Plein ecran

Déjà accusé de plusieurs viols, l’islamologue Tariq Ramadan est visé par une quatrième plainte pour agression sexuelle aux États-Unis

08/03

Libération rapporte l’information ce jeudi soir. Selon le quotidien, une femme âgée d’une trentaine d’années et de nationalité américaine aurait déposé plainte par téléphone le 19 février dernier contre Tariq Ramadan pour agression sexuelle, auprès de la police de Washington. Cette nouvelle plaignante résiderait, toujours selon Libération, au Koweït. Les faits, quant à eux, remonteraient à la nuit du 30 au 31 août 2013, soit à une date lors de laquelle Tariq Ramadan se trouvait aux États-Unis pour assister au 50e congrès de la Société islamique d’Amérique du Nord (ISNA).

L’internaute

Merci à Proserpine

Trump signe le décret taxant l'importation d'acier et d'aluminium. Seuls le Canada et le Mexique en sont exemptés.
Comme Trump, le Premier Ministre indien effectue un virage protectionniste pour protéger les entreprises indiennes

Commentaires

Accueil
Menu
X