Plein ecran

« Moi c’est l’islamisme qui me fait peur (…) on nous traite de raciste et d’islamophobe quand on raconte nos faits réels »

08/03

Quatre femmes du fameux « 9-3 » se confient à Olivier Delacroix. Elles ont grandi et vécu en Seine-Saint-Denis et racontent comment la cité a forgé leur caractère. Battantes, déterminées, ces femmes parlent sans détour de leur combat pour accéder à la vie qu’elles mènent aujourd’hui. Elles défient les préjugés sur les quartiers, offrant le regard singulier et percutant de celles qui ont vécu les choses de l’intérieur.

Sylvie, Nadia, Tishou et Laetitia ont grandi de l’autre côté du périph, dans ces quartiers excentrés et refermés sur eux-mêmes. Elles parlent de leur adolescence entre violence et révolte, mais aussi de l’entraide et du respect qu’elles y ont appris. Jeunes filles à l’avenir incertain, elles ont refusé un destin tout tracé. Devenues mères, elles ont gardé un lien très fort avec leur quartier, tout en voulant une vie meilleure pour leurs enfants.

Sylvie a grandi Cité des 4 000, à La Courneuve, dans une famille et un quartier où régnait beaucoup de violence. Très jeune, elle trouve refuge dans les livres et travaille dur à l’école. Aujourd’hui écrivaine et réalisatrice, elle retourne chaque week-end dans la cité où sa mère vit encore.

Après dix années passées en Algérie, retenue de force par son père, Nadia revient en France. Elle devient travailleuse sociale et, après de longues années sur le terrain, fonde La Brigade des mères, une association qui défend la laïcité et lutte contre la radicalisation. (…)

Le monde en face – Le parcours des combattantes

France 5

Liège (Belgique) : coups de feu et routes bloquées pour fêter le mariage turc, une centaine de douilles retrouvées
Règlement de comptes entre Sri-Lankais dans un restaurant à Paris : ils scalpent un homme puis lui coupent un bras et une main (MàJ : vidéo de l'agression)

Commentaires

Accueil
Menu
X