Plein ecran

Violence scolaire : une école primaire de Berlin où 99% des élèves sont issus de l’immigration est contrainte d’engager des vigiles !

Mar
2018

Ce sont encore des enfants, ils ont entre six et douze ans. Mais ils sont déjà si brutaux qu’aucun enseignant ou presque n’ose intervenir en cas de conflit. À l’école primaire Spreewald de la rue Pallas à Schöneberg [quartier de Berlin], la direction n’a trouvé qu’une solution : un service de sécurité pour l’école.

« L’an passé, la violence a pris de telles proportions que nous avons dû prendre maintenant cette mesure », déclare Doris Unzeitig, la directrice de 48 ans. L’école a signalé l’année dernière plus de 30 incidents violents à l’inspection. Des enfants qui se jettent sur leurs camarades et leurs enseignants, mais aussi des parents qui pénètrent sans crier gare dans le périmètre scolaire et se saisissent d’un élève avec lequel leur progéniture a des problèmes.

« Il y a une très grande agressivité. Nous voulons y faire face avec le service de sécurité », explique madame Unzeitig. « Cela doit améliorer la réputation de l’école et permettre aux enfants de pouvoir à nouveau apprendre ici en paix. »

99 pourcent des élèves sont issus de l’immigration, 93 pourcent perçoivent des prestations sociales. Deux vigiles de la société Rheinische Sicherheitsdienste [« Sécurité rhénane »] se trouvent depuis lundi quotidiennement sur place. […]

(Traduction Fdesouche)

Berliner Zeitung

La ministre de la Culture Françoise Nyssen "favorable" à des quotas de femmes dans le cinéma
Vaulx-en-Velin (69) : un Turc tabasse sa femme à coups de chauffage électrique

Commentaires

Accueil
Menu