Plein ecran

Bertrand Cantat accusé de harcèlement

17/02

Le 15 février, une femme de 45 ans qui se présente comme artiste et ce disant victime de l’ancien chanteur de Noir Désir a poussé la porte d’un commissariat parisien pour se plaindre des « agissements » de Bertrand Cantat. « J’ai fait la connaissance de cet homme il y a plusieurs mois », indique-t-elle au gardien de la paix qui rédige la main courante informatisée que Le Point a pu consulter. D’après son témoignage, elle a connu la star de la pop française dans son milieu professionnel. « Il se fait passer pour un ami, mais en réalité il a un comportement menaçant et violent psychologiquement », poursuit la quadragénaire décrite comme anxieuse par les policiers qui l’ont croisée ce jour-là à l’heure de leur prise du service d’après-midi.

« Je compte m’éloigner, mais j’ai peur des représailles personnelles » (d’ordre physique), note le policier entre parenthèses. Ou professionnelles, diffamation et harcèlement. « Il avait proposé que l’on se rencontre, mais j’ai refusé », explique-t-elle sans que l’on connaisse le but de ce rendez-vous.  (…)

Kosovo : "la population est plus divisée que jamais"
Le coup de gueule d'une journaliste de France 3 Hauts-de-France en marge d'une visite du 1er ministre : "Cela s'appelle de la communication, pas du journalisme..."

Commentaires

Accueil
Menu
X