Plein ecran

«La maison de retraite est à nous» : expulsés de l’université de Nantes, une centaine de migrants africains occupent désormais une maison de retraite désaffectée (MàJ)

09/03



Au lendemain de leur expulsion de l’université de Nantes, où ils occupaient des locaux depuis près de quatre mois, une centaine de migrants ont investi ce jeudi matin une maison de retraite désaffectée.

Aidés par des associations et étudiants, les migrants, dont la plupart originaires d’Afrique, ont obtenu l’accord de la maire de Nantes de pouvoir rester sur place jusqu’à la fin de la trêve hivernale, à savoir le 31 mars, selon nos informations. « Une réunion doit avoir lieu cet après-midi pour en définir les modalités, explique l’entourage de Johanna Rolland. Et notamment combien pourront rester, et avec quelle organisation. »

20minutes

"Comment s'habiller pour avorter ?"
Paris : trois enfants de 12 ans poussés dans le canal de l’Ourcq pour leurs téléphones

Soutenez Fdesouche

Solution 1 : Faire un don avec paypal ou carte bancaire




Solution 2 : S'abonner avec paypal


Option A : paiement mensuel



Option B : paiement hedomadaire




Solution 3 : Faire un don par chèque


Chèque à l'ordre d'Esprit de Clocher
Esprit de Clocher 64, rue Anatole France 92300 Levallois-Perret France



Solution 4 : Faire un don en Bitcoin


Adresse bitcoin : 1KyyRyYGMMfxYi6qCGkFARQ1TcqcrumoC4



Commentaires

Accueil
Menu
X