Plein ecran

Le radicalisé arrêté grâce à la vidéo de son braquage sur YouTube

20/02

Nabil A., 30 ans, est soupçonné d’avoir dérobé 15 millions d’euros de diamants en Suisse en séquestrant un diamantaire. Cet homme fiché S, originaire des Hauts-de-Seine, a été arrêté en Algérie.

C’est un incroyable braquage de diamants qui est en passe d’être résolu grâce à une vidéo diffusée sur YouTube. Nabil A., 30 ans, un inquiétant malfaiteur radicalisé a été interpellé le 13 février par la police algérienne à Maghnia, une ville proche de la frontière marocaine. Ce Franco-Algérien est soupçonné d’avoir dérobé 15 millions d’euros de diamants lors de l’agression et la séquestration d’un diamantaire, le 13 mars 2017 à Genève (Suisse).

Ce soir-là, trois hommes encagoulés, armés et vêtus d’habits sombres, surprennent un diamantaire à son domicile en banlieue de la ville. Sous la menace d’un pistolet chromé et d’une grenade à fragmentation, ils obligent ce monsieur aux cheveux gris à leur ouvrir les portes de sa société implantée dans le centre de Genève.

Les braqueurs le forcent ensuite à ouvrir ses coffres-forts et s’emparent d’une importante quantité de petits diamants blancs, taillés pour le sertissage. Ils couvrent les lieux de mousse d’extincteur pour effacer leurs traces. Une fois leur butin empoché, les malfaiteurs ligotent et bâillonnent la victime avant de le conduire dans la campagne et de l’abandonner dans le coffre de sa voiture. Le diamantaire parvient à se libérer de ses liens avant de donner l’alerte. Il est indemne mais très choqué par cette mésaventure.

Les policiers de la brigade de répression du banditisme de Genève sont chargés de mener les investigations. Ils disposent de deux éléments : les braqueurs parlent français et ont pris la fuite à bord d’une Citroën C4 bleu foncé immatriculée en France. Les fonctionnaires se rapprochent de leurs collègues belges, qui se sont spécialisés depuis 2011 dans la réalisation d’appel à témoins vidéo sur YouTube.  (…)

La ministre autrichienne des Affaires étrangères fustige la politique de Merkel au sujet des migrants et félicite Viktor Orbán d'avoir sécurisé ses frontières
L'affaire Orelsan vue par Marsault

Commentaires

Accueil
Menu
X