Plein ecran

Immigration : procès de l’homme dont l’enfant était caché dans une valise

20/02

 

Le procès d’un Ivoirien, dont l’enfant de 8 ans avait été caché dans une valise pour passer la frontière sud de l’Europe, s’est déroulé ce mardi à Ceuta, l’enclave espagnole située dans le nord du Maroc.

Le 7 mai 2015, une valise transportée par une jeune fille marocaine avait été passée au scanner à un poste frontière de Ceuta : les gardes civils, stupéfaits, avaient vu apparaître la silhouette d’un enfant recroquevillé en position foetale.

92 euros d’amende

Le parquet réclamait trois ans de prison à l’encontre de cet homme de 45 ans qui était arrivé en 2006 en Espagne. Mais en fin d’audience, le procureur n’a finalement requis qu’une amende de 224 euros, car il n’avait pas été prouvé que le prévenu « savait de quelle façon son fils allait être introduit dans le pays ».

Les juges l’ont finalement condamné à 92 euros d’amende, tenant compte du fait qu’il avait passé un mois en détention provisoire.  (…)

Les immigrés ayant une licence ont en moyenne le même niveau de compétence que les Français ayant seulement le bac
Plus un pays est égalitaire, moins les femmes s'orientent vers des études scientifiques

Commentaires

Accueil
Menu
X