Plein ecran

Les squatteurs, cauchemar des petits propriétaires

20/02

Dans les logements vacants mais aussi les immeubles en travaux, à la campagne comme en ville, les occupants sans titre font leur nid partout en France.

Mode de vie pour les uns, ultime moyen de trouver un toit pour les autres, le squat s’est si répandu ces dernières années que personne n’est à l’abri de ce problème qui, juridiquement, engendre des situations kafkaïennes. À la ville comme à la campagne, les histoires d’occupants illégaux qui, un beau matin, installent leurs meubles dans une habitation, se démultiplient. Plus fréquent en banlieue et dans les endroits reculés, le phénomène s’enkyste dans le cœur des villes. Tandis que les avocats spécialisés conseillent de les faire surveiller, les logements vacants mais aussi les sites et immeubles en chantier sont guettés par les squatteurs pour s’y établir. Même les beaux quartiers ne sont plus épargnés par ces violations de domicile.

(…)

Le Figaro

Merci à MarcelVincent

Colmar (68) : le récidiviste Amar Malki condamné pour avoir agressé et tenté d'étrangler une infirmière aux urgences
Fêtes johanniques à Orléans : Jeanne d'Arc 2018 est d'origine africaine, "si cette désignation permet à une autre partie de la population de se tourner vers les fêtes, c’est gagné"

Commentaires

Accueil
Menu
X