Plein ecran

Recensement des migrants: débats animés au Conseil d’Etat

17/02

 

Le Conseil d’Etat s’est penché vendredi sur la circulaire controversée organisant le recensement des migrants dans les centres d’hébergement d’urgence, lors d’une audience animée où Etat et associations ont peiné à entendre leurs arguments respectifs.

Techniquement, la question centrale « est de savoir si les agents » de l’Etat « ont compétence pour entrer dans ces centres », a résumé l’un des avocats des plaignants, Patrice Spinosi. L’ordonnance sera rendue avant la fin de la semaine prochaine.

La « circulaire Collomb » a suscité un vif émoi, avec des critiques à gauche ou chez les intellectuels, et jusque parmi des proches d’Emmanuel Macron, alors que se profile un projet de loi « asile et immigration » lui aussi très critiqué, qui sera présenté en Conseil des ministres mercredi prochain.

Les associations considèrent en effet que la circulaire « leur impose par la contrainte un contrôle des personnes hébergées », ce qui est une « remise en cause de nos missions d’aide sociale », a affirmé le directeur de la Fédération des acteurs de solidarité (FAS), Florent Gueguen.  (…)

Le coup de gueule d'une journaliste de France 3 Hauts-de-France en marge d'une visite du 1er ministre : "Cela s'appelle de la communication, pas du journalisme..."
Montpellier : le trafiquant algérien utilisait des migrants mineurs pour traverser les Pyrénées avec des cigarettes de contrebande

Commentaires

Accueil
Menu
X