Plein ecran

Tunisie : 46% des personnes impliquées dans les affaires de terrorisme sont des cadres exerçant dans les structures étatiques

Fév
2018
Selon un rapport national relatif au blanchiment d’argent et au financement du terrorisme, établi par la Commission tunisienne des analyses financières, 46% des personnes impliquées dans les affaires de terrorisme sont des cadres exerçant dans les structures étatiques, rapporte l’économiste Maghrébin.

Tandis que 3% des terroristes sont des chômeurs, 8% sont des élèves ou des étudiants, 3% sont des enseignants et 8% exercent dans la fonction libérale. Selon le journal tunisien, ces nouvelles données, beaucoup plus précises, tendent à battre en brèche la thèse selon laquelle le terrorisme serait motivé par des raisons matérielles, eu égard à la présence des cadres de l’Etat dans les affaires de terrorisme.

Par ailleurs, la faible présence des forces armées (1%) dans le terrorisme confirme que les forces armées tunisiennes n’ont pas été infiltrées par les terroristes.

Agence Ecofin

Merci à Anthonin

Les islamistes du CCIF demandent la remise en liberté de Tariq Ramadan, accusé de plusieurs viols (Màj : le communiqué retiré)
Bruxelles : l'arrestation de clandestins dans les locaux d'une association culturelle, "une forme de terrorisme" selon le directeur du Théâtre National

Commentaires

Accueil
Menu
X