Plein ecran

Femmes agressées à Rennes : Le migrant « mineur » trentenaire et multirécidiviste sera expulsé après la prison (MàJ)

11/03

11/03/18

Lui affirme qu’il est mineur. Pourtant, ses victimes l’ont toutes les deux décrites aux enquêteurs comme un trentenaire. Des tests osseux ont également démontré qu’il était bien majeur.

(…) « On le ramène toutes les semaines »
Les policiers repartent, aux aguets. Repèrent le suspect quelques centaines de mètres plus loin. Course-poursuite. Il est finalement interpellé.

L’homme, multirécidiviste, est très connu au commissariat. « On le ramène chaque semaine ces temps-ci et pour des faits de plus en plus graves », soupire un enquêteur.

Interdiction définitive du territoire français
Alors mineur ou pas ? Cette fois-ci, le parquet, s’appuyant sur les tests osseux, a décidé de le présenter devant le tribunal correctionnel. Les juges ont statué et l’ont déclaré majeur. Ils n’ont pas non plus cru ses dénégations, le jeune homme s’obstinant à nier les faits.

Il a été condamné à huit mois de prison ferme, avec mandat de dépôt, interdiction de port d’arme pendant cinq ans et une interdiction définitive du territoire français. Il sera expulsé à l’issue de sa détention.
Ouest-France


08/03/18

Dans la nuit du 7 au 8 mars, deux femmes ont été agressées dans le centre-ville de Rennes avant que leur téléphone portable respectif ne soit volé.

Le 7 mars dernier, peu avant minuit, des policiers interviennent dans le centre-ville de Rennes. Une femme a été agressée et poussée à terre. Son sac à main contenant son téléphone portable lui a été dérobé.

Plus loin, dans la rue de Nemours, une deuxième femme blessée se signale à la patrouille. Elle a reçu un coup de couteau à la main et son portable lui a été volé. Elles font un signalement de leur agresseur.

Placé en garde à vue, le suspect se présente comme un mineur isolé étranger, né le 1er janvier 2001. Un test osseux mené par les enquêteurs indique qu’il serait majeur.

Ouest-France

Merci à martin

Mazamet (81) : deux hommes poignardés en plein centre-ville par un individu "défavorablement connu des services de police"
Samuel Laurent (le Monde) a-t-il exagéré le nombre des réfugiés accueillis au Koweït et en Arabie Saoudite ?

Commentaires

Accueil
Menu
X