Plein ecran

Macron lui avait dit de rentrer au Maroc, Amina n’a pas su dire au président qu’elle est née à Paris

15/02

Mardi 21 novembre en marge de la 33e campagne hivernale de distribution des Restos du Coeur à Paris, une femme marocaine apostrophe le président français , lui demandant un droit d’asile devant les caméras. Elle explique avoir obtenu un visa de commerce, bientôt expiré et être venue en France voir ses parents malades, qui y résident. « Il faut protéger les gens très faibles qui sont en insécurité chez eux, mais si vous n’êtes pas en danger dans votre pays, il faut retourner dans votre pays. Au Maroc, vous n’êtes pas en danger », lui avait expliqué Emmanuel Macron.

Le parti des Démocrates suédois : "Les immigrés vivant en Suède devront retourner d'où ils viennent. Le Bureau suédois des migrations deviendra un Bureau de la remigration"
Colombier (Suisse) : agression d'un couple de sexagénaires par deux individus "habitant en France"

Commentaires

Accueil
Menu
X