thierry Ardisson à un nazi (« L’homme en noir a mis une chemise brune »), affirmé « il n’y a pas de modération dans une religion : on est musulman ou on ne l’est pas » et que « ces hommes blancs de plus de 60 ans sont peut-être la clé du problème », multiplié les insultes sur Twitter et même animé un gala de soutien du Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF), connu pour ses penchants islamistes.

Valeurs actuelles

Pantin (93) : Mariama, 20 ans, la policière qui volait des armes pour les vendre à son frère et à des amis de la cité
Autriche : Vienne sous le choc après trois attaques au couteau en une semaine

Soutenez Fdesouche

Solution 1 : Faire un don avec paypal ou carte bancaire




Solution 2 : S'abonner avec paypal


Option A : paiement mensuel



Option B : paiement hedomadaire




Solution 3 : Faire un don par chèque


Chèque à l'ordre d'Esprit de Clocher
Esprit de Clocher 64, rue Anatole France 92300 Levallois-Perret France



Solution 4 : Faire un don en Bitcoin


Adresse bitcoin : 1KyyRyYGMMfxYi6qCGkFARQ1TcqcrumoC4



Commentaires

Accueil
Menu
X