Plein ecran

Fontaine-Lavaganne (60) : ils protestent contre la fermeture d’une de leur classe en installant des panneaux le long de la RD 901

09/02

« 250 millions pour des classes au Sénégal, ici on les ferme »

Ils ont mis leur plan d’action à exécution ! Pour protester contre la fermeture d’une de leur classe à la rentrée prochaine, élus et parents d’élèves de Fontaine-Lavaganne, village du Beauvaisis, ont installé des panneaux le long de la RD 901, entre Marseille-en-Beauvaisis et Grandvilliers, dans l’Oise, «  où passent entre 5 000 et 6 000 véhicules par jour  », précise le maire, Gérard Goret.

Pour le moment, deux panneaux sont visibles de la route. « Mais il pourrait y en avoir d’autres  », prévient le maire. Au passage, le village s’attaque aux décisions gouvernementales qui soutiennent l’ouverture de classes au Sénégal, pour les mettre en opposition aux fermetures prévues dans l’Oise.

Gérard Goret assume : «  Je ne suis pas contre le fait d’aider les pays d’Afrique mais on fait aussi tout pour pénaliser les petites communes comme les nôtres. C’est un cri de colère. »

Le Courrier picard

Mulhouse : Écrasé devant sa famille sur le parking du supermarché après s’être embrouillé dans la file d’attente
L’Université Paris 8 occupée par des migrants dénonce l’intransigeance de leur collectif

Commentaires

Accueil
Menu
X